Article proposé par Tonton, paru le 14/04/2006 22:09:01
Rubrique : Technique, lu 2203 fois. 5 commentaires
Partager

Pour les amateurs de shetland, le scurry


 

  Commentaires
-Merci Tonton ! par Miltonia (18/04/2006 11:45:30)
Cà déménage ! Ils sont fabuleux ces shets !
-le scurry par Tonton (18/04/2006 12:46:05)
oui voila des épreuves qui sont propres aux shetlands : maniabilité dans un effort court.
-Avec des grands ! par Miltonia (18/04/2006 15:43:59)
OK Tonton on a suivi vos recommandations, les petits shetlands vont courrir Lamotte et moi maintenant j'ai 2 bombes d'1m40, mais avec qui je vais devoir marcher au pas entre les obstacles de marathon, car ils se "promènent" à 20 km/h en terrain varié sur 24 km ! 8 km/h dans leur pas ordinaire ! rythme cardiaque idéal, ventilation parfaite après seulement 1 mois de travail, que dire de plus ... que les moyennes en amateur 3 sont plus adaptées à mes shet qu'à mes nouvelles bombes ! Qui sont pourtant très sages, mais qui trottent si naturellement !
Et oui maintenant on se demande comment on va rentrer à l'heure minimale !
A chaque poney ses difficultés !
-super ! par Tonton (18/04/2006 18:47:40)
vous devriez contacter l'entraineur national pour la préparation des chevaux des équipes de France et lui donner vos recettes....
-notre savoir-faire ... par Miltonia (20/04/2006 10:35:31)
Tout d'abord prendre d'excellents poneys et les nourrir parfaitement !
On ne transformera jamais une 2 CV en Ferrari !
Et après c'est un boulot de tous les jours, selon un programme bien établit à l'avance, résultat de 20 ans d'expérience, tout d'abord à mes débuts en endurance avec un multi-champion d'europe des années 80 et des pur-sang arabes d'un des meilleurs élevages français, puis de nombreuses années de concours avec des chevaux vraiment préparés, 10 ans de préparation de jeunes chevaux (mes 3 ans ont une musculature rare avec très peu de travail, mais un travail juste) et surtout les conseils et le suivit d'un entraîneur-driver de courses de trot qui nous a donné son virus de la passion de l'entraînement résonné avec le fameux système Polar pour nous et lui il a un système encore plus évolué, où il combine aussi le contrôle de la production d'acide lactique à l'effort !
On a rien inventé, on a seulement cumulé toutes nos expériences et celles des autres qui les partagent avec nous !
J'oubliais, mon papa (groom) a 61 ans, il est marathonien depuis plus de 30 ans, il s'entraîne tous les jours et sa propre expérience de la gestion de l'effort nous est aussi précieuse !