Article proposé par Renata, paru le 29/04/2009 07:31:52
Rubrique : Culture générale, lu 3228 fois. 4 commentaires
Partager

''Les attelages''cachés du château de Montpoupon


 

MONTPOUPON, un amour de château

 

 

         Vous qui passerez par la Touraine du Sud (pour le concours de Reignac par exemple !), surtout prévoyez du temps pour visiter ce joli château privé, posé entre forêts et prairies, au détour d’une petite route, comme une merveilleuse surprise.

 

         C’est un petit château bien vivant, accueillant, dédié à la vénerie, tradition encore en pleine activité dans les forêts avoisinantes, un lieu à taille humaine, qui se visite de la cave au grenier ouvrant ses portes aux curieux des belles choses, en toute simplicité.

 

         Libres à vous de découvrir ses multiples facettes, des chambres aux cuisines, des communs aux écuries, de la chapelle au pigeonnier (dont le nombre de nids indiquait l’étendue du domaine), vous ne verrez pas le temps passé !

 

         Dès l’entrée dans le château, une horloge étonnante vous accueille. Une chambre sinistre révèle qu’une dame de haut lignage y fut enfermée pendant 16 ans, pour cause…. d’infidélité…

Les cuisines rappellent qu’il fallait nourrir beaucoup de monde il n’y a pas si longtemps.

 

 

         En allant vers les communs, par la fenêtre, et sans indiscrétion, admirez la pouponnière aux fines dentelles ou la salle des jouets, émouvants.

 

         C’est dans les communs que vous passerez le plus de temps, avec les écuries reconstituées, les appartements du piqueux, les combles aménagés (pour accueillir les œuvres de nombreux artistes férus de vénerie, œuvres délicates ou drôles, le travail des artisans, nombreux, pour la confection  des trompes de chasse, des boutons ou des tenues d’équipage), l’incontournable (et magnifique) salle des carrés Hermès et bien d’autres surprises !

 

         Visite express spéciale attelage :

 

 

 

 

 

 

     

 

         Pour finir la visite : un trait d’humour centenaire d’un coup de pinceau frais et léger, pour un avatar authentique ! 

 

 

Une bonne adresse : www.montpoupon.com/


  Commentaires
-vu ? par JeanClaudeGrognet (29/04/2009 07:33:58)
remarquez le titre du tableau sur la première photo, 3 chevaux devant et 2 derrière: attelage en arbalète
-sauf erreur de ma part par OBELIX (29/04/2009 15:02:24)
Toujours possible au demeurant, ne s'agirait-il pas plus exactement d'un attelage dit " à la Hongroise ou de poste Hongroise"?
Si cela devait être le cas, quelle étonnante erreur venant d'une telle maison.
-hum, hum .... par JeanClaudeGrognet (29/04/2009 18:17:45)
qu'en pense Arba ? pour moi ce n'est pas une arbalète non plus
-explications par Arba (30/04/2009 10:44:27)
Le carré H "Grande arbalète" a été étudié en détail dans le N° 39 "d'Attelages Magazine" cette appellation n'est pas attestée dans la littérature classique mais elle est passée de nos jours et admise comme néologisme.
Ce type d'attelage est courant en Espagne , en Hongrie et était celui des diligences et grandes voitures lourdes...En Italie on dit :grande arbalète, en Angleterre "picke axe team", la pioche!, en Espagne , en Andalousie"media potencia a la Jerezana" ; On trouve des images de cet attelage dans Max Pape.
Pour moi "la poste hongroise" cela consiste àa mener plusieurs chevaux en étant debout sur le dos d'un d'eux
Arba est très sensible de l'arbalète! et a été obligé d'écrire un long exposé pour convaincre les lecteurs de l'AFA, que unicorn était un mot anglais et que unicorne ne s'utilisait que pour décrire la fabuleuse licorne...dont acte.