Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 03/05/2017 08:37:36
Rubrique : Les références > Dressage : technique, lu 833 fois. 2 commentaires
Partager

CAI HORST, notation du dressage: la suite


 

 

         Continuons l'analyse des jugements par figure sur la reprise solo du CAI de Horst. Dans l'analyse précédente, CAI HORST, notation du dressage: cohérence ou discordance ?    les écarts sur une concurrente placée dans le milieu des résultats avec une note de 63 points, ont été détaillés.

         Il était donc intéressant de voir les détails des jugements sur deux des  meilleures reprises de ce concours.

Cas n° 1. Analyse de la reprise de Saskia Siebers. Dressage le vendredi, passage en 12ème position à 10h40. Résultat 52,97 pts classement 7 ème.

         26,6 %  des notes trouvent un écart de 1 point  dans les figures.

         23,4 % des notes trouvent un écart de 1,5 points dans les figures.

         50,0 % des notes trouvent un écart de 2 points ou plus dans les figures.

         Le résultat n'est pas plus probant, bien au contraire.

                  Rappel:  Les 30 notes, figures et notes d'ensemble du concurrent, ont été rassemblées dans un tableau. Les notes rouges soulignent un écart de 2 points ou plus entre les juges  sur la figure.  Les notes en bleues soulignent un écart de 1,5 points entre les juges  sur la figure. Les notes vertes soulignent un écart de 1 point  ou  moins entre les juges  sur la figure, ce que nous acceptons comme cohérent. Ca semble raisonnable. Les écarts par figure sont surlignés en jaune.

*

         Fig 26: comment peut on expliquer des notes de  6,5 -7-6 et 5,5 pour 4 juges  et .... 8,5 pour le 5 ème juge  pour les allures ? Si l'on veut bien regarder les notes du pas,  les figures 11 et 12, tous les juges sont à peu près d'accord pour une note autour de 4... sauf ce dernier juge qui note 6.... Enfin, difficile de comprendre une note généreuse de 8,5  dès lors qu'aucune figure comportant du trot allongé ou rassemblé n'atteint ce niveau.   

 

Cas n° 2. Analyse de la reprise de Marlen Fallak. Dressage le vendredi, passage en 23 ème position à 13h50. Résultat 45,39 pts classement 1 ère.

         53,3 %  des notes trouvent un écart de 1 point  dans les figures.

         10,0 % des notes trouvent un écart de 1,5 points dans les figures.

         36,7 % des notes trouvent un écart de 2 points ou plus dans les figures.

 

 

Rassemblons les 3 tableaux ... (reprendre celui de l'article précédent)

 

Concurrent  à 45, 39 pts                                 Concurrent à  52,97 pts                                   Concurrent à 64,38 pts

 

Dans les 3 cas analysés,

         Les figures 6 et 9 qui concernent les cessions, sont toujours jugées avec discordance par les 5 juges.

         La fig 16: Arrêt de 8 secondes, meneur sur la ligne médiane. Transition descendante, immobilité sur la main et carrée, transition montante. Sur les 3 concurrents, on y observe des différences de jugement. 6 observations à faire sur cette figure expliquent peut être les divergences. A confirmer.

        

         La figure: 28 Note d'ensemble concernant la Soumission et la Légerté. Sur 2 concurrents il y a différences d'appréciation notables, et elles se trouvent sur les concurrents classés les moins bien sur notre exemple.  

Allons plus loin en comparant les figures 6,9, 16 et 28 sur les 10 premiers et les 10 concurrents de la 31 è  à 40 è place.

La règle couleur reste la même, jaune écart de 2 points, bleu écart de 1,5 pts et vert écart d'1 point.

            Sur le premier groupe, du 1er au  10 ème concurrent, il se confirme que les cessions fig 6 et 9 sont difficiles à juger. Dans le groupe du 31 ème au 40 ème concurrent, la cohérence parait meilleure, mais Résultats détaillés de Driving montre que la moyenne des notes est plus basse sur ces figures que la moyenne des notes du groupe 1, ce qui est peut être un début d'explication.

         Les 2 groupes confirment que  la figure 16 du Reculer avec les 5 autres observables, est particulièrement difficile à juger.   

         Enfin, la fig 28  concernant la Soumission et la Légerté produit des écarts (35 %) de jugement sur les 20 concurrents analysés.

         Voici quelques figures auxquelles il pourrait être apporté des améliorations, car les difficultés observées sont redondantes au moins sur ce concours avec ce panel de juges. Globalement on peut dire qu'au moins 1/3 des notes sont discordantes entre les 5 protocoles remis aux concurrents.

         Tout cela demande à être confirmé sur d'autres concours avec d'autres panels de juges.

© JCG  

        

 


  Commentaires
-Différences normales par FRANCOISE (07/05/2017 20:28:32)
Il est normal d'avoir des différences sur la notation des cessions. Pour juger correctement, il faut être en face, donc les juges placés à l'opposé de la figure ne voient rien. j'en ai fait l'expérience à Pau puisque je ne concourrais pas, j'ai pu observer et me placer au bon endroit pour voir si le déplacement était bien réalisé. C'est la même chose pour l'arrêt. en revanche pour la note soumission et légèreté ce n'est pas normal.
Françoise
-tout à fait par JeanClaudeGrognet (07/05/2017 21:40:11)
Les figures " Cession" ne sont pas jugeables sérieusement dans ces positions. En Dressage il y a 3 juges sur le petit côté parce qu'il y a des figures aux appuyers. La note concernant les transitions avant et après l'arrêt ne pose problème que par la multitude de choses à juger.