Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 17/09/2019 12:40:32
Rubrique : Reportages, lu 1391 fois. 2 commentaires
Partager

DREBKAU CdM paires: morne plaine


 

 

 

 

                              DREBKAU CHAMPIONNAT du MONDE 

 

EDITO : Le Championnat du Monde est organisé par  la famille Koalick , j’ai nommé le père, et les fils Torsten et Sandro. Ce dernier affiche un beau palmarès avec une victoire au CAIO de Schwaiganger en juillet et à Windsor en mai de cette année. Son frère est plus en retrait sur l’échiquier international. A n’en pas douter, l’équipe allemande sur ses terres est favorite.

Raphaël Berrard, Frédéric Bousquet, François Dutilloy, Eve Cadi Verna, Franck Grimonprez, Maxime Maricourt ont été sélectionnés pour représenter la France. La mission pour les tricolores, est d’accéder au podium par équipe. La France a terminé 3 ème à Lipica en 2017 (Sellier, Grimonprez, Dutilloy). Ils auront surtout  face à eux les équipes allemande, hollandaise, suisse, hongroise…

L’équipe de France a suivi une intense préparation, mais qui aujourd’hui n’entre pas dans ce schéma ? Le succès se joue aussi sur les détails, le physique et les chevaux étant réglés au maximum, c’est le mental et l’environnement  qui prend le relais, avec cette fameuse « domination de l’évènement » … une marche sur crête très étroite si difficile à maitriser. C’est une démarche souvent personnelle, une bulle protectrice aussi, les émotions doivent rester au vestiaire. Les meneurs français ont pour la plupart un gros vécu international. C’est une chance.

          Après la visite vétérinaire, l'équipe de France a été composée de F. Bousquet, F . Dutilloy et F. Grimonprez. Quatre chevaux ont été refusés chez les étrangers (L.Cassotanna (Ita), Van Niekerke (Rsa), C.Malget (Lux) et M.Jankowska (Pol).  

          Jeudi et vendredi dressage, samedi marathon, dimanche maniabilité.

Jeudi Raphaël Berrard 9h40 - Frédéric Bousquet 14h15 - Eve Cadi Verna 15h25 - Ils ne sont pas dans l'équipe nationale: Marco Freund (Ger), Anna Sandmann (Ger), Beat Schenk (Sui), Théo Timmermann (Ned).

* R. Berrard 62,70 pts - bonne cohérence des juges à 87,5% - Avec 48,51 pts Joszef Dobrowitz Jr lance la Hongrie vers une possibilité de podium, on attend de son coéquiper Martin Hölle un score proche des 40 pts.

* Frédéric Bousquet 64,10 avec une cohérence de jugement de 83,3 %. On aimerait un peu de cohérence des juges sur les figures au pas !  gggrrrr entre 4,5 et 7,5. On n'attendait pas le gascon sur le dressage, voilà c'est fait.

* Eve Cadi Verna conforme à son standard: 53,91 pts, cohérence des juges 87,5%.

Une première journée aux résultats sans surprise et sans révélation. La Suisse a écarté Beat Schenk et Bruno Meier de la sélection, ils affichent cependant tous 2 une note très correcte. Quelle surprise  nous prépare  la sélection helvétique ? Le leader après la première journée est Sébastian Warneck (Ger) avec 47,25 pts, lui aussi écarté de l'équipe nationale. La 2 ème journée de dressage va être passionnante.

* Vendredi 2 ème journée de dressage, les gros bras entrent en piste !

* François Dutilloy 10h40, Maxime Maricourt 13h35, Franck Grimonprez 16h45

* Nouveau leader avec Schwitte Lars (Ger) 42,85 - François Dutilloy à 54,24 c'est le minimum syndical. Les juges sont cohérents à 96%.

 People: On en apprend de belles à Drebkau ! Une vive altercation entre Chester Weber chef d’équipe US et monsieur et madame Wrigley-Miller a tourné au pugilat, nécessitant l’intervention de la police ! Mais chut, l’attelage est une grande famille.  

Autre info de paddock: Koos de Ronde serait dans le colimateur de la FEI après son départ anticipé de Donaueschingen (Chpt d'Eu) ... il risque une suspension temporaire de concours. A suivre.

*Maxime Maricourt sort ravi de sa reprise de dressage 52,84 pts (cohérence 87,5%). 

* La voilà la surprise, avec Tor van den Berge (Aus) qui détrone Scwhitte Lars de la première place avec une excellente note de 37,46. Il a été 3 ème à Kronenberg et 6 ème à Beekbergen cette année.... mais la performance de l'australien n'impressionne pas Martin Hölle (Hun) qui imprime 32,39 pts au tableau! lui ce n'est pas une surprise .   

Maxime Maricourt: " je suis content de ma reprise, mais tout de même déçu du résultat. C'est surement la plus belle reprise de la saison. Je fais un mauvais reculer, et mes chevaux ne sont pas encore assez décontractés. Ne cherchons pas d'excuses, il faut être bon! Et quand je vois Tor le meneur australien qui fait 37 et qui mène seulement depuis 1 an à ce niveau, il y a des questions à se poser."

Maxime Maricourt et son équipe - Julien Delorme maréchal ferrant, Laëtitia, Max, Marion Lhöte, et Pauline Dorion.

Les chevaux Endy (Laurence Jalady), Historry (Mr Joigneau), Harlekin (Patricia Nijdam)

  * Consternation dans le camp tricolore. Franck Grimonprez fait une contre performance qui va peser lourdement sur le classement final: 64,50 pts  (cohérence  50%) .La reprise n'a pas été un long fleuve tranquille à regarder les notes détaillées.

A propos du dressage: de championnat en championnat, on voit qu’aujourd’hui passer sous les 50 pts est impératif pour prétendre figurer, même si cela ne constitue pas une règle absolue et qu’il y aura toujours un exemple contraire pour nous faire mentir. 

Maxime Maricourt

 

 16 meneurs sous les 50 à Drebkau c’est près de 20% de l’effectif. Côté France, les jeunes attelages ont bien travaillé, et demain sera un autre jour. On me dit que de grosses difficultés sont attendues. La sagesse voudra que l’on ne brule pas nos 6/7 ans en devenir dans l’euphorie du Championnat. L’équipe 11 ème,  a un genou à terre avec la contre-performance de Franck. C’est le sport et les aléas de la compétition équestre. Cela ne doit pas nous empêcher de regarder la montée en puissance de nations comme les USA ou l’Italie sous les 100 pts. La Hongrie s’envole, poursuivie par l’Allemagne et la Hollande. 

Dans la soirée, parole a été donnée à Franck afin de nous éclairer sur ce qui s'est passé. Nous n'avons pas de réponse pour le moment.

Samedi marathon. Il est annoncé comme conforme à un championnat du monde: 2 gués, physique et 2 obstacles particulièrement techniques pour terminer.

 * à mi journée, Raphaël Berrard et Franck Grimonprez sont dans le haut du classement du marathon. 

          Le marathon redonne un peu de couleurs au classement de l'équipe avec Franck 8ème et Frédéric 14 ème, mais c'est Raphaël Berrard qu'il faut avant tout saluer. Il termine 5 ème de l'épreuve à 5 points du vainqueur, "l'extra-terrestre" de l'attelage en paire, le hongrois Martin Hölle. Faut il rappeler que le meneur du Haras du Pin mène des chevaux de l'école, chevaux qui font l'enseignement entre les compétitions. Pas des chevaux à 15 ou 20.000 € ou plus, non , de bons ouvriers, il faut croire simplement bien préparés et bien menés.

          Les jeunes chevaux (Maricourt et Verna) ont fait le tour, sagement, ils rentrent dans la première moitié du classement.  Avant la maniabilité le meilleur français est Maxime Maricourt (23  ème) devant François Dutilloy 24ème), Raphaël Berrard 27 ème, Eve Cadi Verna le suit à la 28 ème place.

          La Hongrie augmente son avance, l'Allemagne 2 ème, derrière la Hollande 3 ème talonne pour 48/100 ème. Ils constitueront fort probablement le podium.

Raphaël Berrard: le marathon était difficile. Un grand merci aux chevaux et à Sébastien Goyeneix !

 

Raphaël Berrard  avec Ravi d'Etre ici et Thalye de Charme

Dimanche maniabilité. 

          Ouf, la maniabilité particulièrement difficile a été favorable au français. François Dutilloy passe de peu à côté du sans faute pour 0,31 pts de temps dépassé. Raphaël Berrard en termine ce championnat de nouveau sur une bonne impression avec 2,16 pts. Frédéric Bousquet apporte lui aussi de précieux points à l'équipe avec 4,09 pts de pénalité. Maxime Maricourt, habituellement loin d'être à l'aise sur ce test comptabilise 3 points sur la piste, mais dans un temps réalisé à 4,66 pts, total 7,66 pts. Franck Grimonprez 9 pts, Eve Cadi Verna 9,53 pts.

Eve Cadi Verna: " Très contente de ces superbes chevaux, ils ont beaucoup appris en faisant une entrée remarquée dans la cour des grands. Merci à Patricia pour la confiance qu'elle me témoigne. »

 

Pour conclure :

Individuellement François Dutilloy termine  à la 13 ème place. Franck Grimonprez sans sa défaillance sur l'épreuve de dressage terminait entre la 5 ème et la 10 ème place.  Au classement par équipe nous serions restés au pied du podium, à la 5 ème ou 4 ème place.  Nous sommes fragiles, les meilleures équipes disposent d'au moins 2 meneurs très performants sur les 3 tests, c'est une situation obligée pour pallier aux impondérables. La preuve, la mésaventure de Martin Hölle n’a pas empêché l’équipe de remporter le titre par équipe.

Les émotions peuvent aussi submerger les meilleurs champions. Martin Hölle disposait de 15 points d’avance, un gouffre pensait on… et pourtant la main du hongrois a tremblé durant tout le parcours. Il s’en est fallu de peu qu’il ne perde son titre promis. Au son de la cloche il termine devant Sandro Koalick avec un point d’avance ! la 3ème place sur le podium est pour Stan van Eijk (Ned). C’est tout sauf une surprise, enfin pour moi. Ce dernier apporte la médaille de bronze par équipe à la Hollande qui fait un retour remarqué sur le podium, après 6 années de disette.

Un petit mot tout de même sur ce que doit être une relation entre le sportif de haut niveau et la presse: même dans l'adversité, le sportif ne doit pas écarter le micro qui lui est tendu. Prenons exemple sur les interviews des autres disciplines sportives, nous ferons grandir notre sport. A moins que les sports équestres ne considèrent la presse que comme un moyen de passer « la brosse à reluire », d’être un club de supporters,  ou bien encore de n’être qu’un vecteur de désinformations !  

© JCG/ attelage.org

 

 

 


  Commentaires
-soutien par Country53 (16/09/2019 13:07:25)
pour moi je retiendrais l'excellente performance de Raphael Berrerd avec les chevaux de l'IFCE et la gestion d'Eve Cadi Verna avec ses jeunes chevaux j'ai hate de voir Eve dans 2 ans.
-rectification par JeanClaudeGrognet (17/09/2019 12:43:20)
la groom de l'équipe est Pauline Dorion (corrigé dans le texte)