Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 29/06/2019 07:49:25
Rubrique : Interviews, lu 755 fois. Pas de commentaires
Partager

CHABLIS, le retour surprise de TONY ECALLE


 

               Grosse surprise au dressage de Chablis hier. Tony Ecalle, que l'on n'avait pas vu depuis fort longtemps sur les concours, a présenté son nouveau cheval. Pour un coup de maître, c'est un coup de maître, il termine troisième de l'épreuve derrière Marion Vignaud et Anne Violaine Brisou avec une note de 53,86 , à 6 points de la leader Marion Vignaud et  Winston.

          Interrogé par attelage.org, Tony révèle sa découverte.

          « C'est mon ami hollandais Lubbert van Oene qui m'a proposé ce cheval en début d'année 2019. Je l'ai ramené à la maison il y a deux mois. C'est sa première sortie et son premier concours.

          Hissima K a 8 ans, c'est un KWPN, il est d'une lignée 100% dressage. A ce que je sais le cheval ne faisais rien de particulier avant de rentrer chez Lubbert et rapport au travail qu'il avait quand je l'ai ramené, je pense que vraiment il ne faisait pas grand-chose. Mon ami l'a débourré à l'attelage, et me l'a préparé cet hiver ».

          Comment est-il dans son caractère ?

          TE: « Je pense que tous les meneurs aimeraient avoir un cheval comme lui, il est très gentil, il veut bien faire, il n'est jamais en opposition. Aujourd'hui il ne m'a posé aucun problème sur la carrière, il a travaillé comme à la maison. On verra plus tard avec des drapeaux, mais c'est un cheval qui n'est pas perturbé par l'environnement. Contrairement aux chevaux tuigpaard, je peux facilement mettre le cheval en présentation haute, faire quelques figures, et redescendre le cheval en position longue et basse. Il trotte de l'épaule, et il a beaucoup d'amplitude dans une cadence régulière ».

Hissima KH

          Les objectifs sur le concours de Chablis ?

          TE: «Hissima n'a jamais fait de marathon. Autant dire que je ne vais pas rouler, loin de moi la performance ! Il va découvrir les poteaux, c'est l'objectif sur le marathon. Ça va être très chaud sur la maniabilité, j'ai passé quelques cônes il y a une semaine... Si j'ai des portes isolées je pourrais limiter les dégâts, mais s'il y a des combinaisons et du technique il va y avoir de la boulette ! Mais ce n'est pas grave…

          L'objectif était de réussir le dressage, c'est chose faite.

          Il y a une année pour le construire, et vu son âge, aller à Pau l'année prochaine n'est pas impossible. Tout dépendra de sa vitesse d'apprentissage.

          Le cheval a été remarqué sur le concours, mais il n'est pas à vendre ! »

          ©  JCG

 

              


  Commentaires