Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 01/11/2021 12:12:40
Rubrique : Reportages, lu 682 fois. Pas de commentaires
Partager

Au CAIO de PAU, MARION et CLAIRE font le spectacle


 

CAIO PAU

          Edito:  Il ne serait pas honnête de passer sous silence la faiblesse de l'effectif constituant les concurrents du concours: seulement 20 pour ce millésime 2021, ils étaient 52 l'année passée, mais c'était le Championnat du Monde. Quelles sont les raisons de ce peu de concurrents ? " trop loin, trop tard en saison " me dit on. J'ajoute une hypothèse autre et complémentaire, et je prends le vocabulaire de l'économiste pour illustrer mon propos:" inflation et bulle spéculative des concours internationaux. Le millésime 2022 des CAI s'annonce pour battre un record du nombre de concours en Europe".

          Cela dit, réjouissons nous tout de même, car à défaut de quantité, la qualité est présente à Pau. Le prochain Champion du Monde se trouve peut être ici, ils ou elles sont les favoris du concours: Kelly Houtapells Bruder (Can), Marion Vignaud, Fabrice Martin, Marie et Franz Schiltz (Lux), Rudolf Pestman (Ger)... Pas d'enthousiasme excessif non plus, il manque les meneurs polonais, hollandais, allemands, et d'autres comme Saskia Siebers (Ned) ou Laure Philippot (Bel).

          Côté France on suivra également avec grand intérêt la tenue du jeune cheval  de Claire Lefort Darwin de Féline.  Anne Violaine Brisou est en province tout le week end pour différentes obligations professionnelles, Jean Michel Olive est également absent.

          Evidemment le classement par équipe sur ce CAIO ne sera pas significatif, raison de plus pour que l'Equipe de France ne laisse pas  échapper une 1 ère place qui lui tend les bras.

          Mercredi 15h00 : Après la visite vétérinaire, le staff fédéral a choisi  Claire Lefort pour accompagner  Fabrice Martin et Marion Vignaud dans l'équipe. 

          Jeudi dressage: Ca commence mal! où sont passés les sélectionneurs ? à quoi servent ils ? seraient ils transformés en "sergents recruteurs" pour abonder les concours en défaillance d'effectifs ?  Benoit Vernay en termine avec 81 points.

          C'est un beau tir groupé pour l'équipe du Luxembourg M. Schiltz, F. Schiltz et Nicolas Kandel. 

          L'entourage de Claire Lefort est satisfait de la tenue de Darwin de Féline (59.07 pts) : " Darwin a eu un peu de mal dans le rassembler, la carrière était tirante. Cependant il y a quelques mois dans ces conditions, il se désunissait, et aujourd'hui cela n'a pas été le cas, il est resté en place jusqu'au bout. Il progresse, il manque encore de force,  il n'a que 8 ans. Nous sommes contents !"

           C'est la canadienne Kelly Houtappels Bruder qui remporte le dressage avec une note de 44.10 pts, avec FLIP son Holdenbourg de 13 ans, devant Marion Vignaud 44.80 pts . Les suivants ne sont pas loin, Rudolf Pestmann (Ned),  Fabrice Martin et Marie Schiltz (Lux) sont sous les 50 pts.

          Analyse: attelage.org a analysé le taux de concordance des juges, selon notre critère habituel: tous les écarts de notes > 1.5 entre les juges, par figure sur la reprise  sont notés " non concordants". La somme des "non concordances " par juge est rapportée au nombre de figures de la reprise, c'est à dire 25. 

          Conclusion: le résultat sur les 6 meilleurs du classement, auxquels a été ajouté celui de Claire Lefort qui est situé au milieu du classement général, montre un résultat de concordance satisfaisant des 5 juges. On notera également qu'il n'y a pas une ou plusieurs figures qui font l'objet de discordances, mais que celles ci sont réparties sur l'ensemble de la reprise.

          Samedi maniabilité: Le chef de piste a été dur avec le chrono. Sophie Pougnet déroule un parcours agréable à regarder. Courageux Darwin le cheval de Claire Lefort. Ils en terminent quasiment dans le temps avec une faute.

          Très aérien San Rémo le cheval de Franz Schiltz. Marie Schiltz joue de la vitesse et de l'équilibre de Frodo. Au loin on aperçoit Fabrice Martin mettre énergiquement Lanzaro "en avant".

          Lanzaro couvre du terrain mais le parcours n'est pas fluide, 2 fautes et du temps dépassé. Question maniabilité Rudolph Pestman est une référence, mais il ne fait pas mieux que Claire Lefort toujours en tête.

          Marion Vignaud très relâchée laisse un First Quality très réactif s'exprimer au bout des guides. Pas de faute mais un peu de temps dépassé.

 

Marion Vignaud photo Mélanie Guillamot

 

            Sans faute pour Kelly Houtappels Bruder, mais un peu de temps elle aussi. C'est donc Claire Lefort qui remporte cette maniabilité! Bravo Darwin, bravo Claire.

Au classement A+B le podium ne change pas avant le marathon. Fabrice Martin recule à la 8 ème place tandis que Claire Lefort gagne 4 places. L'équipe du Luxembourg fait toujours bonne figure.

          Dimanche marathon:

           Coup de tonnerre à Pau avec la victoire inattendue de Claire Lefort et Darwin! On espérait bien une performance, mais là tout de même une victoire c'est une autre histoire. Meilleurs temps sur les obstacles 1 et 3,  2 ème temps sur l'obstacle 5  et aucune erreur de parcours. Claire et Darwin ont rebattu les cartes pour le prochain Championnat du Monde en 2022. C'est bien , c'est très bien, l'attelage solo s'en trouve revitalisé. L'exploit ne permet pas à la meneuse de Montauban de monter sur le podium, (4 ème), mais qu'importe que le week end fut beau. Bravo, encore bravo ! Reste à s'occuper du dressage, pour le marathon et la maniabilité on est conquis et rassurés. Mais est ce vraiment une surprise ? Relisez mon interview de Claire après le concours de Sélestat au mois d'août.

 

Claire Lefort et Darwin

           Autre satisfaction, notre pilier de l'Equipe Marion Vignaud est seconde à quelques centièmes de point. Solide de bout en bout du concours, elle remporte une victoire méritée.  La 3 ème place du marathon revient à Marie Schiltz, excellente elle aussi, elle termine à la 2 ème place du classement général devant Rudolph Pestman. La canadienne Kelly Houstappels Bruder a oublié une porte à l'obstacle 2. Ce sont des choses qui arrivent.

Marion Vignaud et First Quality

photo Mélanie Guillamot

          Fabrice Martin et Lanzaro ont été transparents sur ce marathon, et ce n'est le meilleur temps à l'obstacle 6, un obstacle rapide, non sélectif et sans intérêt sauf pour les photographes,  qui changera mon impression: l'avenir n'est pas serein pour le couple de l'IFCE. Ils sont 8 ème au classement général. Reste l'hiver pour redresser la barre si c'est encore possible. Mais ce n'est que mon avis!  

        @ JCG/ attelage.org 

 


  Commentaires