Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 07/06/2021 08:41:03
Rubrique : Reportages, lu 1171 fois. Pas de commentaires
Partager

SAUMUR 2021: beaucoup de satisfactions


 

     

 

  CAI SAUMUR

 

              

          EDITO: Après 2 années de silence, Saumur retrouve la compétition. Certes on aimerait un  plateau d'étrangers plus conséquent, mais c'est plutôt mieux qu'en 2019. Une dotation à hauteur de 22.430 €, c'est bien mieux que le CAI de Windsor et ses (seulement) 13.720€, c'est mieux que Kronenberg avec 14.750€, qui pourtant réunit toujours le top de l'attelage international.

          Saumur tire bien son épingle du jeu comme organisateur d'un CAI, mieux que d'autres, dont les listes de partants sont souvent unicolores ou presque. Peu de concours peuvent en réalité se prétendre véritablement "international" et attirer les meilleurs meneurs de tous pays hors des championnats bien entendu.

          Alors ? Les raisons sont multiples, et nuisent au caractère véritablement international de l'attelage comme on devrait le connaitre sur chaque concours prétendant à ce qualificatif. Plus grave, la qualité n'est pas toujours au rendez vous. Dès lors, pourquoi un spectateur déçu reviendrait il?    

          A titre personnel je penche plus que jamais pour un CIRCUIT INTERNATIONAL pour les chevaux des 3 catégories, où les meilleurs meneurs concernés,  de tous pays, se retrouveraient de compétition en compétition. Nul doute que d'année en année, l'attelage prendrait une place médiatique de plus en plus importante. C'est le schéma moderne de beaucoup de sports. Imaginez donc un circuit avec 6 concours organisés dans  6 pays : France, Hollande, Allemagne, Hongrie, Pologne, Tchéquie... 6 rendez vous intenses avec les meilleurs meneurs internationaux de tous pays ! Le pays organisateur pourrait aussi ouvrir son concours à ses outsiders nationaux les plus talentueux. On a le droit de rêver non ?  Les meneurs non concernés par ce circuit pourraient toujours participer à des CAI comme on les trouve aujourd'hui.      

          Ce week end les regards se tourneront principalement vers les chevaux, de beaux "duels" sont au programme. Bien sûr des surprises ne sont pas à exclure dans toutes les catégories. A commencer à 2 chevaux avec Eve Cadi Verna ici chez elle, dont on imagine bien que toute la préparation de son attelage est consacré à réaliser une performance sur le CdM à Kronenberg en septembre. L'ensemble des paires françaises est là également, tout le monde est venu se positionner pour une sélection. Chez les étrangers,  pour la première fois à Saumur,  les frères Koalick (Ger) et surtout Sandro qui a terminé sur la seconde marche du dernier Championnat du Monde. La Suisse est représentée par Werner et Stefan Ulrich. Les 4 meneurs belges ne paraissent pas en mesure d'inquiéter les meilleurs tricolores... à moins qu'une surprise du week end se trouve parmi eux !

          Les solos: La meneuse canadienne Kelly Houstappels Bruder 2 ème au CdM à Pau va donner la réplique à Marion Vignaud et Anne Violaine Brisou. La meneuse  belge Laure Philippot n'avait pas été en réussite sur le dernier championnat, elle n'était pas non plus à Kronenberg en ce début d'année. C'est donc un retour attendu. Même scénario pour Fabrice Martin, dont on dit qu'il aurait retrouvé une "collaboration" avec Lanzaro. Il y a aussi Claire Lefort et Eduward, écartés d'une sélection pour Pau. Elle a participé au concours de  Kronenberg, mais  avec sa ponette. Elle doit convaincre  ici de sa prétention à faire parti de la prochaine équipe de France.  

          Les teams chevaux  affichent une majorité de meneurs étrangers (11/17). Certes il y a des "ténors" qui ne sont pas ici, ils sont à Veces (Hun - 8550€ de dotation "seulement"), mais l'opposition aux meneurs français  est tout de même loin d'être symbolique. Benjamin Aillaud prendra t il sa revanche sur Koos de Ronde? Attention au belge Dries Degrieck, il sera dangereux s'il baisse sa note de dressage. Anna et Christoph Sandmann (Ger) sont là également. Une autre  question qui trouvera un début de confirmation à la fin du week end: Sébastien Vincent va t il se positionner comme le nouveau n°2 français dans la catégorie après un très bon concours à Kronenberg?  Enfin, quel rôle va jouer Maxime Maricourt pour son retour  dans la catégorie?

          Saumur avec Veces et Bühl qui se déroulent ce même week end, vont  compléter les enseignements de Kronenberg après l'absence de concours en 2020. On en frémit d'impatience.

               Le concours

          Visite vétérinaire,  déclaration des partants et des équipes: Grimonprez, Dutilloy, Berrard chez les paires. Pas de surprise. Chez les teams Aillaud, Coudry et Sébastien Vincent qui fait son entrée dans l'équipe. Après sa belle prestation à Kronenberg c'est justice.

          Les solos ont délivré de belles reprises. Le constat se confirme, la notation de la nouvelle reprise délivre, pour les meilleurs, des notes plus basses qu'avec l'ancienne reprise et son barème. C'est clair, aujourd'hui les meneurs "référents"  se situent sous les 45 pts.

          La première surprise du week end est portée par Fabrice Martin à 37.50 pts ( soit une note moyenne de 76,6% et une bonne cohérence des juges à 80%). Le meneur de l'IFCE a donc retrouvé le bon chemin avec son cheval Lanzaro. Je passe donc de la critique de Pau aux félicitations. Bravo sans restriction.

          Une autre bonne nouvelle, pour la Belgique cette fois, Laure Philippot fait une belle rentrée à 41.28 pts. Lors d'un interview à la nouvelle de cette reprise, elle s'était montré "dubitative et inquiète". Mais disait elle aussi "je n'aime pas le changement"... mais changement bien négocié donc ! 

          Sur la 3 ème marche du dressage, Marion Vignaud, un peu en deçà de Kronenberg 41.98 , à suivre  derrière Kelly Houtappels Bruder ( - 5pts de pénalité !) et Anne Violaine Brisou au niveau des 50pts. Plus loin dans les 58-59 pts Claire Lefort et Magalie Aillaud font jeu égal. A ce niveau la cohérence du jugement est toujours très bon.

* La communication internet est difficile avec Saumur, les résultats parviennent difficilement.           

               2 chevaux: la grosse mauvaise surprise nous vient d'Eve Cadi Verna. Hier son meilleur cheval était très abattu... prise de température , diagnostic  du vétérinaire : piroplasmose. Aujourd'hui le cheval a encore de la fièvre, mais le foie et les reins ne sont pas touchés. Il va falloir du temps maintenant pour remonter l'anémie du cheval. 

          Eve que j'ai eu au téléphone n'envisage rien pour la suite de la saison. C'est trop tôt pour se prononcer. On est très triste pour elle, son attelage avait beaucoup progressé ces derniers mois, et elle constituait une chance possible pour la future équipe de France. Eve fait  front avec toute la volonté que l'on lui connait. 

               Un peu sous le coup de cette nouvelle, saluons les bons résultats de Franck Grimonprez et de François Dutilloy, premier et second du dressage, confirmant ainsi les résultats de Kronenberg. La base de l'équipe de France est solide, et c'est important car en Hongrie à Vesces ont voit se dessiner la future équipe de Hongrie qui sera forte en dressage. Pas question de perdre des points sur cette épreuve pour figurer individuellement et par équipe au classement final.

          Raphaël Berrard le 3 ème homme de l'équipe à Saumur confirme lui aussi sa note de Kronenberg (65pts), il est devancé cette fois par Frédéric Bousquet qui a retrouvé ses 3 chevaux (61.37). Le meilleur 3 ème français est Daniel Dimer (58pts). Son avenir dépend de sa tenue au marathon et à la maniabilité .... 

           Teams : on fait la grimace à la lecture des résultats. Certes Benjamin Aillaud sort vainqueur de l'épreuve, c'est la 3  ème victoire française en dressage chez les chevaux sur un même concours. De mémoire, c'est du jamais vu à ce niveau. Benjamin est talonné par le belge Dries Degrieck  et Anna Sandmann, ou encore Koos de Ronde, mais les teams français nous faisaient espérer mieux: au dessus de 60 pts pour Coudry et Horde et Sébastien Vincent ne réédite pas le bon score de Kronenberg. Maxime Maricourt fait un hors jeu pour son retour à 4 chevaux. Par équipe l'Allemagne prend la tête devant la Belgique et la Hollande. La France 4 ème, mais les écarts sont faibles entre ces 4 nations.  

               Le marathon

               18h  aucune nouvelle de Saumur. 

               19h55 les résultats arrivent enfin. Ne tirez pas sur le bureau des calculs (Richard Hawes), il n'y est pour rien. Pas d'internet de la journée et faible connexion ce soir. Internet est un problème réccurent à Verries. Un projet de "réorientation" du site est en cours. La couverture internet du site doit en être une priorité.

           Attelages 1 cheval : je reste un moment scotché sur les résultats "franco-français", Claire Lefort, Magalie Aillaud et Anne Violaine Brisou accompagnent Marion Vignaud en haut du classement. On se frotte aussi les yeux en regardant plus à droite les résultats par points. Très peu d'écarts jusqu'à la 7 ème place. Il faudra donc attendre confirmation sur les prochains concours pour avoir confirmation de ces performances.        

          Un rapide coup d'œil sur les temps des meilleurs confirme: il y a peu d'écarts, le marathon n'a pas été très sélectif. Fabrice Martin et Laure Philippot n'ont pas eu le rythme des meilleurs et laissent la tête à Marion Vignaud au classement provisoire. La meneuse bourguignonne ne dispose que 1,4 pt d'avance. C'est une confrontation intéressante sur la résistance mentale à l'occasion de la maniabilité qui s'annonce: sélective ou non ?  A noter Edouard Morichon  qui coiffe  Fabrice Martin et Laure Philippot sur ce marathon.

           Attelages 2 chevaux : Dans cette catégorie non plus la sélectivité n'a pas été très forte, seul Sandro Koalick se détache de 5 points de Raphaël Berrard de nouveau excellent sur cette épreuve. Franck Grimonprez est 3ème, il laisse la tête du classement pour moins d'une balle à la maniabilité au meneur allemand. Troisième François Dutilloy, il ne devra pas trembler, derrière lui il y a les 2 meneurs suisses dont on connait la précision sur la dernière épreuve... Le meilleur français à suivre est Jean Etienne Triadou 9 ème.

           Attelage 4 chevaux: Suprématie belge avec Glenn Geerts et Dries Degrieck et dans le même point...  Sébastien Vincent  qui nous fait bien plaisir en confirmant ainsi une belle progression décelée à Kronenberg. Quel dommage de ne pas avoir réédité la note de dressage ici ! Derrière,  Anthony Horde et Thibault Coudry font bonne mine devant Koos de Ronde et Christophe Sandmann. Benjamin Aillaud à 12 points laisse le commandement à Dries Degrieck.

          Ce n'est pas une surprise, je l'avais annoncé, avec une note améliorée en dressage, le meneur belge serait l'homme à battre. C'est fait, au moins avant la maniabilité, il dispose  de 6 points d'avance, et il a montré qu'il n'était pas maladroit.  

          La maniabilité

          Elle mérite que l'on s'y intéresse dans les détails, d'abord parce qu'elle a été sélective juste comme il faut, les attelages ont eu les difficultés qui conviennent pour  un CAI 3*, et il faut en rendre tous les honneurs au chef de piste. Un peu de franchouillardise me va bien lorsqu'elle se justifie.

          Pas de sans faute pour les AT1, juste un peu de temps pour Stéphane Meyson 1.48pts. Le meneur était connu par le passé pour sa solidité sur cette épreuve, il est manifestement toujours performant. Second sur cette maniabilité Edouard Morichon 3 pts, il aura fait un bon concours. Dans cette catégorie les pénalités grimpent régulièrement,  8 pts au 9 ème concurrent et 34 pts au 15 ème et dernier.

          Au classement final Marion Vignaud reste   devant  Fabrice Martin  et Anne Violaine Brisou. Les autres français les plus en vue Claire Lefort (5) , Magalie Aillaud (6) et Edouard Morichon (8).

          Deux sans faute chez les AT2 ( Raphaël Berrard et François Dutilloy) et là aussi une progression régulière des pénalités... 6 pts au 8 ème ... 15 pts au 12 eme ... 48 pts au 16 ème. 

          Au classement final Sandro Koalick reste le leader de la catégorie, François Dutilloy grâce à cette bonne maniabilité prend la seconde place devant Franck Grimonprez. Raphaël Berrard est 6 ème. Evidemment il nous manque malheureusement Eve Cadi Verna, privée de son meilleur cheval elle n'a pas participé aux épreuves. Au dernières nouvelles les véto maitrise la fièvre avec les antibiotiques.

          PS : A Vesces dans la catégorie 2 chevaux, Martin Hölle a été battu par Kristof Osztertag (Hun), Jozsef Dobrovitz Jr (Hun) 3ème Gyorgy Fekete (Hun) 4 ème

          Un sans faute chez les Teams (Glenn Geerts) et 0.39 pts pour Thibault Coudry. Dans cette catégorie également on remarque une belle progression régulière des pénalités sur la maniabilité: 6 pts à la 8 ème place, 15 pts à la 12 ème et 40 pts pour le 17 ème et dernier concurrent.

          Au classement final Dries Degrick remporte ce concours de Saumur édition 2021 devant son compatriote Glenn Geerts et Koos de Ronde. Benjamin Aillaud est au pied du podium... il fallait un sans faute. Anthony Horde 5 ème , Thibault Coudry 6 ème, Sébastien Vincent 8 ème , 9.18 pts de maniabilité c'est trop. La hiérarchie est donc loin d'être établie dans cette catégorie, les performances sont irrégulières. A suivre ...

          PS: A Vesces dans la catégorie 4 chevaux, Isjbrand Chardon remporte le concours devant Bram Chardon, Lazar Zoltan (Hun) 3 ème, Michaël Brauchle (Ger) 4 ème

          Enfin pour mémoire citons la première place par équipe de l'EdF chez les attelages en paire et la seconde place pour les teams. Il y avait 4 nations dans le CAIO.

          © JCG/attelage.org

           


  Commentaires