Article proposé par Renata, paru le 08/04/2013 07:41:57
Rubrique : Culture générale, lu 3974 fois. Pas de commentaires
Partager

Whistlejacket par George Stubbs


 

 

Whistlejacket par George Stubbs

 

Cet immense tableau de près de 3m x 2.50 m, exposé à la National gallery de Londres peint par Georges Stubbs en 1762 représente un étalon pur-sang anglais alezan crins lavés, ayant appartenu au Marquis de Rockingham, grand client du peintre.

 

Whistlejacket, né en 1749, a des origines prestigieuses, petit-fils de Goldophin Arabian par son père Mogul, et descendant de Byerley Tuk par sa mère, Sweepstake Mare.

 

(Tout son arbre généalogique sur http://www.pedigreequery.com/whistlejacket fabuleux site qui indique les origines de tous les pur-sang depuis la création du stud book au 17ème siècle).

 

 « The Independent » le décrit ainsi : “a paradigm of the flawless beauty of an Arabian thoroughbred”, ce qui peut se traduire : « un pur-sang d’une beauté parfaite ».

 

Whistlejacket tient son nom d’un remède fait de gin et de mélasse, roboratif sans doute !

 

Il n’est battu que quatre fois en course, et après sa victoire dans la « four miles race » à York, il entre au haras.

 

Son caractère fort et ombrageux, sa puissance harmonieuse s’expriment dans cette cabrade altière et par l’audace et le talent du peintre. L’absence de décor concentre toute notre attention sur les détails anatomiques et souligne la perfection.

 

Yann Arthus Bertrand n’a rien inventé avec ses photos sur fond de toile :

 

 

 

 

1762 est la période sans décor de George Stubbs, comme en témoignent ses tableaux ci-dessous :

 

Whisthejacket avec le groom Simon Cobb et deux autres étalons

 

 

Juments et poulains

 

 

 

  

 

George Stubbs 1724 – 1806, peintre animalier, se forge une réputation de « peintre des chevaux » auprès de la haute société anglaise.

 

 

 

lady Laetitia Lade 1793 et Baron de Robeck

Dans la même levade gracieuse de Whistlejacket.

 

 

The Milbanke and Melbourne Families 1769

 

 

 

A Gentleman Driving a Lady in a Phaeton - Prince of Wales’s phaeton

 

 

 

La nature et la vie champêtre l’inspire aussi :

 

 

 

 

 

 

Mais pour la Grande-Bretagne, Whistlejacket reste son œuvre la plus emblématique :

 

A York


  Commentaires