Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 08/08/2022 15:13:29
Rubrique : Reportages, lu 1539 fois. 10 commentaires
Partager

CHABLIS: ben voyons...


 

Vous savez combien nous avons été perturbés par une défaillance du site dans la nuit de vendredi à samedi.

Un lecteur d'attelage.org a répondu à notre appel, il avait conservé quelques-uns des propos de la page d'actualité du concours.  Ouf ... et merci à lui !

CAI 3*** CHABLIS

 

          Nous sommes à mi saison, le Championnat du Monde est dans moins de 2 mois, la quasi totalité de l'élite internationale étrangère  des meneurs à 1 cheval  a pris rendez vous à Chablis. Ils sont 59 dans la catégorie dont 18 attelages tricolores. Un beau succès pour l'organisateur, comme quoi les champions nationaux sont aussi les meilleurs moteurs de leur discipline quel que soit le sport...

          Comme toujours il y a le pronostic des "probables" à l'arrivée, celui des "seconds couteaux",  mais aussi l'attente de ceux qui doivent définitivement convaincre ... comme Claire Lefort,  Edouard Morichon

          ... ceux qui peut être feront une 1/2 surprise ... comme Caroline Guillemont

          ... ceux qui ne doivent pas décevoir comme Anne Vilaine Brisou ou Fabrice Martin pour ne parler que des  français !

          Ce qui est une certitude, c'est que le concours de Chablis va établir la hiérarchie tricolore pour aujourd'hui et pour demain.

          La Pologne et Kwiatek frère et sœur  sont absents, de même la Hollande qui a conservé ses champions sous le coude ! Il n'en reste pas moins une belle concurrence, et l'on va retrouver avec plaisir Laure Philippot (Bel), Kelly Houtappels Bruder (Can), Marie et Franz Schiltz (Lux), 14 nations sont représentées au total.

          Jeudi : La première journée de dressage a confirmé "les probables", Marion Vignaud a pris la tête du classement provisoire.

          Une analyse de cohérence des jugements ( écart> 1,5 pts des notes par figure) sur quelques résultats est tout à fait satisfaisante:

Marion Vignaud= 96%, Kelly Houtappels-Bruder= 91,5%, Franz Schiltz= 87,5%, Marie Schiltz= 100%, Jean Michel Olive= 100%, Claire Lefort= 96% 

 

           Vendredi : Deuxième journée de dressage globalement décevante pour les couleurs française. On attendait mieux d'Anne Violaine Brisou et d'Edouard Morichon tous deux au dessus des 55 points. Pire encore, Caroline Guillemont et Harlekijn passent à côté de l'épreuve et se trouvent relégués en fond de classement. Que s'est il passé? nous irons aux nouvelles.

          Claire Lefort et Darwin à 53 pts ne sont pas là où on les attendaient. Mais les classements des 3 juges ne peuvent que laisser perplexe: 8 ème, 18 ème et 30 ème pour le 3 ème ... alors un regard plus précis sur la cohérence des notes doit peut être nous éclairer ...

          Cohérence de jugement 2 ème jour : Fabrice Martin 79%, Laure Philippot 100 %, Mickaël Barbey 96 %, Clément Deschamp 83 %, Claire Lefort (Darwin) 91.5%

          On ne peut pas dire que ces résultats soient mauvais, ils sont conformes à ceux de la veille.  Il y tout de même d'autres mystères en milieu de classement: Clément Deschamp 25-6-14 , Solana Martin 44-6-10, Helmuth 38-13-17  pour ne citer que ces 3 là!

          En conclusion, à ce niveau de concours, un 3*** , pour beaucoup de meneurs un concours qualificatif pour une sélection nationale, il ne faut pas faire l'économie de 2 juges pour le dressage, et éviter de partager le groupe des meneurs concernés sur 2 journées, mais ce n'est que mon avis !

         Autrement il y a aussi quelques aspects positifs, Fabrice Martin rempli son contrat, on attend évidemment la suite du concours. Laure Philippot est au rendez vous, Clément Deschamps et Brume de Chablis font une bonne entrée, de même pour Michaël Barbey (Sui) et Marie Tisher (Ger) qui n'étaient pas forcément attendus à ce niveau. 

          Patricia Nijdam propriétaire d'Harlekijn à propos de la performance du cheval: " nous sommes évidemment très déçues, d'autant que la veille le cheval a fait un très bon travail. Il a été très perturbé après l'entrée sur la carrière, il s'est tendu et stressé, les changements le lieux brutaux et confinés indiquent qu'il n'est pas encore prêt. Il est capable du très bon comme l'inverse. Je suis confiante pour l'avenir, le cheval a un très bon rapport avec Caroline, il n'y a pas de raison que jeunesse ne passe pas ".

          http://www.attelage.org/articles/userfiles/Image/france(39).gif  Marion Vignaud 41, 33 pts, remporte l'épreuve de dressage devant Fabrice Martin et Laure Philippot. Rien n'est joué, ils sont 9 dans les 50 pts.

        Chez les 2 chevaux, c'est le suisse Werner Ulrich qui remporte le dressage avec 44,19 pts. Le premier français est daniel Dimer , 4 ème avec 51,17 pts

 

          Samedi marathon: 7 obstacles pour une bataille très serrée dans la haut du classement. C'est le suisse Mario Gandolfo qui s'impose devant Clément Deschamps avec Czako. Malheureusement ce bon classement ne va pas de paire avec le dressage du cheval. Viennent ensuite  Claire Lefort (Darwin) et Marion Vignaud... tout cela dans les mêmes points ou presque. Nous voilà grandement rassurés sur la forme de First Quality, et le sélectionneur doit se réjouir de la bonne fortune apportée par les meneurs tricolores sur ce marathon. Très peu d'écarts séparent les meneurs du haut du tableau. Jean Michel Olive 8 ème ne cède que 4 points et 6 points séparent le vainqueur et la 15 ème place de Kelly Houtappels-Bruder. Aujourd'hui il ne fallait pas se tromper et se relâcher !

          Les déceptions se poursuivent avec Anne Violaine Brisou et Edouard Morichon, coiffés d'un cheveu par Caroline Guillemont et Clément Deschamps avec son autre cheval. C'est un peu du trompe l'œil, la tête n'est qu'à 7 points. Mais les 2 grands perdants du jour se nomment Laure Philippot (36) et Fabrice Martin (35). La messe est dite, Lanzaro  (Fabrice Martin) ne trouve pas plaisir dans cette épreuve. Aucune pénalité sur les obstacles, pratiquement tous les attelages français sont devant. Au classement A+B le meneur de l'IFCE recule à la 10ème place.

          Marion Vignaud est solide à la première place 116,75 pts, la suite Kelly Houtappels -Bruder +7, Marie Schiltz +9, Mario Gandolfo +11, Alexander Bosch +11 et Claire Lefort 6 ème +12. 

Des modifications dans le podium provisoire ne seront donc pas une surprise

          A deux chevaux c'est une belle victoire française avec François Vogel qui revient très fort sur le circuit de la compétition. Il s'installe sur le podium derrière Werner Ulrich (Sui) et Erik Evers (Ned), avec dans la poche, le plaisir d'être le premier français du concours au classement provisoire.

          Maniabilité: 59 concurrents, 32 sont sans faute sur la piste et dans le temps. soit 54 % ! les bras m'en tombent, déjà le marathon n'était pas très sélectif... quoi penser ? Alors je ne veux pas penser,  et avant que la colère ne me gagne, je préfère quitter ce reportage en me disant tout de même que " la politique " ne devait pas être loin pour la sélection à venir du CdM.

 

 

Le jeu du petit sélectionneur

Chablis, écarts par rapport à la meilleure performance française, test par test.

Chiche monsieur le sélectionneur ?

 

 

© JCG/ attelage.org                                                                       Résultats complets (et rapides) par le Bureau des calcule Philippe Liénart

 

 

 


  Commentaires
-attelage.org par Nickele (17/08/2022 08:27:44)
pourquoi selectionnez vous deja les meneurs ? un didier garcia et didier mathis sont completement exlus !!!!
-ni... par JeanClaudeGrognet (17/08/2022 09:13:36)
Françoise Dubos que vous oubliez.
Sans doute que nous n'avons pas la même conception du mot "sélection".
-.. par Nickele (17/08/2022 16:43:27)
Et Françoise. Dubos , ben oui vous n en parlez jamais ..
-Ligne editoriale par JeanClaudeGrognet (17/08/2022 17:34:37)
Peut être n'avez vous pas remarqué que nous n'avons pas ici la même approche que les réseaux sociaux ?
Nous signalons les performances, elles sont relatives selon que l'on observe des amateurs, des élites, des internationaux. La politique fédérale n'est pas la mienne, et plus particulièrement la politique de sélection sans sélection sur des résultats.
C'est la ligne éditoriale d'a.o, vous pouvez ne pas l'apprécier mais c'est ainsi.
La sélection et la performance sportive sont des maîtres mots dans le sport, le reste n'a pas grand intérêt.
Promouvoir la qualité et la performance d'abord !
Merci de m'avoir donné l'occasion de rappeler cette ligne éditoriale.
-Pour info par JeanClaudeGrognet (23/08/2022 08:44:56)
la DTN a publié hier la liste des sélectionnés: celle là même sans Benoit Vernay
-!il y a 35 ans par Toto (24/08/2022 10:51:35)
Il y a 35 ans, du temps où l'auteur remportait des succès avec sa paire de poneys, ce type de résultats en maniabilité était celui de tous les championnats de France, et il trouvait cela normal. Et ces mêmes français sans faute faisaient des hécatombes en maniabilité quand ils sortaient à l'étranger.
Si on revient à l'heure actuelle, il est manifeste que les conditions de cette maniabilité étaient beaucoup trop faciles à ce niveau: les juges s'en sont aperçus, mais un peu tard, trop tard pour les modifier. Les attelages à un cheval passaient les premiers, et ces conditions ont probablement été modifiées ensuite car, dans toutes les autres séries, il n'y a plus eu qu'un seul parcours sans faute dans le temps.
-Merci pour ce retour dans le passé par JeanClaudeGrognet (24/08/2022 13:03:45)
Les maniabilités je ne me souviens plus, mais les marathons à 5 phases dont une rapide à 18 km/h sur 5 km oui !
Les temps ont changé et c'est bien.
Ce qui nous occupe aujourd'hui c'est le concours de Chablis en 2022.
-Explication technique par Invité (24/08/2022 13:09:15)
Concernant la maniabilité, le tracé était vraiment bien mais le matériel un peu moins comme souvent sur des pistes en sable. Nombreux sont les meneurs qui ont fait glisser les cônes sans faire tomber les balles. Les nombreuses pauses, pour remesurer les portes en atteste, preuve que le matériel n'est plus adapté à ces pistes bien lisses car les cônes n'accrochent pas. Le parcours proposé était sympa pour les chevaux et c'est bien le principal même si on aurait aimé quelque chose de plus sélectif.
-Ras le bol... par Anonyme (24/08/2022 13:20:44)
Il ne fallait pas être grand expert pour se rendre compte que la maniabilité était de niveau club élite, ou du moins plus adapté pour les paires. (pourquoi changement de boules entre le matin et l'après-midi ?)
On peux se poser la question si, au vu des derniers résultats en maniabilité, des directives (même privées, ou gérées par l'organisation) n'ont pas été suggérées tellement c'est gros et incompréhensible venant de ce chef de piste (jamais il a fait une maniabilité si simple de sa carrière !)
Le barème de pénalité des maniabilités est sérieusement à revoir! Espérons ne pas avoir un champion du monde en carton grâce à un bon dressage et de la sécurité dans le reste des épreuves (c'est un peu une tradition à chaque championnat du monde en attelage à un...)
-Complément pour Anonyme par JeanClaudeGrognet (24/08/2022 13:53:03)
Mêmes observations, mêmes interrogations.
A part ça...
.... deux tendances s'opposent à la FEI: ceux qui voudraient un changement du classement par équipe afin de promouvoir "le cheval complet" , et d'autres dont la France qui voudraient rester au classement par équipe d'aujourd'hui, permettant la participation des chevaux "experts" en dressage ou marathon .
Etonnant, non ?