Article proposé par Invité, paru le 16/12/2019 08:30:53
Rubrique : Communiqués, lu 319 fois. Pas de commentaires
Partager

Coupe du Monde FEI d'attelage: Le roi tremble mais ne tombe pas


 

 

En fin de matinée, devant des tribunes déjà combles, Boyd Exell a remporté sa 12e étape génevoise de Coupe du monde en… 12 participations ! Après des années à régner sans partage sur le circuit indoor d’attelage à quatre chevaux, Boyd Exell est aujourd’hui talonné par les représentants de la jeune génération. Ayant terminé derrière le jeune Néerlandais Bram Chardon dans la pré-qualificative de samedi parrainée par la Brasserie Egger, Boyd Exell a dû faire parler toute son expérience pour s'imposer hier.

          L’Australien a devancé deux jeunes meneurs qui font, mois après mois, une progression remarquée sur le circuit: le Belge Glenn Geerts (2e) et le Néerlandais Bram Chardon (3e). «Je ne m’explique pas vraiment mes fautes, confiait ce dernier en conférence de presse. Mes chevaux sont en super forme, j’ai les points nécessaires pour la prochaine finale de Coupe du monde, donc je n’ai pas l’impression d’avoir perdu les nerfs !» Les trois leaders s’accordaient sur le fait que le parcours dessiné par le nouveau chef de piste de l’étape genevoise, Jeroen Houterman, était particulièrement technique. «Le niveau a beaucoup augmenté, remarque Glenn Geerts. Donc les constructeurs tracent des parcours plus délicats pour nous pousser à la faute.»

          Performance en demi-teinte pour le Valaisan Jérôme Voutaz et ses quatre chevaux franches-montagnes qui, avec deux fautes et un chronomètre de 174.47 secondes, terminent au cinquième rang final, derrière le Français Benjamin Aillaud. L’Allemande Mareike Harm, première femme à participer au circuit de Coupe du monde d’attelage, clôt le classement.

          Communiqué CSI Genève

 


  Commentaires