Article proposé par Renata, paru le 01/05/2017 12:51:58
Rubrique : Culture générale, lu 920 fois. Pas de commentaires
Partager

Alice Sisty cowgirl et cascadeuse


 

Alice Sisty, cowgirl

 

 

         Elle est née en 1909, elle accompagne son père, pasteur, quand il visite ses paroisses dispersées de Pennesylvanie à cheval.

         En vacances dans le Nevada, elle s’attache à un cheval, Spot-Tail. Pour ne pas être séparé de lui, elle propose un pari fou : si elle rejoint Reno à New York (soit tous les USA d’ouest en est) avec lui, elle le gardera.

         L’information se propage. En passant par le Wyoming, on lui remet une invitation à apporter au maire de New york, pour assister au Cheyenne Frontier Days, l’un des plus grands rodéos organisés depuis 1897. Elle réalise un exploit retentissant.

 

En 1945 – son nom est écrit sur la selle

 

         Alors qu’elle était destinée à devenir enseignante, Voilà ce petit bout de femme plongée dans le milieu du rodéo. En 1932, elle devient championne des cowgirls dans les disciplines telles que bronc (monte du cheval « sauvage »), trick, steer, et relay riding (je n’ai pas de traduction !) au Madison Square Rodeo à New York.

 

 

         Elle ajoute une spécialité à ses performances : le roman jump, saut en poste hongroise (je n’ai pas trouvé de définition de ce « saut romain ») au-dessus d’une voiture (la sienne probablement !). Les chevaux sont juste reliés par leur mors. Elle fait le show avec le sourire, chapeau bas Alice !

 

 

     

 

 


  Commentaires