Article proposé par JACKY, paru le 21/10/2012 18:53:19
Rubrique : Technique, lu 2057 fois. 2 commentaires
Partager

Palonnier de halage


 

 

Depuis quelques décennies, les chemins de halage créés pour les chevaux... sont interdits au chevaux pour "raisons de securité" (du moins pour ceux que je connais en Ile de France). A force de s'en émouvoir dans le cadre du developpement des circuits de randonnées équestres, les choses commencent à bouger.

Je suis en charge pour un acteur important du tourisme fluvial parisien de "monter" une traction "cheval" sur un parcours determiné. Bien évidemment pour que cela ait un intérêt, il faut que ce soit "à l'ancienne" d'un bout à l'autre.

Le cheval risquait dans certaines fausses manoeuvres d'être entrainé par l'erre du bateau, de tomber à l'eau et de se noyer (les berges des canaux étant abripotes et pas amenagées pour faire sortir un cheval.. C'est pourquoi il y avait un palonnier spécifique à "décrochage rapide". Il suffisait de taper avec un baton sur le petit levier.

Je recherche donc une telle piece en original ou qulequ'un qui pourrait m'en réaliser un.

  


  Commentaires
-et que dire des sentiers "verts" par Mercurejimbo (22/10/2012 13:29:06)
figurez vous qu'a coté de chez moi une ancienne voie ferrée a été transformée en voie "verte" et complétement bétonnée accessible seulement aux vélos et roler
et interdite aux chevaux et attelage !!!!! pas mal hien !!!!!!
-suivi par JACKY (22/10/2012 16:25:11)
Oui, pour éviter (ou du moins réduire) ce genre de mésaventure, il convient que le CDTE de votre département soit présent dans toutes les commissions d'aménagement etc.... pour cela il faut y être convoqué... pour cela il faut être (re)connu. En Seine-&-Marne, depuis 4 ans, (presque) rien ne se fait sans que nous soyions consultés (y compris pour la sacro-sainte forêt de Fontainebleau) !!! Mais il a fallu rattraper les 2 années ou le precedent president de CRTE etait aux abonnés absents. Maintenant ça tourne super, avec même des subventions... mais au prix de plus de 30 reunions par an !
Ceci etant revenons-en à mon palonnier SVP.
Cordialement