Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 30/06/2015 11:33:31
Rubrique : Reportages, lu 1422 fois. Pas de commentaires
Partager

Voyage au coeur d'un bicorne


 

 

  Le bicorne !

        

                   Emmanuel Vantroys a testé à peu près tout ce qui se fait en matière de menage à l'anglaise.

                   Curieux de son attelage à la " bicorne " qu'a.o a présenté dans un  article précédent , Emmanuel  m'a invité à une présentation de son attelage  sur ses terres de Nanteuil le Haudouin, à côté du Poney Club aujourd'hui tenu par sa nièce. Emmanuel Vantroys est le Président de l'association La Bricole Nanteuillaise fondés en 1995, c'est une entité indépendante du Poney Club.

                   Le mot attelage en " bicorne " est ainsi nommé par notre meneur, par extension avec l'attelage unicorne, un cheval devant , 2 derrière. Le bicorne du meneur picard se trouve donc être composé de 2 chevaux de volée en tandem, 2 chevaux de timon ... et 6 guides dans une  main selon la méthode Benno von Achenbach décrite pour l'attelage à 6 chevaux.

Position des guides dans la main gauche :

Emmanuel me décrit la position des guides dans la main tandis qu'il en prend possession.   

" De bas vers le haut : on part de la tenue de 2 guides dans une main: TG entre le pouce et l'index, TD entre le majeur et l'annulaire
        - on descend la guide TG d'un doigt: TG entre l'index et le majeur, TD entre le majeur et l'annulaire
        - un doigt plus haut que les guides de timon, on ajoute les guides de milieu, guide gauche au-dessus et elles-mêmes séparées d'un doigt:
            Entre le pouce et l'index: MG
            Entre l'index et le majeur: guide supérieure MD, guide inférieure TG
            Entre le majeur et l'annulaire TD
                --> on arrive ainsi à la position standard du 'four-in-hand'
        - on ajoute alors les guides de volée, séparées d'un doigt (gauche au-dessus), que l'on positionne chacune juste au-dessus de la guide de milieu correspondante."

         Les harnais, notamment guides et traits, réalisés par Emmanuel (NONETTE-CUIRS), ont été adaptés tout spécialement pour permettre cette forme d'attelage, et respirent la solidité. Il est impératif avec ce type d'attelage, d'avoir plus que jamais du matériel en excellent état.

         Lors d'un concours de Tradition à Rambouillet cet attelage a été présenté aux experts de la discipline. Il le sera de nouveau dans quelques semaines au CIAT du Haras du Pin. Les experts ont bien une vague idée "de la chose" qui aurait été en pratique dans les siècles passés, mais rien de plus, aucun ouvrage, aucun texte, aucune image. Laissons donc la paternité de cet attelage à Emmanuel Vantroys en attendant plus de précision.

         Le rendez vous est pris pour ce dimanche matin ensoleillé. L'entrée des lieux est impressionnant, une vieille bâtisse et des pierres qui doivent pouvoir en raconter  des histoires d'attelage et de chevaux !  

 

        

Les fidèles grooms sont déjà en train de garnir ...

Emmanuel avance les timoniers qui sont déjà attelés ...

 

C'est parti ... direction la carrière pour vérifier et mettre en action ...

 

 

         A ce stade Emmanuel m'autorise à monter en voiture à ses côtés. Je peux à loisir observer et photographier. Direction le chemin qui entoure la propriété en passant devant le manège ...

Evidemment ça bouge un peu dans la voiture ...

         La première des difficultés est bien sûr de conserver l'attelage droit. Emmanuel n'a pas de problème avec ça. Les tournants sont également bien abordés, mais sur un plan strictement dressage on voit bien toute la difficulté à enchainer les cercles. Je me fais une réflexion, il vaut mieux sans doute ne pas trop vouloir gérer le poney du milieu, mais s'occuper du leader et des timoniers... mais je n'en ai pas parlé à Emmanuel. La longueur des guides ajoute de l'imprécision et de "l'inertie" aux ordres de la main.    Je sens bien que le contrôle du leader sur la guide extérieure est quasiment inexistant ce qui permet au poney de tomber sur l'intérieur du cercle. Les problèmes sont démultipliés. Emmanuel trouve la bonne cadence et le bon rythme pour son attelage, imperceptiblement les poneys se rangent et je vois même le leader se poser et se placer gentiment sur la main.

         Je remarque que les panurges sont à l'intérieur, ce à quoi Emmanuel me répond. " C'est la position normale en "Arbalète" , et  les poneys  préfèrent.  C'est  pour cela que je l'utilise également dans l'attelage à 4 "standard."

         La démonstration continue avec une maniabilité que l'attelage effectue sans problème et même plutôt bien, puis la reprise de dressage que les chevaux effectueront à Chablis.

         Pour terminer un peu d'obstacles de marathon et la montée descente d'une butte. Je demande à Emmanuel de renouveler l'opération afin de faire quelques photos:

 

Sur le retour nous croisons  l'Etalon Noir qui n'est pas des plus aimables ..

 

Dégarnis les poneys s'en retournent au pré, ils y vivent toute l'année, et manifestement ils s'y trouvent bien!

 

         Une découverte intéressante qui me semble comme le Tandem,  très propice au développement de différents sentiments:   ceux du cheval "tendu",  et de la" bonne trajectoire" par exemple.  Tout cela se discute évidemment au tour d'un verre de Ratafia comme nous l'avons fait pour terminer nos échanges !

Un rappel pour terminer sur les concours à venir à la Bricole Nanteuillaise...

 

La Bricole Nanteuillaise

Concours d'attelage les 12 et 13 Septembre 

  sur ses terrains ainsi que sur ceux du Poney-Club de Nanteuil:


    - Samedi 12 Septembre: Amateur 2 et Club 1 (dressage & maniabilité)
  

  - Dimanche 13 Septembre: Amateur 1 (Marathon, dressage & maniabilité) et Club Elite à 2 tests (Marathon et 'dressage combiné', qui est une maniabilité).

 


  Commentaires