Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 12/06/2017 07:05:27
Rubrique : Reportages, lu 1176 fois. Un commentaire
Partager

VALKENSWAARD, j'y étais !


 

 

                              CAI VALKENSWAARD

         Deuxième édition du CAI de Valkenswaard, Boyd Exell en est l'instigateur. Le concours n'est ouvert qu'aux teams et aux attelages en  paire. Cette dernière catégorie est fortement représentée avec 49 meneurs venant de 16 nations. Les teams sont au nombre de 29 pour 11 nations. Une rumeur circule laissant croire que " l'attelage hollandais " bouderait Valkenswaard. Simple rumeur, ils sont 7 au départ. Certes Isjbrand Chardon n'est pas là et son fils Bram est à Saumur avec Koos de Ronde. Pas de quoi en faire une généralité, il faut juste y  voir l'épisode d'une inimitié Chardon/ Exell. Le meneur hollandais n'a jamais apprécié l'installation de l'australien aux Pays Bas. Il y aura 2 juges du championnat du monde, Messieurs Counsell et B. Jambon.

 Maxime Maricourt seul représentant français pour les teams n'a qu'une ambition, poursuivre sa formation sous les consignes du coach australien. "Max" est le seul à connaitre les objectifs qui lui ont été fixés sur ce concours. On en saura peut être un peu plus durant le week end sur le calendrier de progression du jeune meneur.

Valkenswaard, rampe de lancement pour Lipica.

 Michaël Sellier poursuit ici sa préparation. Il est chez lui, ce qui n'est pas toujours un avantage. Il se trouve confronté à l'opposition de Swchitte Lars (Ger) et d'Harrie Verstappen (Ned) déjà rencontrés à Horst et Windsor. Il va y découvrir d'autres prétendants au podium du prochain Championnat du Monde. Reste une inconnue importante, qui d'ici l'objectif de l'année, a peu de chance de se produire. Je veux parler d'une confrontation attendue avec les meneurs hongrois. Seul Martin Holle a été rencontré à ce jour par le français. Le concours de Melikut (Hun) le week end dernier a livré une information de taille, avec un podium composé de  Lazar Zoltan, Lazar Vilmos, Martin Holle, tous 3  auteurs de dressages proches des 40 points. Rien ne sera confortable en septembre prochain à Lipica, le danger viendra assurément de la Hongrie. 

            Le meneur Bourguignon a tiré les enseignements de son début de saison, son protocole de détente pour la maniabilité devrait évoluer pour lui assurer une meilleure sérénité sur le parcours nous a-t-il dit. Il a donc de bonnes chances ici. On espère une victoire avant de rêver plus en ces temps moroses, où nous avons perdu le statut de discipline de haut niveau.  Ce serait bon pour le moral et un signe fort pour la suite de la saison.  

         Les lieux: c'était annoncé, le cadre, les écuries et les bâtiments sont somptueux. Le maître des lieux omniprésent veille à toutes les finitions. Des photos vous permettent de faire le tour des installations... Visite vétérinaire sans problème pour les chevaux français. Un cheval d'Harrie Verstappen retiré.

 

         Dressage : morose le temps ce jeudi matin, comme la plupart des dressages que nous avons vus. La piste est excellente, une vraie moquette et ça se voit au poser des pieds des chevaux. Arrivée des supporters français avec Etienne Samain, Yves Patay et Monsieur et Madame  Grimonprez. Avec le soleil revenu le compteur des notes se débloque.

         Michaël prend la tête à 44,48pts. Il avait faim le bougre, dans le premier allongement les chevaux en extension se lèvent un instant, on a eu très peur. Les juges ont vu d'autres très beaux allongements et une très belle reprise. Le pas est encore perfectible les chevaux ne se relâchent pas assez, mais les transitions dans trot sont excellentes. Reste quelques concurrents... 

et la faute arrive ....

Oui Harrie Verstappen a été très handicapé avec son cheval de réserve. Constamment en contre incurvation, le meneur hollandais a du trouver cette traversée du désert un peu longue.

Rhâââ Schwitte Lars met fin à la joie du clan français avec un score à 40. C’est juste, même avec une petite faute sur le premier allongement.  

Le commentaire d’Etienne Samain : « Michaël a fait une faute d’allongement par gourmandise, c’était une reprise très brillante. Les chevaux de l’allemand sont excellents, ils déroulent un meilleur pas et un meilleur trot rassemblé. La reprise est sans doute moins brillante, mais elle est plus juste. Boyd autour de la carrière était satisfait et convaincu des solutions à apporter. Michaël a fait une belle reprise qui confirme Horst et Windsor»

Autre "exilée" rencontrée sur le terrain, c'est Amandine Debove qui est venue là en voisine. Amandine est depuis 6 mois en  formation pour le menage de ses 4 poneys chez Edouard Simonet. Elle se perfectionne par la même occasion dans les langues (anglais et néerlandais). On devrait revoir la jeune meneuse l'année prochaine sur les terrains, mais son ambition pour un futur proche serait de passer à 2 chevaux avant d'aborder les 4 chevaux. 

Le Bike Challenge : La fin de l’après midi fut animée avec l’épreuve du BIKE CHALLENGE qui s’est déroulé dans le manège. Il s’agit d’une maniabilité avec des vélos de cross électriques par équipe de 2 pour les attelages en paire et par équipe de 3 pour les teams. Sont concurrents les meneurs et les grooms. L’épreuve débute par un tour de sélection, et les 3 meilleures équipes sont retenues pour la finale.

MICHAËL SELLIER et WILLIAM LEBEGUE ont remporté la première épreuve qualificative. MAXIME MARICOURT a terminé 4  ème. Ambiance survoltée, chaque nation encourageant ses équipes comme on peut l’imaginer.

Avant d’aborder la finale, une pause champagne a maintenu les équipes sur le grill et chauffée les supporters. A l’applaudimètre je pense que les français ont été les plus bruyants. De retour sur la piste, l’équipe SELLIER/LEBEGUE a largement dominée ses adversaires.

MICHAËL s’est vu remettre un vélo cross électrique d’une valeur de 5.000 euros. Chez les teams, c’est Daniel Naprous qui a remporté l’épreuve, et lui aussi un vélo cross électrique. On a bien rigolé ! Des photos de l’évènement sont disponibles.  

Vendredi: forte pluie prévue pour durer toute la matinée. Je vais filmer derrière une vitre. 

Maxime sous une pluie battante reste sage dans ses prétentions et avec juste raison. Les allongements ont été faibles et à la première tentative on a vu un cheval de volée commencer à glisser. Note 60,82 c’est normal il manque une allure et des transitions. 

Etienne Samain apporte des nouvelles : " Maxime avait une toute nouvelle volée à gauche, et ses guides glissaient, il a eu peur de ne pas pouvoir tenir les chevaux, ce qui explique cette reprise propre mais trop sage."

 

"Driving in the rain" photos William Lebègue

Bonne reprise d’Edouard Simonet à 47,07  - 12h le soleil est de retour. Beaucoup de reprises de qualité cette après midi sur la carrière de Valkenswaard, 7 attelages sont sous les 50 points . Harm Mareik (42,24), a longtemps tenu la tête, mais il y a un monde entre Boyd Exell et les meilleurs : 32,50

The Wyboth Pro AM Challenge : En marge du concours officiel, un classement par équipe de 2 pour les paires et les teams va être comptabilisé en additionnant les points des dressages, des marathons et des maniabilités de chacune des équipes. Les 3 meilleurs de chacune des catégories se départageront dans une courte maniabilité après la maniabilité officielle. Michaël Sellier fait équipe avec Tom Engbers (Ned) et Maxime Maricourt fait équipe avec Mark Weusthof (Ned). Les récompenses seront nombreuses, à ce qu’en disent les organisateurs. Le challenge Pro-AM est sponsorisé par American Boots et Dave Wright Farms de WeBoth à Ocala.

Samedi marathon: 8 obstacles avec Jeroen Houterman comme chef de piste.  Le nouvel obstacle, un pont, est sponsorisé par  Misdee Wrigley-Miller. Il est magnifique. Des ouvriers travaillaient encore hier à sa décoration. Polissage des parties en bois, et pose de plaques de gazon.  Une banderole décore le pont au nom de la société de  Misdee Wrigley-Miller, Doublemint 

Michaël sur les obstacles vers 14h15 et Maxime 15 h . Suivez sur la vidéo directe ClipMyHorse

En soirée, remise des prix du dressage et du marathon.

Le pont obstacle n° 3 derrière l'attelage de Michaël Sellier

         Beaucoup de monde sur les obstacles et une organisation toujours impeccable. Ratissage ou passage d'un rouleau entre chaque concurrents. Des bénévoles sont venus spécialement d'Australie pour le concours... l'une d'elle m'a dit "pour apprendre il faut aller au milieu des grands concours". Les obstacles sont facilement accessibles, ils sont autour du Village des exposants et de la carrière. Suivre un meneurs sur les 8 obstacles n'est pas un problème... et en chemin il y a toujours des buvettes ou des marchands de glace. 

Côté sport:

Depuis Lignières l’année dernière, Max a incontestablement fait beaucoup de progrès.14ème du marathon il signe sa meilleure performance à ce jour.

         Max : « les obstacles étaient plus techniques qu’à Windsor, j’ai eu de bonnes sensations, j’ai mis un peu plus de rythme. Mes chevaux sont excellents devant et derrière. A la fin du marathon il y en avait encore sous le pied. Je regrette ma note de dressage, il n’y a pas à chercher d’excuses, la pluie il faut apprendre à la gérer, on est dans la cour des grands, point barre. »  Le marathon a été remporté par Boyd Exell, Edouard Simonet prend la 2 ème place. 

Maxime Maricourt sur le 8 - photo Alison Lagache

Michaël Sellier en tête du classement provisoire

         Michaël a fait un très beau marathon. Les chevaux ont un peu baissé de pied sur la fin, il faut y voir les raisons de cette balle renversée sur le 8. On a aussi eu très peur, le timonier droit a glissé à la sortie du pont, se couchant un bref instant avant de se relever. Une 4 ème place à 4 points du premier Stan van Eijk … oui Michaël pouvait remporter ce marathon ! A noter qu’il prend la première place au classement provisoire devant Lars Schwitte à qui il reprend 6 points sur ce marathon.  

         Mic : « les chevaux étaient un peu fatigués sur la fin. Les 2 gués, les obstacles 3 et 4 plus la grande butte derrière ont durement entamé le physique. J’aurais dû mieux gérer les efforts sur l’ensemble des  obstacles. Mon jeune cheval fait son 4 ème marathon, il accuse aussi peut être l’enchainement des concours.

Michaël Sellier sur le 3 - photo Alison Lagache

Remise des prix dressage et marathon en soirée. Bonne nouvelle le duo Sellier/Engbers est en tête de l'AM PRO Challenge avec 10 points d'avance. 

Et ce n'est peut être pas terminé ... des cadeaux sont en jeu au Challenge AM Pro

Tom Engbers premier sans faute donne une bonne chance à l’équipe pour le Challenge.

14,85 pts de maniabilité pour Maxime Maricourt, dont 9 pts sur 2 oxers (il y en avait 3 dont 1 à dimension réduite).

0,16 pts pour Lars Schwitte, Michaël n'a pas droit à l'erreur. Tout va bien jusqu'à la porte 11A , une balle inexplicable, puis  arrivée trop vite sur la 18 et c'est la seconde faute, c'est donc une seconde place pour Michaël. Il y avait vraiment la place pour passer les chevaux ont semblé très faciles. C'est le sport ! 

         Mic: "j'ai déroulé dans le bon rythme, la première balle est arrivée je ne sais trop comment... vers la fin comme je n'avais plus rien à perdre, j'ai lancé et repris trop tard les chevaux sur la 18... Je suis très content du week end, j'en apprends un peu plus encore chaque jour sur la gestion des chevaux et des épreuves sur ces grosses manifestations."

Le duo Sellier/Engbers remporte le Challenge AM Pro.  Michaël a reçu une chaine hifi et Tom un jeu de quille de maniabilité.

C'est un 3ème podium consécutif pour Michaël Sellier. Prochaine sortie à Beekbergen.  Maxime Maricourt prend de la confiance, la déception du dressage est passée. Prochaine sortie à Beekbergen lui aussi.

Pour moi c'est évident, Valkenswaard sera bientôt la référence des concours en Europe, devant même Aix la Chapelle.    

JCG

VALKENSWAARD Pro Am Challenge Teams résultat final 

 VALKENSWAARD Pro Am Challenge Paires résultat final

VALKENSWAARD (NED)  Results. 


  Commentaires
-Merci par JeanClaudeGrognet (12/06/2017 10:46:43)
à Alison Lagache et William Lebègue pour leur assistance de photographe pour a.o et à l'ensemble du groupe des supporters français