Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 15/12/2019 14:06:51
Rubrique : Reportages, lu 370 fois. Pas de commentaires
Partager

CAI-W GENEVE: au bout du suspens... BOYD EXELL


 

               CAI-W GENEVE

 

          " Les meneurs engagés au CHI de Genève Boyd Exell (AUS) Bram Chardon (HOL) Jérôme Voutaz (SUI) Glenn Geerts (BEL) Benjamin Aillaud (FRA) Mareike Harm (ALL)"

          " Qui pour disputer la suprématie de Boyd Exell ? L’épreuve Coupe du monde d’attelage accueillera six meneurs, parmi lesquels – et pour la première fois à Genève – une femme, l’Allemande de 34 ans Mareike Harm, troisième à Stuttgart en novembre. Avec un certain Boyd Exell comme entraîneur, il est vrai qu’elle met tous les atouts de son côté pour se faire une place dans les compétitions d’attelage. Vainqueur des trois premières étapes du circuit Coupe du monde, l’Australien Boyd Exell survole littéralement la discipline. Toutefois, la jeune génération, à l’image du Néerlandais Bram Chardon ou du Belge Glenn Geerts, n’a pas dit son dernier mot. Sans oublier le Suisse Jérôme Voutaz et son attelage de franches montagnes."

          Communiqué CHI Genève

          Warm up samedi 10h45 - Finale dimanche  11h45 

          Edito : Je n'aurais pas fait meilleure introduction que celle du CHI de Genève, aussi me suis-je penché sur le palmarès du phénoménal Boyd Exell... voici sa carrière en attelage à 4 chevaux (il a débuté brièvement en attelage en paire).

          C'est en 1998 qu'il participe à sa première Coupe du Monde, à Rome. Il y termine 25 ème. Le vainqueur aura été Werner Ulrich (Sui), I. Chardon est 4 ème, Gérard Sainte Beuve (Fra) est 11 ème, Louis Basty (Fra) 31 ème, Stéphane Doumenc (Fra) 33 ème.

          Sa 2 ème Coupe du Monde c'est à Jerez de la Frontera (Esp) en 2002. Il termine 16 ème, I. Chardon remporte le championnat, et l'on voit apparaitre Chester Weber 5 ème. Louis Basty est 35 ème .

          17 ème en 2004 à Keckemet (Hun),  il ne progresse pas et c'est Mickaël Freund (Ger) qui est sacré Champion du Monde. De nouveaux français apparaissent: Patrick Rébulard 25 ème, Benjamin Aillaud 30 ème, Pierre Jung 36 ème. Louis Basty ferme la marche de l'équipe de France, éliminé  avec une 36 ème place.

          2008 à Beesd (Ned) c'est le début de la grande épopée pour le meneur australien. Il termine sur le podium  derrière Isjbrand Chardon (Ned) et Chester Weber (Usa). Il lui aura donc fallu 10 années pour parvenir à ce niveau. La jeune génération française pointe son nez: Stéphane Chouzenoux 18 ème, Thibault Coudry 22 ème, Fabrice Martin 37 ème.

          La suite à partir de 2010 n'est qu'une suite de succès sur plus de 140 compétitions: 102 victoires à ce jour et 26 podiums.

          Respect au maitre !

          Samedi warm up : Bram Chardon fait jeu égal avec Boyd Exell sur le premier tour, mais il a dominé l'australien sur les 2 obstacles. Benjamin Aillaud coiffe Gleen Geerts sur le poteau et accède au barrage. Aucun concurrent n'a réalisé le tour sans faute.

          Barrage: à Benjamin Aillaud de s'élancer en premier bien sûr. Tout se passe bien, les chronos sont en amélioration, mais le juge de terrain stoppe l'attelage à la sortie du second obstacle pour un problème de harnachement. Bram Chardon fait un tour en amélioration, et malgré 4 points il met la pression sur Boyd Exell. L'autralien est manifestement plus rapide sur le plat, mais déjà sur le premier obstacle son temps est moins bon que celui du jeune hollandais. Boyd fait une longue hésitation dans l'obstacle 2, il en termine lui  aussi avec 4 points sur la piste. Bram Chardon remporte donc ce tour de préparation avant la finale de dimanche. 

          Remise des prix: l'homme de spectacle reprend  le dessus, Benjamin Aillaud déguste manifestement son plaisir d'accéder à la 3 ème place de cette première journée, et les 3 meneurs font durer le spectacle à la plus grande joie du public. 

Bram Chardon

          Dimanche, la finale: la lutte sera sévère. Il nous est parfois arrivé de voir Boyd Exell mis en difficulté le jour du warm up, mais le lendemain nous avons  souvent trouvé un autre meneur. C'est vrai qu'hier, le meneur australien ne m'a pas paru aussi serein qu'à l'accoutumée dans les obstacles. Avait il changé la composition de son attelage ? A l'inverse le jeune hollandais a dominé son sujet. Il prend de l'expérience et sa tête est décidemment très solide. Ce n'est pas le moinde effet de ces compétitions indoor, que de forger un solide mental. Benjamin Aillaud a dominé ses rivaux directs, Gleen Geerts et Harm Mareik. Une confirmation aujourd'hui serait un signe très positif de  progrès.

          La seconde journée ne ressemble jamais au warm up. Démonstration en a été encore faite à Genève... Trois sans faute  , Glenn Geerts, Benjamin Aillaud et Bram Chardon. Voilà pour ceux qui ont été les plus précis. Le concours a débuté avec Jérome Voutaz. C'est sur le plat à la relance que les valeureux franches montagnes montrent les limites. Harm Mareik  12 points de pénalités, manque de rapidité sur le plat, la meneuse ne me semble pas plus motivée que ça. Gleen Geerts descend les chronos des obstacles et sur le plat sans  pénalité sur la piste. A suivre Benjamin Aillaud... il ne joue pas "petit bras", améliore le temps du meneur belge sur le premier obstacle mais ce dernier conserve un petit avantage sur le second obstacle. Sur le plat Benjamin concède moins d'une seconde... dommage pour le français, mais la seconde journée confirme la première et c'est l'essentiel.  L'avenir promet d'autres bras de fer entre les 2 meneurs.

          Boyd Exell descend encore les chronos  et malgré 4 points sur la piste sur la dernière porte, il possède encore 4 secondes d'avance sur le meneur belge. On pense que Bram ne pourra pas faire beaucoup mieux, et pourtant les chronos sont encore descendus sur ce premier tour, il est le meilleur.

          Le barrage aura été fabuleux. Glenn Geert descend encore tous les chronomètres, où va t on s'arrêter ? Pas avec Boyd Exell dopé par  l'opposition du meneur belge.... encore quelques seconde de gagnées. Bram Chardon en piste, visage de marbre ... Le temps sur le premier obstacle est descendu de 3 secondes... mais la vitesse ne maitrise plus les chevaux et le meneur... une faute, puis une deuxième qui déconcentre le meneur, puis une troisième et une quatrième . Malgré une temps encore amélioré sur le second obstacle et sur le plat, Bram Chardon termine 3 ème à Genève. Ouf ...

          Lors de l'interview, Boyd Exell remercie comme c'est l'usage le public présent, mais il aura également un petit mot pour Benjamin Aillaud qui l'a bien mérité.       

Dimanche, les temps sur la piste et dans les obstacles  

   

1 er tour

     
           

 

1er obstacle

2 ème obstacle

Temps

Pénalité

Total

Jérome Voutaz

40"86

28"32

166"47

8"

177"47

Mareik Harm

42"67

27"31

171"12

12"

183"12

Glenn Geerts

39"88

25"38

160"53

 

160"53

Benjamin Aillaud

38"01

26"07

161"20

 

161"20

Boyd Exell

36"55

25"23

152"69

4"

156"69

Bram Chardon

35"12

22"

151"87

 

151"87

           
   

Barrage

     
           

 

1er obstacle

2 ème obstacle

Temps

Pénalité

Total

Glenn Geerts

38"83

23"56

150"55

4"

154"55

Boyd Exell

36"09

23"12

146"19

 

146"19

Bram Chardon

32"99

20"42

144"16

16"

160"16

 

Boyd Exell photo CHI Genève

© JCG/attelage.org

 


  Commentaires