Article proposé par Morinj, paru le 05/08/2010 12:40:42
Rubrique : Les références > Dressage : les reprises, lu 2335 fois. 12 commentaires
 
Partager

  WDC Pratoni 2010: l'analyse statistique des notations du dressage



  Commentaires
-bien ... mais par JeanClaudeGrognet (05/08/2010 17:20:41)
Merci JP, belle analyse.
Mea Culpa car comme beaucoup j'ai été interloqué par les notes, mais statistiquement il n'y a pas de "bémol" !
Tout de même je m'interroge. Si il n'y a rien à dire sur le fond, la dispersion génère des sentiments d'amertume et n'est pas flatteur pour notre discipline. La faute sans doute au système de notation. Si les juges pouvaient mettre des 1/2 points on changerait sans doute la physionomie des résultats sans changer le classement des meneurs mais en réduisant la dispersion. M. Larose est peut être tout simplement un juge qui, quand il hésite entre une note basse et une note haute (6 ou 7 par exemple) donne systématiquement la note basse. Le logiciel Driving permet il les 1/2 points ? dans ce cas pourquoi ne pas essayer on parviendrait peut être à afficher une meilleure image des résultats pour la plus grande satisfaction des meneurs et des juges
d'autres avis ?
-mais encore par Morinj (05/08/2010 20:26:05)
nous avons tous la même réaction en nous demandant parfois si les juges voient la même reprise...
Avant d'avoir fait cette analyse, j'étais aussi convaincu que la variabilité entre les juges était peu admissible. Me voici démontrant le conrtaire! Comme quoi, une lecture rapide des chiffres est souvent trompeuse et il ne faut pas s'arréter trop vite dans l'analyse.
Cela fait longtemps que je dis à mon petit niveau que des demi-points permettraient de limiter ces effets trompeurs, même si à la réflexion je ne suis pas bien certain que cela influerait sur les classements intermédiaires.
Une chose est bien rassurante, c'est qu'aucun des juges n'est passé à coté des meilleurs ni des moins bons. C'est effectivement dans la notation des prestations moyennes que cette variabilité a le plus de chances de s'exprimer surtout lorsque les concurrents sont très nombreux comme à Pratoni.
Ce fut un plaisir de réaliser cette petite étude qui aura beaucoup fait évoluer ma pensée sur le sujet...!
-bigre par Larghetto (05/08/2010 22:52:46)
on a l'impression de revenir au temps des maths et des stat's de notre jeunesse ... peut-on déduire de ces calculs quelle est l'écart maximum entre deux notes de dressage qu'il aurait été possible de "tolérer" lors de ce concours pour un concurrent moyen et deux juges standards ?
-tolérance... par Morinj (06/08/2010 09:34:05)
Cette étude est descriptive et montre que l'écart standard à la moyenne est d'environ 10 points, ce qui signifie selon la loi de distribution normale que 50% des notes obtenues par chaque concurrent varient de 10 points.
Traduction avec 5 juges, si l'on retire les deux notes extrèmes, les trois notes restantes ne devraient pas varier de plus de 10 points.
compte tenu de l'attribution de 25 notes sur cette reprise et d'une notation par naturels entiers, ces 10 points me paraissent tout à fait acceptables.
Si maintenant on considère la corrélation entre les classements sur 5 notes et sur 3 notes, on voit qu'il y a peu d'impact car la note supérieure compense la note inférieure sauf dans 3 cas sur ce concours.
Maintenant pour répondre à la question de ce qui est tolérable, ce ne sont plus les statistiques qui peuvent répondre à cette question. En effet, le seuil de tolérance de chaque individu est éminemment variable. En bon normand je vous répondrai "Ca dépend"...! le minimum serait le mieux!
Quant au juge standard s'agit il des juges ayant attribué les plus forts écarts ou les écarts les plus réduits?
-Statistiques par Arba (06/08/2010 16:38:01)
Quel travail! je suis impressionné par MORINJ , même si ma légendaire nullité en mathématiques fait que je ne comprends pas tout! mais, là n'est pas l'objet de mon intervention.
j'aimerai beaucoup voir une étude de ce genre faite à propos de l'utilisation des colliers comparée à l'usage des bricoles ; Influence sur la qualité des dressages? influence sur les notes des juges?, confirmation ou mise à mal de la légende qui prétend que le collier gène le travail du cheval...( en bref, j'aimerai lire un plaidoyer POUR le collier!) Voila un sujet intéressant, non? Arba
-bof .. par JeanClaudeGrognet (06/08/2010 18:13:49)
je te rassure, même si peu de meneurs attèlent en collier, dans les AT4 le "Champion du Monde dressage " Boyd Exell mène en collier de même que les américains, eux aussi pas mauvais dans le genre. Isjbrand Chardon mène en bricoles Ca doit vouloir dire que lorsque les chevaux sont bien dressés il n'y a pas de règle !
-juste un exercice par Morinj (06/08/2010 19:52:12)
Cher Arba,
ne soyez pas impressionné plus qu'il ne le faut quand les outils et les données sont à disposition ce n'est pas si difficile. Deux heures d'attente à l'aéroport de Zurich et le vol de retour vers Paris mercredi soir ont été mis à profit pour traiter les données que j'ai mises en forme jeudi matin.
En retour, je suis fort impressionné par votre culture dans la tradition, la sellerie et la bourrellerie. A chacun ses domaines professionnels et au plaisir de partager un peu de notre passion commune.
Je suis d'accord avec vous que bien des études dans ce domaine seraient susceptibles de faire tomber des rumeurs ou des idées reçues.
Le plus difficile est d'avoir de bonnes données sur lesquelles travailler. L'occasion en a été donnée avec le CAI de Pratoni et je pense que l'exercice en valait le coup. Maintenant, je pense qu'il serait intéressant de pouvoir travailler sur l'influence de la position du juge sur la notation des figures qui a mon sens est l'une des raisons majeures de la variabilité des notes. Je serais intéressé par poursuivre ce type d'analyses si de bonnes données m'étaient fournies.
-Influence sur le résultat final par Impacto (06/08/2010 19:21:55)
le côté extrème (différence entre son 1° et son 2°) du juge canadien a influencé fortement le résultat final (du champion du monde)... sans compter cette porte 20 de mania non comptabilisée...
-Ecart il est vrai... mais... par Morinj (06/08/2010 20:00:02)
Effectivement 27 points d'écart entre le premier et le deuxième pour Monsieur Larose.
Cela a avantagé le premier dans le nombre de points d'avance au dressage mais est sans impact pour la suite du classement où Mr Larose a régulièrement sous noté. Vous observerez que le 1er a eu 4 places de premier et une place de deuxième. Une telle unanimité ne peut être le fruit du hasard!
-sur le résultat final du concours par Impacto (06/08/2010 21:12:20)
tout à fait d'accord pour conclure que Thorsen a réalisé le meilleur dressage.. mais l'impact de ce côté extrême a joué fortement sur le résultat de dimanche après midi. Si on compte la balle de la porte 20... il ne reste qu'un demi point...
Monsieur Larose a un autre côté extrême... si on prête attention à la règle du 80 interdisant au meneur de partir sur le marathon, Monsieur Vetter et Monsieur Counsel ne retienne qu'un cheval au boxe , Messieurs Konig et Jambon aucun, alors que Monsieur Larose en aurait laissé 11.... d'accord, il faut des écarts.... mais ...
-13 aux boxes pas 11 par Impacto (06/08/2010 21:17:57)
13 au dessus de 80 sur 72 attelages ... c'est un pourcentages impressionnant de meneur dit "pas apte" ou "dangereux" à partir sur un marathon... c'est un avis un peu sévère que je ne partage pas...
-La rose par Arba (07/08/2010 09:50:26)
et comme disait Thierry le Luron: l'emmerdant, c'est la rose ...(air connu!) Arba