Article proposé par Heliosness, paru le 10/10/2016 09:36:14
Rubrique : Reportages, lu 2196 fois. 3 commentaires
Partager

LIGNIERES Championnat de France, maniabilités et podiums


 

Deux renversements sur la maniabilité de Louis Basty aujourd’hui. La carrière de sable qui formait des rails, c’est la surface qui autorise le moins l’imprécision et nécessite un strict contrôle des allures ; les très longues courbes qui étaient peut-être trop longues, c’est la marque de fabrique de ce chef de piste, avec le zigzag en fin de parcours, quand l’attention des meneurs est la plus fragile. Or, sur une mania, les distances ne sont pas intéressantes sauf à imposer le galop et montrer que le meneur maîtrise les allures, que le cheval a encore beaucoup de réactivité après le marathon.

Le temps calculé à partir de la vitesse règlementaire avait été augmentée à deux reprises par le Président du jury, Jean-Louis Heyberger ; c’est au meneur de choisir, en fonction de ce qu’il connaît de son cheval et de son degré de compétence, la vitesse idoine, ne pas être dans les temps n’est pas le plus important. Vouloir aller trop vite par rapport à ses compétences peut mener à l’accident. Mais ce n’est pas le cas ici.

Mathieu Ory Degomme et son équipier Laurent Dervieux n’ont pas compris pourquoi ils avaient versé. Mathieu pense qu’ils se sont trouvés sur un rail. Laurent dit que la voiture est tombée au ralenti. Les chevaux n’ont rien, les hommes non plus Tout va bien.

Bernard Michel ne sait pas non plus pourquoi il est tombé de la voiture. Je l’ai vu porté en avant sur son siège, trop haut, glissant, puis en déséquilibre bien avant la chute. J’étais avec Morgane, sa navigatrice et, justement, nous ne comprenions pas ce qu’il était en train de faire et nous interrogions. Les meneurs et meneuses assis devant nous également. Son accident a été très impressionnant, les chevaux sont partis au galop et ont pris très vite de la vitesse en étant déportés vers l’extérieur de la carrière par l’effet centrifuge de la courbe prise par les quatre chevaux, ses équipiers n’ont pas réussi à se saisir des guides, Gérard a sauté de la voiture croyant qu’en courant il arriverait à arrêter les chevaux, mais évidemment non.

Morgane s’est précipitée sur la carrière ainsi que Sébastien Mourier et d’autres. Les meneurs sont efficaces dans ces situations. Ils ont réussi à dételer les chevaux qui avaient passé la barrière et à les calmer plutôt rapidement. Ce sont des chevaux bien dans leur tête et en confiance. Ambulance et vétérinaire étaient sur place immédiatement. Class, cheval de timon a été blessé mais sans gravité heureusement. Ils ont été dégarnis calmement, Decourtye, Balme, les époux Romano, moi-même, beaucoup sont venus aider. Les chevaux ont été douchés, rassurés, couverts et Class soigné, ses trois copains autour de lui parce que nous n’avons pas voulu les séparer. Bel esprit de tous.

Le soir, Bernard allait mieux, Louis Basty était passé le rassurer sur le fait que les chevaux ne garderaient pas un mauvais souvenir de cette expérience parce qu’ils sont expérimentés. Il doit en savoir quelque chose puisqu’il était le premier entraîneur à quatre chevaux de Bernard Michel. Le team Jean-Michel Olive les a tous invités à dîner.

Passons à présent au podium. Pas de surprises pour moi puisque Fabrice Martin, Mickaël Sellier, Jean-Michel Olive, Louise Fillon, Benoît Vernay, Karine Poentis sont Champions de France chacun dans leur catégorie. Maxime Maricourt, Marion Vignaud sont vice-champions ainsi que Benjamin Aillaud.

A l’année prochaine Lignières !

 


  Commentaires
-et les amateurs...?? par Lululove (10/10/2016 10:40:51)
Rien sur les amateurs? Ils étaient là pourtant... En nombre et avec des parcours de qualité! Pourquoi ne pas en parler?
-Vous avez raison .. par JeanClaudeGrognet (10/10/2016 10:54:28)
Ce n'est pas pour nous justifier, mais vous n'imaginez pas la somme de travail que ces reportages représentent. Impossible de tout couvrir. Nos nuits sont très très courtes et cela me permet de remercier Héliosness qui vient épauler attelage.org de ses photos et articles.
-la lettre plus ouverte par Country53 (10/10/2016 13:58:51)
ou comment ont ecrit sur le terrain sa volontè de marquer sa discipline et faire avoir des regrets a certain.Fabrice MARTIN champion de france voila une tres belle reponse.nous avons vue des responsables prendrent de la hauteur physiquement mais pas dans le dialogue et la justification.vivement les prochaines selections.