Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 03/10/2012 08:35:50
Rubrique : Culture générale, lu 2184 fois. Un commentaire
Partager

George Pocock, rêve ou réalité ?


 

 

 

  Le quiz de Rénata  sur le Char-volant (une voiture hippomobile tirée par un cerf volant) a soulevé des remarques techniques de la part de Jean Paul Morin, ce dernier contestant la faisabilité d'une telle aventure  en 1827.

 Rénata a donc cherché à en savoir plus et ses nombreux parcours sur le net  l'ont amenée sur un site spécialisé dans les techniques et l'histoire du cerf volant,  www.carnetdevol.org .  Elle y a  posé la question en question.

 

         Rénata : " Je fais des recherches sur l'existence réelle du "charvolant" inventé par Mr Pocock en 1827.
Avez-vous la certitude de cette invention ? Ou vous parait-elle imaginée ?
Avez-vous d'autres documents que ceux trouvés sur internet ?
Je suis plutôt intéressée par l'attelage et je suis tombée sur une gravure du buggy charvolant."

         "Voici la réponse de "Carnet de Vol", page 19 "

http://www.carnetdevol.org/revue-cerf-volant/N14/sept-1910.html

         En effet page 19 on découvre un long article sur les cerfs volant "remorqueurs " et  la traction d'un véhicule hippomobile imaginée par Mr Pocock…. sans que pour autant nous délivrer  une réelle information sur des  essais en situation. L'article détail par contre l'utilisation d'un cerf volant tracteur pour une bicyclette et tous les enseignements sur cette expérience. Les problèmes de direction ont été en partie résolus (ndlr).

        

         Notre cerf-voliste  émérite JP. Morin, (j'en témoigne ayant eu l'occasion de voir ses créations de cerf volant tous plus fous les uns que les autres) a eu connaissance de la réponse: voici la sienne …    

 

         Morin J : "oui effectivement le site bien connu de "carnet de vol" regorge d'informations et je ne suis pas surpris qu'ils vous aient répondu.
          Ces expériences vélocipèdiques sont nettement postérieures à celles de Pocock et les faits relatés dans cet article montrent déjà la notion de cerf volant avec deux lignes directrices qui sont les prémices du cerf volant pilotable utilisant la possibilité de se décaler du lit du vent pour augmenter la traction. Imaginez le pilotage de nos équidés avec une guide unique, c'est à peu près la situation de ce Monsieur Pocock!
 

         Dans ces expériences vélocipédiques, le cerf-volant utilisé est cellulaire et non pas plan, ce qui est un progrès énorme dans la force de traction que l'on peut récupérer et aussi dans la stabilité de vol de l'engin. Vous aurez noté que malgré cela le cycliste est obligé de pédaler pour se mettre en mouvement ne subissant à l'entretien qu'une traction de quelques kilogrammes. On est loin du charvolant avec 4 ou 5 passagers.
 

         Je dois dire que je ne me  hasarderai pas à jouer à cela avec un vélo et les cerf-volistes des temps modernes l'ont bien compris, ils utilisent un tricycle (beaucoup plus stable) comme buggy, la roue avant étant directrice avec des cales pieds et les bras du cerf-voliste servant de point d'accroche et d'outil de pilotage du cerf volant souvent avec une barre dont le centre est relié à un harnais.

         Nos pionniers un peu isolés du début du 19ème siècle avaient sans doute intuitivement raison sur cette utilisation potentielle mais n'avaient pas encore connu les progrès technologiques nécessaires à cette mise en œuvre.

         Le cerf volant a aussi connu une heure de gloire pour élever l'homme dans les airs (cf travaux de monsieur Lecornu) pour observer les lignes militaires ennemies. Cette idée ingénieuse a surtout entrainé de nombreux morts, les malheureux ayant servi de cibles faciles à l'ennemi n'étaient en général plus capables de faire leur rapport d'observation lors de leur retour au sol. Le cerf volant aura été à travers les âges un outil de développement aéronautique et sans lui, l'aviation n'en serait pas nécessairement ce qu'elle est.
 
         Je maintiens que l'invention de Pocock est largement enjolivée dans son utilisation sur les gravures.        

Un lien en guise de raccourci historique : http://membres.multimania.fr/af2c/histor.htm#HISTO

Bravo pour ce quizz original. Bien cordialement "  Jean-Paul Morin

Merci à nos deux chercheurs. L'idée était amusante et comme  le dit  Rénata "on aime bien le côté visionnaire  et fantasque du charvolant !

        


  Commentaires
-Bien d'accord...! par Morinj (04/10/2012 06:46:24)
Le cerf-volant à toujours eu ce côté fantasque et délirant et à bien souvent été utilisé de façon visionnaire.
Le char volant n'est qu'un exemple parmi de nombreux autres....