Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 17/05/2021 09:16:06
Rubrique : Reportages, lu 971 fois. 2 commentaires
Partager

KRONENBERG, une rentrée tricolore réussie


 

              

               EDITO: Un joli coup pour l'organisateur de Kronenberg. Avec pas moins de  150 concurrents venant de 13 pays, Kronenberg renforce son statut  de concours incontournable sur la scène internationale. Première sortie pour beaucoup depuis de nombreux mois d'attente, alors pas de conclusions hâtives avant d'en voir un peu plus au cours de la saison! Cependant les conditions sanitaires sont difficiles, l'accès au concours est limité, test antigénique COVID-19 obligatoire (50 € !), présence des enfants interdite.... Le concours se concentre sur 3 jours et dispose de 3 carrières. Arrivée chronométrée et planifiée par catégorie des concurrents le jeudi, visite vétérinaire dans la soirée, dressage vendredi, marathon samedi et maniabilité dimanche. On se dépêchera  alors après la compétition de vider les lieux,  il n'y aura pas de remise des prix.

          Quelques meneurs français ont fait le déplacement. Les teams sont au complet Aillaud, Coudry, Horde et Vincent. C'est bien, car en face il y a pratiquement toute l'élite mondiale, à l'exception des américains et hongrois. Sept nations au total. Une information pour l'avenir, Maxime Maricourt fait définitivement le choix de l'attelage à 4 chevaux. Il rassemble autour de lui 4 sponsors ( Jacques Loue, Julien Delorme, Serge Joigneau, Vincent Sérazin), et un bon piquet de chevaux. Son coach reste Boyd Exell qui s'est rendu chez lui cet hiver à plusieurs reprises. On le verra à Saumur et à Valkenswaard.

          Les attelages en paire se retrouveront ici en septembre pour le Championnat du Monde de la catégorie. Ils sont 4 français (Bousquet, Berrard, Dutilloy, Grimonprez  sous les feux de la rampe et sous les yeux du sélectionneur. Eve Cadi Verna reste à la maison "en raison des conditions sanitaires particulières du concours mais aussi parce que  l'équipe préfère rester à l'abri de l'épidémie du COVID-19 avant vaccination". Le plateau est beau, les hollandais sont en grand nombre (18), et leur sélectionneur à le choix. Martin Hölle (Hun) le Champion du monde va donner le tempo avec les meilleurs allemands et hollandais. La température va grimper à Kronenberg! .

          Les attelages en solo français se retrouvent après Pau. Anne Violaine Brisou toujours à la pointe pour ce qui est de préparer ses chevaux est présente, accompagnée de Marion Vignaud et de Magalie Aillaud qui avait fait bonne impression pour son premier championnat. Souhaitons la même réussite à Sophie Pougnet qui fait ici son entrée dans le grand monde. Il nous manque Caroline Guillemont, Jean Michel Olive,  Fabrice Martin et Lanzaro que d'aucuns ont hâte de revoir sur le carré de dressage. Claire Lefort elle, présente Babylove de Féline chez les poneys plutôt qu'Eduward son cheval de tête: le CdM poneys est donc son objectif de la saison. Les références internationales de la catégorie solo sont là avec Rudolf Pestman et Saskia Siebers avec son cheval Axel qui entre dans sa 16 ème année. La  nouvelle reprise de la catégorie va-t-elle bousculer la hiérarchie du dressage? On attend les premiers tours de roue  et les premières notes.

          Toujours chez les poneys, Delphine de Jotemps, Anna Christmann (1 poney), et  Carine Poentis (4 poneys)   auront fait un long voyage, le signe d'une belle motivation. Une présence française trop peu nombreuse avec de plus une absence totale  des 2 poneys, et c'est bien  dommage dans une année de Championnat !

          Dans le concours 2*,  Clément Deschamp (1 cheval), Diane Delmas complètent le paddock France. Jean Etienne Triadou, Daniel Dimer (2 chevaux) et Caroline Pariat provisoirement handicapée par un coup de pied, "mais à ce jour tout va bien"...,  ne sont finalement pas du voyage.

          Jeudi: Un cheval de Frédéric Bousquet n'a pas été accepté à la visite vétérinaire.

          Vendredi dressage: les épreuves ont débuté à 8h avec les poneys , et le réveil est dur avec les premières notes: Delphine de Jotemps 65,36 pts et Claire Lefort 69,67 pts. Anna Christmann était très attendue, et  à 10h10 son résultat redonne un peu de sourires au clan français: 55,10 pts.

          Claire s'explique dans un petit mot: " les conditions sont difficiles, mais la situation est la même pour tout le monde, et je ne me trouverais pas d'excuse avec ça! Bien sûr je suis très déçue de ma note. Je sais que la ponette est délicate et qu'elle a besoin de prendre de l'expérience. Elle m'a lâché le contact juste avant de rentrer sur la reprise... peut être le stress, peut être l'inexpérience.... je connais ce problème chez elle. cela la rend très délicate et instable. Elle a fait de bonnes choses, mais parsemées d'instabilités ou de fautes de délicatesse. Au fur et à mesure la reprise s'est améliorée avec le galop, mais les notes ne sont pas remontées. La nouvelle reprise est déjà en ligne de mire pour moi, je pense qu'elle est mieux adaptée pour elle. On verra, aujourd'hui je fais avec le côté délicat de la ponette qui ne la rend pas encore fiable. A voir dans l'avenir selon l'amélioration on se posera les bonnes questions!"

          On attendait les notes de cette nouvelle reprise solo. Lorsque je disais qu'il ne faudrait pas tirer de conclusions hâtives en raison de ces nombreux mois d'absence des meneurs sur les compétitions, je parlais bien évidemment des défaillances, contre performances et mauvais scores évidemment. Il en va tout autrement lorsque les notes sont bonnes, car elles ne se justifient de conditions particulièrement favorables, mais seulement du bon travail des dresseurs.

          1 cheval 3* et  la nouvelle reprise tant attendue: Marion Vignaud nous gratifie d'une belle note de 37,31 pts. La nouvelle reprise est donc très bien maitrisée, bravo! Les autres notes tombent et  les champions restent les champions: Saskia Siebers 33,73, Rudolf Pestman 47,23, Anne Volaine Brisou 48,13. A ce niveau la note de Magalie Aillaud 55,49 dont beaucoup se satisferaient, fait triste dans ce concert sous les 50. Pour son entrée Sophie Pougnet est distancée à 62.91 pts, mais d'autres encore sont derrière elle.

 

Marion Vignaud avec l'aimable autorisation de Krisztina d'Hoefnet

 

          Alors que faut il penser de ces notes, qui pour les meilleurs concurrents vont de 70% à 79% , soit 7 à 8 points de moyenne par figure ? La cohérence des juges est de 76 % (écart inf à 2 pts) ce qui est respectable. L'entrée au galop rassemblé et  les épaules en dedans (fig 3 et 9 ) sont facilement négociées. La plus grosse anomalie: pour AVB un juge voit un 4 au reculer (fig 7) tandis que les autres 6.5 ou 7 : y a t il eu un défaut de diagonalisation et ce juge a t il été le seul à l'observer? Les changements de pied (fig 15 et 17) sont sans problème pour Marion et Anne Violaine. Les notes d'ensemble  24 et surtout 25 (Impression générale) sont le reflets des détails. A noter Saskia Siebers recueille 2x10 à cette dernière note.

          Dans les autres catégories: C'est clair, tout le monde a travaillé durant cette longue interruption. La hiérarchie internationale reste  "dans le quant à soi".  Chez les teams il n'y a guère que Jérome Voutaz en retrait de ses performances habituelles avec 62 pts.  Boyd Exell lui se promène à l'avant avec 30 pts (et 5x10 à la 24ème note), escorté comme par le passé par Chardon père et fils. Benjamin Aillaud le meilleur français est  bon 5 ème avec 43pts. Ils sont 8 meneurs sous les 50 points.

          Chez les paires, Martin Hölle et Lars Schwitte sous les 40 pts, mais bonne rentrée pour Franck Grimonprez (45) et François Dutilloy (48). Ils sont 12 meneurs sous les 50 pts dans cette catégorie.

Martin Hölle avec l'aimable autorisation de Krisztina d'Hoefnet

 

          Carine Poentis  (4 poneys 3*), sous la barre des 60 pts pour sa première sortie internationale.

* attention un article  circule sur internet:  " Haras du Pin. Ils s'entrainent pour disputer les Championnat du Monde 2021". Cet article est corrompu par virus et trojan. Ne pas l'ouvrir !

          Samedi: les uns sont au marathon, (3*P4, 3*H2, 2*H4, 3*H4) les autres à la maniabilité, et inversement demain.

          Les palmes du jour de la maniabilité reviennent aux meneurs inscrits dans le concours 2*,   Clément Deschamps et Diane Delmas qui remportent l'épreuve dans leur catégorie. Dans le 3* Claire Lefort signe un sans faute, Anna Christmann 6 pts reste sur le podium au classement provisoire, Delphine de Jotemps 9.45 pts.

          Evidemment on aurait préféré voir en ce 2 ème jour des épreuves voir les meneurs solo 3* sur le marathon plutôt que sur la maniabilité, mais l'organisateur en a décidé autrement, problème de temps sans doute. Une priorité aux attelages 2 et 4 chevaux concevable dans cette année de championnat pour ces 2 catégories.

          Une maniabilité pas suffisamment sélective, ils sont 8 sans faute sur la piste, et les meilleurs du dressage ne se sont  distingués que par une différence de temps sur le parcours. Une réflexion me vient: des maniabilités non sélectives cela arrive parfois, soit par mauvaise évaluation du temps par le chef de piste, soit "un petit coup de pouce" favorable pour minimiser les risques ... on a déjà vu. Alors donc dans les cas de maniabilités non sélectives, pourquoi ne pas donner des points de bonus négatifs en fonction du temps réalisé ? exemple dans les cas de 6 sans faute, moins 3 points au meilleur temps,  moins 2 points au suivant,  moins 1 point au 3 ème sans faute.... vous pouvez souffler ça dans une oreille proche de la FEI !

          Donc pas de modification en tête de classement. Sur le parcours un score de 3 points pour Magalie Aillaud , et 9 points pour Sophie Pougnet.   

          Le marathon: chez les teams le marathon revient à Koos de Ronde avec 6 pts devant Boyd Exell. Daniel Schneider (Ger) surprend avec la 3 ème place. Benjamin Aillaud est 8 ème derrière l'inattendu Jérome Voutaz. Sébastien Vincent 11 ème  et second français à 1 point d'Isjbrand Chardon bouscule la hiérarchie tricolore, laissant Anthony Horde et Thibault Coudry à 10 points. Au classement général Benjamin Aillaud est 5 ème.

Sébastien Vincent et Carine Poentis avec l'aimable autorisation de Krisztina d'Hoefnet

 

           En paire, renversement de Raphaël Berrard à l'obstacle 7, sans conséquence pour les hommes et les chevaux. Le meneur a maitrisé la situation... mais les bonnes nouvelles se succèdent au tableau d'affichage: François Dutilloy rentre dans les 10 meilleurs (8ème) à 5 points du vainqueur Geert Dilkhof (Ned) et Franck Grimonprez monte sur le podium du marathon et du classement provisoire. Voilà une belle rentrée. Martin Hölle est 4 ème, mais Schwitte Lars peu "en jambe" cède du terrain au classement général. Il reste toutefois un candidat au podium général. La maniabilité va être haletante, car si Martin Hölle dispose d'une marge de 2 fautes en sa faveur, les suivants sont dans une poignée de points.

Franck Grimonprez avec l'aimable autorisation de Krisztina d'Hoefnet

 

          Dimanche, maniabilité pour les uns et marathon pour les autres...

          C'était prédit hier, la maniabilité des 2 chevaux 3* a bien été le juge de paix de la catégorie: pas de sans faute et des perturbations dans le classement. Martin Hölle n'a pas tremblé, il gère son marathon comme sa maniabilité après un excellent dressage: rien ne sert de courir il faut partir à point ! allemands et hollandais seront bien nos concurrents pour un podium, ils trustent les avant postes derrière le hongrois. Franck Grimonprez 15 pts et François Dutilloy 11 pts sur la maniabilité  laissent passer la chance. Reste quelques mois avant le Championnat pour apporter les corrections sans doute nécessaires.

          Les 2 meneurs engagés sur le concours 2 * Diane Delmas et Clément Deschamps auront réussi un bon week end en terminant respectivement 2 ème et 1er du concours. En prime une victoire sur le marathon et la maniabilité pour la meneuse de l'IFCE,  un sans faute sur la maniabilité pour Clément.   

          Poneys single 3*: la "remontada" est spectaculaire pour Claire Lefort  et Anna Christmann, 1 ère et seconde du marathon. Elles montent toutes les 2 sur le podium du classement général.

          Solo: Le marathon aura été la bataille Siebers/Vignaud. Une poignée de secondes les séparent à l'arrivée.... et au classement final... et toujours à l'avantage de la meneuse hollandaise. Anne Violaine Brisou n'est pas loin au marathon, elle termine 4 ème du classement général. Magalie Aillaud accroche une 8 ème place au marathon. Une bonne rentrée pour les françaises dans cette première compétition de l'année.

          Les Teams terminent la journée. Chardon père et fils bouclent en tête une maniabilité "bien comme il faut" ! Boyd Exell ne laisse pas échapper la victoire, Bram Chardon maintenant son éternel rival est second devant Koos de Ronde. Benjamin Aillaud est 5 ème, le second français est Sébastien Vincent auteur d'une belle maniabilité (2.83 et 3ème de l'épreuve). Le meneur picard aura fait lui aussi une bonne rentrée. Suivent juste derrière lui Thibault Coudry et Anthony Horde.  Notons la bonne performance d'ensemble sur le concours de la jeune Anna Sandmann 7ème.

          En conclusion une bonne rentrée d'ensemble des meneurs tricolores. C'est ce qu'il fallait car la concurrence n'a pas failli non plus. Il y a quelques "observables d'émergence nouvelles" , mais il faut attendre les confirmations. Enfin, ce n'est que mon avis !

Boyd Exell avec l'aimable autorisation de Krisztina d'Hoefnet

  

          © JCG/attelage.org

 

 


  Commentaires
-INFOS ????? par VALEGRO (23/05/2021 17:12:40)
Ce premier concours s'est couru à l'étranger. Maintenant que les conditions sanitaires ont évolué, le concours de Saumur sera-t-il ouvert au public avec une jauge de visiteurs maximum ou sera-t-il disputé en huis clos ?
Merci de la réponse.
-Saumur sans communication ? par JeanClaudeGrognet (24/05/2021 10:13:09)
A ce que j'en sais le concours est ouvert au public, nombre de places limitées. Entrée payante (6€) le samedi et le dimanche réservation ici: https://boutique.ot-saumur.fr/billetteries-evenements/saumur-attelage
:-)))