Article proposé par Redaction, paru le 19/11/2017 07:43:06
Rubrique : Reportages, lu 776 fois. 2 commentaires
Partager

CAI-W STUTTGART: Ben absent, Boyd éclatant


 

 

 

  Il a les « crocs » ! C’est une entrée dans le circuit des professionnels de l’attelage, ce qu’aucun meneur français n’a connu jusqu’à aujourd’hui. Certes il y a eu des wild  cards par le passé, mais entrer dans le top ten mondial c’est autre chose. attelage.org va suivre et décrypter tout cela durant les prochains mois, Heliosness s’en ait fait une spécialité. 

 

Le parcours du warm up

Warm up

1 er tour : Il est vraiment incroyable... qui ? Boyd Exell bien sûr. Un tour magistral en 138,11 sec et sans faute. Le second,  Isjbrand Chardon est  loin à 154,85 sec (15 pts de pénalité). Benjamin Aillaud poussé par Offenbach et la Vie Parisienne est fautif avec 20 pts, et doit se contenter de la dernière place pour son arrivée.    

2eme tour: le meneur français n'améliore pas son score. Qu'est ce qui fait gagner Boyd Exell ? Une technique et des réflexes exceptionnels surement, il a peut être aussi des yeux derrière la tête, à moins que ce ne soit un regard circulaire plus important que chez les autres qui lui apporte cette incroyable précision dans la vitesse. Isjbrand Chardon sans faute sur ce tour. 

La Finale

            Georg  von Stein surprend tout le monde avec un tour magnifique sans faute à 140,18, on le crois gagnant de ce premier tour,  mais... mais... mais ... l'australien est toujours le plus rapide , même avec une grosse faute sur une porte isolée à la sortie du premier obstacle. Le 3 ème qualifié est Isjbrand Chardon avec un tour sans faute mais moins rapide. Il aura été sauvé dans l'obstacle 1 par ses chevaux, de vrais " chats acrobates " !

            Stuttgart n'aura pas été le concours de Benjamin Aillaud. A oublier très vite avant Budapest.

            Les 3 meilleurs se retrouvent pour le Drive off. C'est sans surprise que Boyd Exell remporte l'étape de Stuttgart. Un Boyd Exell ému pendant l'hymne australien .... l'homme aux nerfs d'acier a aussi un cœur.

Le blanc domine à Stuttgart

Les lipizzans avaient un peu disparu des concours internationaux après une longue domination dans les attelages en paire il y a maintenant quelques années. Sur ce circuit indoor on a pu voir toutes les qualités de cette race énergique, souple et réactive. Ils sont maintenant plusieurs meneurs à entrer des lipizzans dans le teams. M'étonnerait pas d'en voir arriver quelques uns pour l'épreuve de marathon sur les CAI, d'autant que le point faible de la race, le pas, n'est plus contrôlé. 

JCG 

L'avis d'Héliosness

            Quelle belle compétition ! Boyd Exell a été magistral : au premier tour, il n'a pas poussé ses chevaux et est allé le plus vite quand même sans rien changer à ses options de la veille. Au deuxième tour, il change d'option dans le premier obstacle et gagne encore du temps. Il fait tomber un tombant au second tour qu'il effectue en 127,14 secondes ! Incroyable impression de facilité, de décontraction et de vitesse.

            Le second est Isjbrand Chardon, d'un cheveu devant Georg von Stein. Au contraire de Boyd Exell, Chardon lance ses chevaux à fond les manettes. 1er tour sans faute mais le second avec un tombant dans l'obstacle 2 sous les cris de la foule des spectateurs.

            Georg vonStein a été parfait, une fusée sous contrôle, il maîtrise à présent son attelage. Il est magnifique à regarder. Lors du 1er passage, il a choisi l'option de Chester Weber dans l'obstacle 2 et celle de Exell dans le 1. Ce qu'il fait est très joli, fluide, tout coule de source, 140,18 secondes au 1er tour et 138,83 secondes au 2ème tour, la foule et les juges ont cru qu'un tombant tombait dans l'obstacle 2 mais non, du coup un très beau 2d tour mais qui ne suffira pas pour devancer Chardon. Il finit donc 3ème du Leg de Stuttgart.

            Chester Weber pousse bien les Lippizans, il mène joliment mais il manque de précision sur les portes 8 et 9, son cheval de volée droit envoyant voler les cônes. Dommage, vraiment dommage, mais de toutes façons il avait le 4ème temps avant pénalités à 1 seconde de Chardon.

         Edouard Simonet fait un tour bien sans trop pousser les chevaux, il sera cinquième.

         Benjamin semble ne pas être venu pour gagner, il fait un tour propre, les chevaux sont bien mais il est le plus lent, il ne les pousse pas à l'évidence, blessé peut-être, il n'a pas l'air de pouvoir donner le meilleur de lui-même mais ce qu'il fait est beau. Il finit dernier cette fois-ci avec 162,40 + 10 de pénalités 172,40

Heliosness

 


  Commentaires
-Blessure par Heliosness (20/11/2017 08:41:19)
Benjamin Aillaud a posté sur Facebook la photo de son entorse à la cheville gauche faite jeudi soir en apportant les copeaux pour les boxes. Il a un bel oeuf au niveau de la maléole externe. Il est sûr que mener dans ces conditions devait être douloureux. Il a d'autant plus de mérite de l'avoir fait. Souhaitons qu'il se rétablisse vite. Jérôme Voutaz avait commencé avec une blessure à la jambe l'an dernier ce qui ne l'a pas empêché de réaliser une Coupe du monde fantastique. Disons que cela va porter chance au Français.
-Reportage a.o par JeanClaudeGrognet (20/11/2017 09:17:06)
Ca ne ce voyait pas à la retransmission en direct les 2 jours Clip My Horse et FEI TV ;-))
Ben a pris le départ en connaissance de cause.
Prochaine étape pour lui Budapest les 2 et 3 décembre