Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 15/03/2020 13:14:23
Rubrique : Vétérinaire-Santé, lu 469 fois. Un commentaire
Partager

COVID-19 le point de vue du véto


 

La situation sanitaire en France très inhabituelle va m'amener à prendre des dispositions inédites.

Comme vous, j'ai écouté les discours des autorités sanitaires et politiques depuis le début de la crise en Chine en janvier, et j'ai été frappé par le discours martial du chef de l'état, pas les premières mesures sanitaires prises (surtout pour nous, habitant de Lamorlaye), rapidement voire très rapidement suivies de mesures de plus en plus fortes.

Les annonces se succèdent à un rythme qui devrait nous interpeller. Pourtant, il faut bien reconnaitre que pour la plupart d'entre nous, le coronavirus est un fantôme qui ne touche pas à priori. Pas plus de toux ou de gens malades autour de nous, des enfants qui tournent en rond à la maison, peu de gens masqués dans les rues, des fous rires dans les bureaux de vote ce matin devant les mesures dites de "distanciation sociale".

Je vous invite à lire le document suivant. C'est long mais très bien argumenté scientifiquement et statistiquement, bien loin de la rumeur publique et des pseudo méthodes de lutte contre le covid 19 qui se propagent sur les réseaux sociaux:

https://medium.com/@tomaspueyo/coronavirus-agissez-aujourdhui-2bd1dc7838f6

Je pense profondément que ce qui est indiqué dans ce document est réel et que la catastrophe sanitaire va arriver si on ne prend pas ça au sérieux.

Je vais dès maintenant essayer de minimiser mes déplacements, étant moi-même un formidable vecteur de propagation si je suis un porteur sain. En moins de 24h, je suis susceptible de transporter le virus d'une écurie de Lamorlaye, jusqu'à Beauvais, Senlis, ou même Cergy. Je n'assurerai donc plus que les urgences pour le moment, à l'image des cabinets vétérinaires qui fermeront par arrêté ministérielle à partir de Lundi. Et il risque d'y en avoir, pour tous les chevaux qui ne sortiront plus autant, dans les centre équestre et écuries de propriétaires également fermées par arrêté ministériel.

Pour les chevaux de course,  tant que les courses perdureront, tant que les hippodromes seront considérés comme un lieu de travail pour les entraîneurs, lads et jockeys, je continuerai à assurer le suivi, en veillant à mettre en place comme les jours précédents les barrières sanitaires. Mon impact de propagation du virus étant limité par la proximité géographique de toutes ces écuries.

En espérant que tout ce cirque durera le moins longtemps possible, je vous souhaite une belle journée ensoleillée!

Matthieu Laviron Docteur vétérinaire à Lamorlaye

 


  Commentaires
-un seul mot confinement par Jazzpote (16/03/2020 10:59:12)
Nos politiques sont assez imbéciles et irresponsables pour laisser se dérouler des élections alors que l'épidémie et gravement en évolution constante. Prenez vos précautions soyez vigilants le confinement est le plus sur moyen de se protéger évitez les rencontres non indispensable gardez vos distances lavez vous les mains souvent et si vous vous sentez mal appelez immédiatement votre médecin (par téléphone n'y allez pas) aucune automédication les antiinflammatoires aggravent la maladie. Les enfants peuvent être potentiellement des porteurs sains, nous les aimons et il est très difficile de ne pas les embrasser les tenir dans nos bras là aussi soyez vigilants pour vous et votre entourage.Les mesures qui auraient du être prises ne l'ont pas été assez tôt les politiciens ont fait de la politique, les soignants font ce qu'ils peuvent avec peu de moyens pas ou presque de protection mais ils sont tous là sur le pont pour faire face. Aidons les en restant chez nous, aidons les en ne les dérangeant pas pour rien, soyons responsables et solidaires le virus est méchant et invisible. Tout ceci, ayant une épouse médecin je le dis depuis plus de quinze jour et il y a 15 jours on me prenait pour un fou, un trouillard etc. Je prenais soi disant trop de précautions, certains imbéciles de télévision essayaient de briller en disant que ce n'était qu'une petite grippe. Il faut impérativement arrêter de penser cela c'est en partie la cause du développement incessant de ce virus, on vous ment en vous donnant le nombre de cas et le nombre de morts car en France on ne teste pas, même pas les médecins, le corps médical est certain que le nombre est beaucoup plus important que celui que les médias ont autorisation de vous dire, nous sommes au stade de l'Italie et même peut être plus avec des politiques inconscients. Courage, je crois que les mesure drastiques de confinement vont être prise rapidement maintenant mais sans attendre protégez vous protégez vos proches et attendons des jours meilleurs.