Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 05/04/2018 05:23:21
Rubrique : Interviews, lu 1050 fois. Un commentaire
Partager

EXLOO raconté par M. SELLIER et F. DUTILLOY


 

Quelques jours après Exloo, attelage.org fait le débriefing du concours avec Michael Sellier et  François Dutilloy.

   Michaël Sellier: "je suis vraiment très satisfait du comportement de mes chevaux. Il a été très difficile de travailler cet hiver à Valkenwaard compte tenu des conditions climatiques, et les chevaux n'ont eu que peu de préparation pour ce concours de début de saison. D'autant que j'ai rentré dans l'équipe il y a seulement une quinzaine de jours, un cheval de Wayne van Niekerk. Le dressage a été bon avec quelques fautes, mais il faut attendre les prochains concours, Exloo est un 2 étoiles et les juges sont des internationaux en devenir. Néanmoins j'ai eu de très bonnes sensations, je pars sur les mêmes bases que l'année dernière, avec des chevaux qui ont plus de potentiel.

         En accord avec Boyd Exell et le staff fédéral, j'ai roulé "petit bras" sur le marathon. j'ai changé un des deux chevaux pour ce test. Cette année sera en partie consacrée à chercher les bons réglages, et la bonne place de chacun sur les trois tests, mais je peux dire que j'ai déjà une opinion faite à 90 %.

         Sur la maniabilité je suis parti trop vite, voulant réaliser un parcours dans le temps. De ce fait sur le premier tiers de cette maniabilité, les chevaux étaient  en désordre. Les choses sont ensuite rentrées dans l'ordre. C'était une erreur de stratégie sur un parcours très serré, sur une carrière petite, dans un temps demandé infaisable.

         Le reste du début de saison je le ferai à Kronenberg et à Valkenwaard. Je regrette que la fédération n'autorise pas les attelages en paire à participer au concours de Windsor, réservant les engagements pour les attelages à quatre. De plus nous avons été informé très tard de cette décision. Certes l'organisateur de Windsor a limité le nombre les engagements par nations à cinq attelages, mais pour notre catégorie je regrette qu'au moins une place pour les attelages en paire nous ait été refusée. C'est dommage pour notre catégorie et la représentation nationale française des attelages en paire, qui ont montré un gros potentiel international."

 

   François Dutilloy: " Comme après  chaque championnat du monde, on essaie de tirer les leçons et les enseignements du concours. Je pense que j'avais tiré 95 % du potentiel des chevaux en dressage, et nous avons pris la décision avec Frank de changer les chevaux. On cherche donc deux paires de chevaux de meilleur niveau que ce que l'on avait. On est content du premier concours, le résultat de Frank est super, il a une paire de chevaux allemands élégante qui est prête. De mon côté j'ai conservé mon lusitanien que j'adore, il n'est pas facile, et il n'est pas facile à appairer non plus, car il n'y a pas de lusitaniens prêts de disponibles. J'ai mis avec le lusitanien une jument KWPN qui n'a rien à voir dans la morphologie, mais c'est le miracle inattendu que l'on a parfois avec les chevaux. Le couple va très bien ensemble, ils s'entendent bien, même cadence, même façon de fonctionner. La jument n'est  là que depuis trois semaines, elle est très réactive. Elle s'est un peu paniquée en dressage, pour le moment elle ne marche pas au pas, il y a donc beaucoup de choses à améliorer.

         Je me suis fait très plaisir au marathon, il y a bien longtemps que je n'avais pas eu une paire aussi facile, énergique, qui avance naturellement, qui tourne d'une manière symétrique. J'ai fait un marathon sage, d'observation et de préparation. Il ne faut pas dire non plus que "c'est arrivé", on travaille mais tout le monde travaille, on cherche des chevaux mais tout le monde cherche des chevaux, on a encore deux années de travail. Et puis Exloo ne rassemble pas non plus la grosse concurrence internationale.

         La maniabilité n'a pas donné un résultat sans faute. Je pense qu'elle était infaisable dans le temps. Frank et le plus rapide avec six secondes de retard. On verra tout ça  de nouveau à Kronenberg avec la même paire en modifiant quelques réglages et en cherchant le bon protocole de détente. Nous préparons d'autres chevaux qui ne sortiront que lorsqu'ils seront prêts."

© JCG


  Commentaires
-Windsor par JeanClaudeGrognet (10/04/2018 09:27:00)
la fédération a ouvert l'engagement de Windsor à Franck Grimonprez