Article proposé par Heliosness, paru le 14/09/2017 08:50:00
Rubrique : Les Equipes Sportives, lu 1185 fois. 4 commentaires
Partager

DONAUESCHINGEN, les derniers points pour un meilleur classement


 

 

                      

Aujourd’hui, jeudi 14 septembre, débute la dernière compétition comptant pour le classement des meneurs en attelage à 4 au niveau international. Ce classement donnera l’opportunité aux dix premiers de concourir pour la World Cup, circuit indoor d’hiver.

S’il est évident qu’aucun concurrent de cette étape ne pourra détrôner le champion Boyd Exell qui totalise 95 points pour 3 victoires en CAIO 4* et 1 victoire en CAI3* puisque sur un total de 7 victoires, ne sont retenues, dans le calcul, que les quatre meilleures performances ; ni même Koos De Ronde qui atteint 82 points, les autres places sont encore disputables.

Je précise que le circuit 2017 comportait 11 épreuves dont 5 classées CAIO 4* avec un bonus de 5 points : Horst CAI3*, Fabiansebestyen CAIO4*, Windsor CAIO4*, Saumur CAIO4*, Valkenswaard CAI3*, Riesenbeck CAI3*, Nebanice CAI3*, Aachen CAIO4*, Beekbergen CAI3*, Bréda CAIO4* et Donaueschingen CAI3*.

En effet, Chester Weber participera ce week-end à sa quatrième participation seulement. Il totalise pour l’instant, avec trois participations, un total de 53 points. S’il sortait vainqueur de Donaueschingen, il remporterait 20 points supplémentaires, ce qui le hisserait à la troisième place avec 73 points puisque, sauf erreur, Isjbrand Chardon, qui totalise également 73 points et occupe la troisième place provisoire, n’a gagné aucune des compétitions comptant pour le classement auxquelles il a participé. Weber a été deux fois second et Chardon une seule fois.

 

Si Chester Weber faisait une deuxième place, il remporterait 17 points et s’installerait à la 4ème place avec 70 points. S’il arrivait 3ème, il aurait 68 points et serait 5ème juste derrière Edouard Simonet ; avec 66 points pour une 4ème place, il se placerait devant Benjamin qui a aujourd’hui 65 points et une belle 6ème place au classement international à condition bien sûr que notre grand espoir national échoue à la 5ème place ou pire, ce qui est très peu probable.

Examinons justement la position de Benjamin Aillaud, qui a tenu toutes les promesses qu’il s’était faites il y a un an, à savoir descendre sous les 50 en dressage et entrer au Top 10 des meilleurs meneurs mondiaux. Son talent, ses qualités et compétences, son travail acharné tous les jours dès 5h du matin et jusqu’à la nuit, sa relation aux chevaux, l’entente de tous les membres de l’équipe, l’implication totale des propriétaires de ces chevaux exceptionnels, l’enchaînement des concours nationaux comme internationaux, l’entraînement d’autres meneurs de tous niveaux et notamment de l’équipe de Slovénie d’attelage en paire,…autant d’atouts qui ont contribué à cette ascension impressionnante.

Après Bréda la semaine dernière, Benjamin occupe la 6ème place du classement international avec un total de 65 points dont 1 victoire à Nebanice. S’il gagnait dimanche à Donaueschingen, il passerait devant Chardon et occuperait la 3ème place du classement puisqu’il remplacerait alors un 11 par un 20 soit un gain de 9 points, 65+9 = 74 ! Chardon ne concourant pas, il ne peut plus améliorer son classement. Benjamin a bien fait de choisir de filer directement en Allemagne. Allez, on croise les doigts et on y croit.

Parmi les concurrents de cette compétition figure l’excellent Suisse Jérôme Voutaz qui, bien que 9ème au classement provisoire pourrait bien damer le pion à Benjamin car, s’il gagnait ce week-end les 20 points de la victoire, son total augmenterait de 12 points et le mènerait aux fameux 73 de Chardon mais le laisserait à la 4ème place, tout de même devant Benjamin. Je sens que cette étape va être âprement disputée compte tenu de l’enjeu.

Car ce n’est pas tout, Georg von Stein est aussi de la partie avec une 11è place au classement provisoire pour l’instant et 55 points. S’il gagnait, il ne dépasserait certes pas notre Français, puisqu’il n’atteindrait que 63 points mais il empêcherait Benjamin de se hisser à la 3ème place. Ce dernier ne pourrait que chiper la 4è place à Edouard Simonet avec 71 points, ce qui serait déjà magnifique. Si Benjamin ne montait que sur la troisième marche du podium, il gagnerait une place et deviendrait 5ème à condition, bien sûr que Chester Weber et Jérôme Voutaz se placent derrière lui.

 

Source facebook J.Voutaz  

Benjamin n’a rien à redouter des autres concurrents, il peut gagner jusque 3 places ou en perdre 1. Espérons qu’il aura la météo et la chance avec lui en plus et que les chevaux sont heureux.

Quoi qu’il advienne, pour la première fois depuis… Benjamin lui-même, un Français figure bel et bien parmi les dix meilleurs meneurs mondiaux à 4 chevaux et participera à la World Cup™ cet hiver. Je vais me régaler !

©Heliosness, 14/09/2017

 

 

 


  Commentaires
-Note de dressage par Heliosness (14/09/2017 17:06:44)
Benjamin Aillaud a obtenu 42,94 en dressage.
-Rectificatif........ par Colyan (15/09/2017 06:59:59)
En 2007 Benjamin est déjà rentré dans le top 10 .
Il a terminé 2eme De La finale à Leipzig .
-lire jusqu'au bout ! par Heliosness (15/09/2017 08:24:35)
C'est exactement ce que j'ai écrit "pour la première fois depuis...Benjamin lui-même" !
-benjamin par Jazzpote (15/09/2017 07:26:56)
Bravo a lui troisième du dressage avec 42,94 points le premier est Chester Weber avec 35 points.