Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 29/07/2021 08:23:36
Rubrique : Reportages, lu 348 fois. Pas de commentaires
Partager

JO 2020 le Dressage jour par jour


 

 

par Louise Parkes

          Le Brésilien Joao Victor Marcari Oliva et son étalon Escorial, âgé de 12 ans, seront les premiers dans l’arène demain matin lorsque le Grand Prix de dressage lancera l’action équestre aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

          L’inspection des chevaux de dressage a eu lieu ce matin au parc équestre Baji Koen, et sur les 72 énumérés, un total de 70 chevaux ont été présentés au jury au sol, dont deux ont été retenus pour une nouvelle réinspection demain matin à 09h30 - le Hot Chocolat vd Kwaplas de 14 ans monté par Isabelle Pinto pour la France et le hongre gris de 15 ans Sultao Menezes monté par le Portugais Carlos Pinto.

          Le Grand Prix est la qualification par équipe et individuelle et elle se déroulera sur deux jours, demain 24 juillet et dimanche 25 juillet. Un tirage au sort a eu lieu après l’inspection des chevaux d’aujourd’hui, et les 15 équipes iront dans l’ordre suivant: Danemark, Japon, Australie, Grande-Bretagne, Suède, Pays-Bas, Espagne, Portugal, Canada, ROC, Autriche, Belgique, France, États-Unis et Allemagne. L’équipe d’Allemagne est championne en titre et est en quête de son 14e titre olympique par équipe.

 

          La remplaçante de l'équipe de France de dressage, Isabelle Pinto, a dû se retirer de la compétition de dressage. En effet, son cheval Hot Chocolat vd Kwaplas a été victime d'une gêne ces derniers jours et n'a pu satisfaire à la visite vétérinaire du jour ( info journal L'Equipe)

          Samedi: Après la première journée de dressage aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, les Pays-Bas sont en tête de la compétition par équipe devant le Danemark pour la médaille d’argent et la Grande-Bretagne pour le bronze.

          Cependant, avec le meilleur score de la journée c'est l'allemande Jessica von Bredow Werndl et la belle jument TSF Dalera qui a affiché un record personnel de 84.379. Les champions en titre de l’équipe olympique semblent prêts à passer en tête après la deuxième session de demain du Grand Prix. 

          Lors d’une soirée de sport exceptionnel, ce sont deux solides performances d’Edward Gal et Total US (78.649) et Hans Peter Minderhoud avec Dream Boy (76.817) qui ont assuré l’avantage à l’équipe en orange. (Info FEI)

          Pour la France Alexandre Ayache est 7/10 du goupe C avec 68,929%

          Le Grand Prix se poursuit demain avec les  30 autres cavaliers. Si Dorothee Schneider (Showtime) et Isabell Werth (Bella Rose)   se rapprochent du score obtenu par leur compatriote von Bredow-Werndl, l’Allemagne sera en  bonne voie d’obtenir pour une fabuleuse 14e fois, le titre olympique par équipe de dressage (Louise Parkes).

          Pour la France Groupe E, Morgan Brabançon (Sir Donnerhall II Old) et Groupe F, Maxime Collard (Cupido PR) seront au départ.

Jessica von Bredow Werndl et TSF Daléra 84.379% (photo FEI Shannon Brinckman)

          Dimanche : Groupe E  remporté par Dorothée Schneider 78.820 % -Morgan Barbançon 70.543%  4/10 

          Groupe F remporté par Isabell Woerth 82.50% - Maxime Collard 69.068% 7/10

Louise Parkes

          Alors que la deuxième journée de compétition du Grand Prix touchait à sa fin au parc équestre, les champions en titre d’Allemagne ont émergé en tête des huit nations qui se sont qualifiées pour la médaille par équipe de dressage aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

          Les bons résultats de Dorothee Schneider et Showtime (78.820%) et d' Isabell Werth et Bella Rose (82.500) ont renforcé le score colossal d’hier de 84.379% de Jessica von Bredow-Werndl et TSF Dalera pour laisser l’Allemagne bien en tête.   

          La surprise de la soirée est venue de Charlotte Dujardin (GBR) qui  a amené le relativement inexpérimenté Gio à un excellent score de 80,96 % et l'équipe de Grande Bretagne à la 2 ème place devant le Danemark, les États-Unis, les leaders d’hier, les Pays-Bas, la Suède, le Portugal et l’Espagne, reprendront tous la bataille pour les médailles par équipe lors de la spéciale du Grand Prix de mardi, dans laquelle toutes les équipes repartiront avec une feuille blanche. Avec la conclusion du Grand Prix d’aujourd’hui, les 18 athlètes se sont qualifiés pour le freestyle de mercredi   décidera des médailles individuelles  3 qui a propulsé la Grande-Bretagne à la deuxième place.

          Les deux premiers de chaque groupe  sont qualifiés:Charlotte Fry et Charlotte Dujardin (GBR), Therese Nilshagen et Juliette Ramel (SWE), Cathrine Dufour et Carina Cassoe Kruth (DEN), Edward Gal (NED), Jessica von Bredow-Werndl, Dorothee Schneider et Isabell Werth (GER), Sabine Schut-Kery et Adrienne Lyle (USA). Sont également qualifiés les six deuxièmes meilleurs scores, Nanna Skodborg Merrald (DEN), Beatriz Ferrer-Salat (ESP), Hans Peter Minderhoud (NED), Carl Hester (GBR), Rodrigo Torres (POR) et Steffen Peters (USA).

 

Entrée-arrêt-salut                                                                                                                    Charlotte Dujardin (GBR)

;-;-;

          Magnifique résumé des mes pensées : Alexandre Ayache après les qualifications du dressage aux JO de Tokyo : « Les gagnants ont un plan, les perdants des excuses » (Titre de l'Equipe)

 

Mardi  DRESSAGE par Equipe -Grand Prix Spécial

          Huit équipes sélectionnées : Espagne, Portugal, Suède, Hollande, USA, Danemark, Grande Bretagne , Allemagne. La France qui a terminé 9 ème des sélections n'est pas sélectionnée.

l'Allemagne championne Olympique par Equipe pour la 14 ème fois !

          Petite anecdote en souvenir : il y a une bonne quinzaine d'année, lors d'une réunion électorale à Compiègne pour la Présidence de la FFE, j'ai demandé à Serge Lecomte candidat,  " s'il n'y avait pas lieu de se rapprocher des méthodes allemandes pour améliorer nos performances équestres ? ". Balayant ma question d'un revers de main, Serge Lecomte m'a répondu :" pour vaincre les allemands on va faire autrement qu'eux !". J'ai donc mis ma question et sa réponse  dans la poche avec mon mouchoir par dessus, mais  sans jamais cesser d'observer ce qui se fait de mieux à l'étranger. Où en sommes nous aujourd'hui ? JCG

par Louise Parkes

          Pour la quatorzième fois dans la longue histoire des Jeux Olympiques, l’Allemagne a remporté le titre de dressage par équipe au parc équestre Baji Koen à Tokyo. Ils ont maintenant remporté neuf des dix derniers titres olympiques par équipe, écartés par la Grande-Bretagne à Londres en 2012.

          Dorothee Schneider et Showtime ont ouvert la voie avec une super marque de 80.608%, et la numéro un mondiale Isabell Werth a produit un test à couper le souffle avec sa jument Bella Rose pour mettre 83.298% au tableau. Il a été laissé à Jessica von Bredow-Werndl, membre de l’équipe finale, de conclure avec un score record spécial du Grand Prix olympique de 84,666 %.

          Dans la bataille entre les huit nations qui se sont qualifiées pour le Grand Prix, il s’est résumé à un bras de fer à double sens entre la Grande-Bretagne et les États-Unis pour l’argent et le bronze, et les Britanniques avaient l’avantage d’entrer dans les phases finales. Cependant, les Américaines ont tout mis en œuvre pour les dépasser grâce à de superbes dressages d’Adrienne Lyle (Salvino), Steffen Peters (Suppenasper) et Sabine Schut-Kery (Sanceo).

          Les Britanniques Carl Hester (En Vogue), Charlotte Fry (Everdale) et Charlotte Dujardin (Gio) ont remporté la médaille de bronze.

Dorothée Schneider - Isabell Werth- Jessica Bredow Werndl

photo FEI

 

Mercredi DRESSAGE Individuel - Grand Prix reprise libre

          Treize cavalières et 5 cavaliers pour le titre suprême en individuel. Dix huit chorégraphies différentes avec des chevaux rythmés par des compositions musicales originales. Dix huit ballets qui vont enchanter les yeux et les oreilles. Waaahouuuu !

Jessica von Bredow Werndl médaille d'or - Isabell Werth médaille d'argent -  Charlotte Dujardin médaille de Bronze

par  Louise Parkes

          Dans une compétition au plus haut niveau entre les athlètes les plus dominants du Dressage, l’Allemande Jessica von Bredow-Werndl a ajouté l’or olympique individuel de Dressage au titre par équipe qu’elle a aidé à obtenir hier avec la fabuleuse jument TSF Dalera dans la finale individuelle de reprise libre aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 au parc équestre Baji Koen

          La tension était forte pour la nouvelle championne car elle a dû regarder sa compatriote et légende de longue date Isabell Werth la suivre sur le ring avec Bella Rose. Ils sont peut-être des coéquipiers, mais leur rivalité était palpable lors de la conférence de presse d’hier soir, mais ce soir encore, c’est von Bredow-Werndl qui a affiché le plus gros score en mettant un énorme 91.732 au tableau.

          Isabell Werth a produit une autre de ses performances percutantes et divertissantes pour prendre l’argent avec 89,657, et le bronze est allé à la championne olympique de 2016 Charlotte Dujardin de la Grande-Bretagne dont le résultat a été tout simplement extraordinaire. En compétition avec Gio, 10 ans, complètement inexpérimentée, elle a produit une incroyable marque de 88,543 pour pousser la Danoise  Cathrine Dufour et Bohemian hors de la troisième marche du podium.

 

Jessica von Bredow Werndl et la groom de TSF Delera

 

 

 

 


  Commentaires