Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 23/12/2019 08:34:11
Rubrique : Informations générales, lu 477 fois. Un commentaire
Partager

ISTANBUL (aussi), vers la suspension des calèches


 

Les chevaux «ne sont rien que des objets», «pas différents d'un bus ou d'une voiture» aux yeux de ceux qui les utilisent, dénonce Elif Ertürk, à la tête d'une campagne appelée «Stop Aux Calèches, Les Chevaux Meurent».

 

«Il y a des chevaux blessés à cause de la surcharge de travail et des mauvais traitements. Ils meurent parce que personne ne s'en occupe», décrie l'activiste.

 


  Commentaires
-Réduire ne devrait pas être supprimer par Toto (23/12/2019 10:50:45)
L'existence d'animaux surexploités et maltraités risque d'amener l'interdiction d'activités qui, pratiquées occasionnellement avec des animaux qui rentrent au pré le soir, sont bénéfiques pour tous.