Article proposé par Renata, paru le 20/04/2011 08:00:42
Rubrique : Culture générale, lu 3110 fois. 14 commentaires
Partager

L'histoire du Grand Palais


 

 

Le Grand Palais

 

 

 

 

Edifié en trois ans pour l’Exposition Universelle de 1900, il est inauguré le 1er mai par Emile Loubet, septième président de la troisième République.

 

D’autres personnalités sont présentes à l’aube de ce siècle plein de promesses… dont Georges Leygues, ministre de l'Instruction publique et des Beaux-arts, qui, héroïquement, en 1898, se jeta à la tête d’un cheval emballé (déjà vu dans un précédent article !).

 

 

 

Chantier du Grand Palais

 

 

Ce lieu, d’un modernisme ébouriffant et d’une luminosité exceptionnelle, accueille des expositions artistiques et des salons contemporains, salon de l’automobile, de l’aviation, des arts ménagers…

 

 

Première Exposition internationale de locomotion aérienne en 1909

 

 

 

Ces « hippautomobiles » sont les chrysalides des premières voitures à moteur, mais elles deviendront chenilles, les papillons volent avec les chevaux !

 

 

 

 Sont organisés dès 1901, des concours hippiques, des concours d’attelage, des carrousels pour la grande joie du public parisien, jusqu’en 1957.

 

23.03.1910 – « troisième journée hippique »

 

 

 

 

 

Quelqu’un reconnaît-il ce cavalier, au style presque parfait : ligne bouche – main – coude – hanche, montant un cheval près du sang, qui se rit du « fromage » à sauter ? (1938 – 1939)

 

 

Le Grand Palais va traverser le vingtième siècle avec diverses péripéties et fonctions plus ou moins glorieuses. Casernement et hôpital durant la Grande Guerre, abri pour les véhicules militaires des Allemand pendant le Seconde Guerre Mondiale, bombardement, incendie, spectacles de cirque, bureaux, combats de boxe, commissariat de police…

 

 

Match de boxe Cerdan / Viez mai 1942                                          Après l’incendie de 1944

 

Après 1957, les activités équestres disparaissent pour une longue parenthèse.

 

Fermé en 1993, par sécurité, les verrières se voilent de protection et la nef s’endort pour 12 ans.

La rénovation, de 2001 à 2007, rend toute sa splendeur à cet édifice prestigieux.

 

La couleur de la structure métallique retrouve même le « vert réséda » originel de la maison Ripolin.

 

Sacre suprême : depuis deux ans, le géant de pierre, de fer et de verre, retrouve les chevaux grâce à la volonté d’Hermès.

 

Nul doute que les attelages fouleront de nouveau cette piste unique, zébrée d’ombre et de lumière !

 


  Commentaires
-le cavalier par JeanClaudeGrognet (20/04/2011 08:03:45)
Colonel Danloux ?
-uniforme par (20/04/2011 13:10:44)
Est-ce que le colonel Danloux n'était pas en noir ? C'est une question que je me pose...
-après réflexion... par (20/04/2011 13:21:13)
...je pencherais pour le commandant Benoist-Gironière, mais sans certitude. En tout cas, encore bravo à Rénata pour ce très bel article !
-help Rénata par JeanClaudeGrognet (20/04/2011 13:31:57)
le style semble bien être du Danloux pour cette époque , non ?
-?? par Renata (20/04/2011 15:00:01)
A la maison, nous nous posons vraiment la question de qui il s'agit ! Alain pense au Commandant Lefranc. Il continue ses recherches... Arba n'avez-vous pas une idée ?
Merci Domi1107, mais je n'ai fait que survoler l'histoire du Grand Palais, riche de tant d'aventures et de souvenirs, éblouie par le "saut Hermès" dans une lumière magique !
-p'tete ben par JeanClaudeGrognet (20/04/2011 17:04:10)
Cdt Lefranc , pourquoi pas
-Danloux par Arba (21/04/2011 09:09:09)
Il aurait été en uniforme.
-uniforme par Skaro (21/04/2011 11:08:19)
mais il me semble qu'il porte un képi, pouvait-on porter un képi si on n'était pas militaire? Et donc en tenue?
-le cavalier par Arba (21/04/2011 11:35:07)
Son képi n'est pas français! un étranger donc?
-pas français le képi ? par JeanClaudeGrognet (21/04/2011 12:27:50)
pas français ? Italien .. d'Inzéo ...
-CASQUETTE par (21/04/2011 12:34:00)
j'ai toujours vu les d'Inzéo en casquette, mais Arba a raison, après avoir regardé des photos d'époque, on voit bien que ce n'est pas un uniforme français, je me dis, peut-être...Suisse ?
-exact par JeanClaudeGrognet (21/04/2011 13:19:13)
pour la casquette, les Italiens n'ont pas de képi :-((
-et... par Renata (21/04/2011 23:38:40)
Les frères d'Inzéo sont nés dans les années 20, tout comme le Ct Lefrant.
Le cavalier sur la photo n'est pas un jeune homme.
Après tout, presque tous les cavaliers de concours étaient militaires "à l'époque", celui-là restera dans l'anonymat !
-casquette par Arba (22/04/2011 10:13:29)
un de frères d'Inzeo portait toujours une casquette, l'autre était carabinier , sa coiffure ???