Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 06/05/2019 10:10:43
Rubrique : Reportages, lu 1043 fois. Pas de commentaires
Partager

LISIEUX: C.Lefort et JF. Selle confirment, mais naufrage des teams


 

                                                                                      CAIP LISIEUX 3*

 

 

         Initiative particulièrement intéressante, c'est le premier concours international exclusivement réservé aux  poneys en France. En chiffre: 57 partants, 19 étrangers (33%), 4 nations étrangères (BEL-GBR-NED-SWE). Manque notamment l'Allemagne et la Suisse qui ont préféré Sélestat pour des questions de proximité géographique. Les sortants du week end alsacien,  Antoine Jeanson et Rolph Guthmann sont à Lisieux.

         Les poneys français sont tous à ce rendez vous ou presque: en solo c'est la grande fête, ils sont 14 au départ,  à 2 poneys les prétendants à une sélection sont au complet, à l'exception  de Carine Poentis qui reste sur sa sortie alsacienne.

         Chez les 4 poneys c'est également le plein: Arriat, Debove, Davoust, Parriat, Guthmann. Ils auront à faire à Marijke Hammink   membre de l'équipe hollandaise. Elle était 5 ème au classement  individuel  au Championnat du Monde 2017 à Minden, et elle à terminé première de ses 3 sorties en 2018, et première cette année à Exloo.

         Visite vétérinaire jeudi, dressage vendredi, marathon samedi, maniabilité dimanche.

* Jeudi: un poney retiré du team Arriat à la visite vétérinaire.

Dressage 2 poneys: JF Selle et Louise Fillon restent au contact de Pieter Van den Broeck (Bel) le gagnant de la catégorie. 

         Maxime Maricourt est un organisateur heureux : «  tout se passe vraiment bien, les meneurs sont contents. Ce soir pot d’accueil comme il se doit. »

         Vendredi suite des dressages. 1 poney, la bonne note de Claire Lefort est sans surprise tout comme celle de Marjorie Gache. Le gros des français est dans les 60 points et plus, avec la contreperformance de Delphine de Jotemps que cette dernière explique : «  je pense avoir donné trop de travail à Oklay avant cette compétition, je suis très déçue bien sûr. A l’avenir je serai plus vigilante, en voulant bien faire, on fait parfois moins bien. »

         Chez les Cressent on relativise les 68 pts de Bérengère : «  la ponette est délicate !!!, mais en progrès par rapport à Evreux. » Effectivement, 5 points de gagnés sur un international, c’est significatif. 

         A 4 poneys, comme prévu Marijke Hammink (Ned) remporte l’épreuve du dressage. Le meilleur français Rolf Guthmann est 3 ème avec 59,77 pts. Douche froide pour les autres teams, loin des notes d’Evreux.

         Samedi:  sous un temps  froid avec de fréquentes giboulées, les française en attelage solo ont été les meilleures  dans le marathon. Elles  prennent les 5 premières places. Bérengère Cressent  remporte l'épreuve avec le meilleur temps toutes catégories. Claire Lefort et Marjorie Gache sont en tête du classement provisoire, voilà les premières bonnes nouvelles. 3 erreurs de parcours sur l'obstacle 1 (Christmann - Morichon- Buck) et une 4 ème erreur pour Gilles Pirotte (Bel) dans l'obstacle 2  ont été fatales à ces meneurs.

 

Bérengère Cressent - photo Nadine Toudic

         Robin, le petit frère de Bérengère  est le meilleur français de la catégorie 2 poneys, devant Jean Frédéric Selle, une référence sur cette épreuve. La première place revient à Rodinde Rutjens (Ned). Au classement provisoire Jean Frédéric Selle et Louise Fillon sont sur le podium.

         Chez les teams les marathoniens sont néerlandais. A cheval ou à poneys c'est bien la nation phare des grandes guides. Le meilleur français Jean Charles Davoust 3 ème concède 17 points à Marijke Hammink

         Dimanche: La maniabilité a été "bien équilibrée, avec 2 sans faute chez les solos, le reste des points s'échelonne progressivement jusqu'au dernier du classement. Aucun français n'a réalisé le sans faute.

         Même constat chez les poneys en paire. Une maniabilité équilibrée mais encore sans français dans le haut du classement .

         Chez les teams les attelages tricolores alourdissent gravement leurs scores. Un podium au Championnat du Monde se joue aussi sur cette épreuve, et dans toutes les catégories, Lisieux a montré une grand faiblesse chez les tricolores sur cette épreuve de maniabilité.

         Au classement général 1 po, Claire Lefort reste largement en tête et Majorie Gache reste sur le podium (3ème). Emilie Morichon avait une 3 ème place "dans les jambes"  au classement général sans sa bévue au marathon.

         2po : beaux succès pour Jean Frédéric Selle (1er) et Louise Fillon (2ème) qui ont réalisé un concours très régulier sur les 3 épreuves.

         4po: c'est le point (très) faible de l'attelage français, ce n'est pas un scoop. Le meilleur Jean Charles Davoust est à près de 63 points du leader Marijke Hammninck. C'est un naufrage d'ensemble dont il serait temps de s'occuper ...

 

Bureau des calculs Joël Chandavoine

©  JCG

 

 


  Commentaires