Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 12/12/2018 09:41:25
Rubrique : Reportages, lu 443 fois. Pas de commentaires
Partager

LA ROUTE EUGENIE d'Emmanuel Vantroys


 

        

photo Patrick Launay

 

         On connaît l'intérêt d'Emmanuel  Vantroys pour tout ce qui touche l'attelage de Tradition et le ménage d'attelages multiples.

         En marge de la finale SHF, se déroulait aussi à Compiègne  les 6 et 7 octobre, la  Route Eugénie. Lors de cette manifestation, Emmanuel a présenté   un attelage de 3 chevaux  disposés côte à côte, en une formation proche de l'attelage d’Évêque (2 guides seulement, à 3 branches chacune).

photos Pixel Visuel
        

         Emmanuel Vantroys explique qu'il a utilisé une voiture à 2 roues, un attelage donc similaire avec la Troïka, mais ce n'est pas une Troïka.

         " En effet l'attelage d’Évêque pur se  compose de 3 chevaux tirant une voiture à 4 roues, avec 2 timons: j'avais deux brancards. A Compiègne, lors du premier routier (25km), il nous a fallu dévier du parcours sur un passage impraticable avec notre largeur (2,50m); et certains des passages que nous avons franchis ne nous laissaient que quelques centimètres de marge. Le parcours avait bien commencé mais, au bout d’une demi-heure, Qyo (à droite) s’est mis à tirer à droite comme un fou, surtout au trot. A la fin, nous devions nous présenter devant le château (côté jardins), et le juge a bien vu, quand je m’approchais, que la position du poney de droite était franchement anormale. Le lendemain matin (routier de 15km), nous l’avons changé de côté: tout allait très bien au départ puis, après une demi-heure, Qyo (à gauche) s’est mis à tirer à gauche comme un fou, surtout au pas. C’est ainsi que, l’après-midi, nous l’avons mis dans les brancards, et l’attelage a marché droit sans aucun problème: en maniabilité, la piste n’a pas pu être réglée pour nous pour des raisons techniques et nous avons contourné les portes, en effectuant notamment des serpentines inversées; puis, lors de la présentation dans la cour du château, l’attelage s’est très bien comporté, notamment lors des arrêts."

 

                     

                                                                           Dans la cour du Château                                                           Un admirateur de l'attelage durant les 2 journées: Trangosi-Thiry Jr.

         Cette fois-ci, je n'étais plus à raz de terre comme à Cuts, mais en hauteur, sur la voiture de mon grand-père destinée à être attelée à un cheval; cette voiture n'a rien à voir avec celle de mon arrière-grand-père, à 4 roues, que j'ai beaucoup sortie ces dernières décennies."

 

Attelage en Évêque à Nanteuil : Historique

         La Charrette de mon grand-père a servi encore presque quotidiennement pendant l’occupation de 1940 à 1944 (ma grand-mère n’a jamais su faire de bicyclette): elle était attelée à un cheval. Elle a ensuite été remisée au sec; je l’ai ressortie en 1978, je l’ai poncée et repeinte, et j’y ai ajouté un frein à patin (d’époque) car elle n’en possédait aucun. Elle n’a pas grand-chose à voir avec la wagonnette de mon arrière-grand-père: cette wagonnette est un modèle à 4 roues, qui n’a été attelé qu’une seule fois pendant l’occupation, car elle a été trouvée beaucoup trop lourde.

         Nous avons bien sûr pensé à atteler la charrette à nos poneys mais . . . comparée à eux, elle est énorme et très lourde. Nous avons cependant un peu attelé le plus grand (1,33m), uniquement sur terrains plats, et nous avons fait quelques promenades en tandem. C’est cet attelage (à 1) que j’ai utilisé lors de mon mariage, en 1981.

 

la Charette en 1981

                   Mais le tandem, tout comme le tridem, provoquent avec cette voiture un net décalage visuel entre la taille de la voiture et celle des crevettes qui sont devant.

         Nous avons ensuite appliqué le principe utilisé pour les lourds omnibus parisiens: atteler 3 animaux de front, près de la charge. Pour cela, nous avons placé une barre de volée sous la caisse, et y avons fixé deux palonniers. Comme nous avions alors un ‘grand’ brancardier, flanqué de deux plus petits adjoints (1,20m) qui galopaient facilement, cet attelage avait presque une allure de troïka (un trotteur flanqué de deux galopeurs, attelés à un traîneau). Nous avons attelé ainsi de temps en temps, entre 1982 et 2002, avec des bricolages tels que l’utilisation de cordes pour attacher les palonniers latéraux, qui n’étaient que des palonniers en tubes modernes.

attelage à l'Evèque en 1993

         " Cet été, j’ai entrepris de compléter la restauration de cette voiture, et de l’atteler avec des harnais corrects. Outre la réfection des vernis, j’ai cousu des entourages de brancards en cuir, et fixé sur la barre de volée des crochets de sécurité (modèles datant de 40 ans, ne sont plus fabriqués actuellement) destinés à l’attache des palonniers; j’ai remis en état 2 petits palonniers en bois, datant eux aussi de 40 ans.

         Les harnais sont un harnais à un pour le brancardier, et un harnais à 4 de volée (sans reculement ni martingale) pour les latéraux; il faut cependant des guides spéciales (italiennes à 3 branches au lieu de 2), et, pour le brancardier, une bricole renforcée mais sans boucles à mancelles, car les courroies d’attache latérales sont parfois amenées à subir de fortes tractions. Avec trois poneys relativement homogènes (1,27m), cet attelage perd son aspect de troïka pour ressembler plus à un attelage d’évêque, bien qu’il s’agisse d’une voiture à 2 roues et qu’elle soit munie de deux brancards au lieu de deux timons; l’espacement entre ces brancards à l’arrière entraîne une largeur importante de l’ensemble de la formation.

         Le volume de la voiture, bien supérieur à celui de celles que je transporte habituellement, m’a causé quelques problèmes: pour aller à l’atelier et travailler dessus, elle tenait tout juste sur ma petite remorque, et il a été difficile de la charger (sans treuil); puis, pour nous rendre à Compiègne avec le matériel et y séjourner 2 jours, il a fallu démonter la barre de volée pour la faire rentrer dans le  grand plateau, et elle ne rentrait qu’au centimètre près.

         Pour mener un tel attelage, un seul groom peut suffire; mais, à Compiègne, Patrick, qui a pris sa retraite de l’attelage, est revenu pour nous accompagner: son rôle consistait principalement à faire du poids à l’arrière, pour compenser la barre de volée qui pèse sur l’avant et déséquilibre fortement cette voiture à 2 roues."

Les essais à Nanteuil         et         l'attelage à Compiègne

 

La Sellerie

         Emmanuel est aussi sellier
( voir notre article du 28/1/2015). Pour cet  attelage particulier, il a fabriqué son matériel. A commencer par une bricole spécialement renforcée pour le cheval du milieu: "Les harnais sont un harnais à un pour le brancardier, et un harnais à 4 de volée (sans reculement ni martingale) pour les latéraux. Pour le brancardier, une bricole est renforcée mais sans boucles à mancelles, car les courroies d’attache latérales sont parfois amenées à subir de fortes tractions. Avec trois poneys relativement homogènes (1,27m), cet attelage perd son aspect de troïka pour ressembler plus à un attelage d’évêque, bien qu’il s’agisse d’une voiture à 2 roues et qu’elle soit munie de deux brancards au lieu de deux timons; l’espacement entre ces brancards à l’arrière entraîne une largeur importante de l’ensemble de la formation.

"



Feutre de 2cm à l'intérieur du blanchet en cuir clair.

Coutures à la main (au milieu et sous le passant: à travers une épaisseur de 4,5cm):





         " Pour mener il fallait également des guides spéciales  (italiennes à 3 branches au lieu de 2), permettant le couplage des 3 chevaux pour les mener avec 2 guides seulement. L’installation sur les chevaux des guides italiennes à 3 branches était déroutante, aussi bien pour moi que pour mes grooms, pourtant habitués à l’attelage à 4: nous devions constamment avoir le schéma de montage sous les yeux.

         Les guides ont été réalisées selon le montage ci-dessous.


 
Bien

Bien entendu, toutes les coutures sont faites à la main


Il a fallu également revoir un certain nombre de points sur la voiture hippomobile, attaches en cuir des palonniers supplémentaires, enrobage en cuir des brancards.

               

         © Propos recueillis par JCG

 

 


  Commentaires