Article proposé par Heliosness, paru le 23/10/2017 09:07:03
Rubrique : Les Equipes Sportives, lu 1124 fois. 9 commentaires
Partager

WORLD Cup™: tout savoir sur la saison 2017-2018


 

WORLD Cup™ : saison 2017/2018.

            1. Les qualifiés

         Comme chaque année, la World Cup™ va se jouer entre les 10 meilleurs meneurs mondiaux d’attelage à 4 chevaux (Cf mon article sur l’histoire et le fonctionnement de la World Cup™ paru le 21.11.2016). Les meneurs se sont qualifiés cette saison d’outdoors sur un circuit qui a comporté 11 concours classés CAI 3* et CAIO 4* (Cf. mon article sur Donaueschingen paru le 14.09.2017).         Nous retrouvons cette saison majoritairement les meneurs qui y ont participé la saison passée :

-      1er avec 95 points : Boyd Exell, champion en titre

-      2ème avec 82 points : Koos De Ronde

-      3ème avec 73 points : Isjbrand Chardon

-      3ème avec 73 points : Chester Weber, qui s’était désisté en 2016/2017

-      5ème avec 71 points : le champion de France 2017 Benjamin Aillaud, dix ans après sa première participation qui le consacra vice-champion en 2008

-      6ème avec 69 points : Edouard Simonet, actuel champion de Belgique

-      8ème avec 64 points : Jérôme Voutaz, vice-champion la saison dernière

-      9ème avec 62 points : Glenn Geerts qui avait bénéficié d’une Wild Card l’an dernier

-      9ème avec 62 points : Bram Chardon, le fils d’Isjbrand

-      12ème avec 58 points : Georg von Stein qui tire profit des désistements de Christoph Sandmann (7ème) et de Théo Timmerman (11ème, selon le Règlement, seuls trois meneurs d’une même fédération peuvent être amenés à concourir, or 3 néerlandais sont devant lui).

            2. Le circuit

         Le circuit est plus court d’une étape que l’an dernier puisqu’il ne comporte que 7 Legs dont 2 le premier week-end de décembre. Le coup d’envoi sera donné à Stuttgart, comme l’an passé, à la mi-novembre. Lors de chaque étape, exactement la moitié des qualifiés doit concourir. Pour le moment aucun invité bénéficiant d’une Wild card n’est inscrit en sus. La répartition semble plus rigoureuse que l’an dernier. Les lecteurs se souviennent sans doute que j’avais trouvé l’usage de la wild card par les qualifiés abusive, Boyd Exell, notamment, ayant effectué 7 Legs sur 8. Il semblerait que les organisateurs y aient mis bon ordre, à moins qu’il n’y ait des changements ultérieurs. Les 5 premiers au classement effectueront 4 participations tandis que les 5 suivants en feront 3. Voici le circuit sous forme de tableau synthétique.

            3. Les chefs de pistes

         A Stuttgart, le plan de piste sera conçu par l’allemand Wolfgang Asendorf qui avait déjà officié à Stuttgart et à Leipzig la saison passée.

         Les Suédois ont confié le Leg de Stockholm à leur compatriote Dan HENRIKSSON, comme l’an passé.

         Les Hongrois créent la surprise en invitant le Français Jacques TAMALET en tant que chef de piste à Budapest. Il succède à Gabor Fintha.

         En revanche, rien de nouveau à Genève où le Néerlandais Johan JACOBS sera de nouveau chargé du plan de piste. Il fut chef de piste à Londres également l’an dernier.

         Les autres étapes n’ont pas encore été publiées.

            4. Les nouveautés réglementaires

         L’article 4.1 a été modifié. Dorénavant, sur le parcours de style maniabilité combinée, les obstacles de type marathon sont limités à 2 au maximum au lieu des 4 autorisés auparavant. Il est toujours possible d’installer un pont qui doit respecter les mêmes dimensions, à savoir mesurer au moins 6 mètres de long, avoir au maximum 20 centimètres de haut, être pourvu de garde-fous pour garantir la sécurité des chevaux, être traversé en ligne droite sans virage ni tombant. Le parcours doit comporter de 8 à 12 portes (cônes) en fonction de la taille de l’arène. Il doit y avoir au moins 2 portes simples, sans compter le pont, entre les 2 obstacles type marathon.

         L’article 4.2 porte le nombre de portes maximum par obstacle de marathon de 5 à 6 ! Il va y avoir encore plus de tension entre les joueurs !

         Selon l’article 4.3, le pont peut aussi être partie intégrante d’un obstacle de type marathon, ce n’est pas une nouveauté mais je ne l’ai jamais vu faire. Le chef de piste peut également installer un double pont avec passage possible des 4 côtés.

         Autre nouveauté, une « speed box » peut être ajoutée au parcours. En voici le schéma :

         Je rappelle l’article 5 qui précise que les épreuves sont comptées en temps. Que, en principe, les parcours sont identiques pour les compétitions 1 et 2 (bien que l’alinéa 5.4 laisse au chef de piste la liberté de faire deux parcours différents) mais que les Drive-Off, qui sont des seconds tours possiblement plus courts que les premiers tours, devraient être différents entre les compétitions 1 et 2. En principe, la compétition 1 doit comporter un Drive-Off ouvert à tous les meneurs.

         Pour la compétition 1, le temps du Drive-Off est ajouté au temps du premier tour. En revanche, pour la compétition 2, depuis la saison 2016/2017, le choix est laissé à l’organisateur et au chef de piste d’additionner les deux temps ou bien de remettre les compteurs à zéro pour le Drive-Off final de chaque Leg. Si vous avez suivi mes articles la saison passée, vous vous souvenez sans doute que la décision était parfois prise à la dernière minute, ce qui n’était pas très respectueux des athlètes. Certains ont dû porter réclamation car le Règlement prévoit désormais que le choix doive impérativement figurer sur la Schedule, avant que la saison ne débute. Dans le cas où le chronomètre est remis à zéro, le parcours complet de la compétition 2 doit être couru. Personnellement, je trouve que le cumul des points est plus respectueux des chevaux que la remise à zéro.

         Voici les choix des 4 premiers organisateurs :

-      Stuttgart : Compétition 1 avec un Drive-Off ouvert à tous les meneurs. Compétition 2 avec remise à zéro pour le Drive-Off 2.

-      Stockholm : Compétition 1 à 1 seul tour. Compétition 2 avec remise à zéro pour le Drive-Off 2.

-      Budapest : Compétition 1 avec un Drive-Off ouvert à tous les meneurs. Compétition 2 avec cumul des temps obtenus aux deux tours.

-      Genève : Compétition 1 à 1 seul tour. Compétition 2 avec remise à zéro pour le Drive-Off 2.

         En attendant le début de cette nouvelle aventure qui ne manquera pas d’être passionnante avec les trois « révélations » 2017 que sont Jérôme Voutaz, Edouard Simonet et le Français Benjamin Aillaud qui vont se frotter aux monstres sacrés Exell, Chardon, Weber, De Ronde et l’ultra rapide Georg von Stein, le surprenant Geerts et le fils prodige Bram Chardon, je vous invite à relire notre dossier World Cup 2016.

         Vive l’attelage sportif !

         ©Heliosness 23.10.2017


  Commentaires
-faut qu'on m'explique par JeanClaudeGrognet (23/10/2017 10:35:23)
La Coupe du Monde a le mérite d'exister mais tout de même le règlement est bizarre: 4 étapes pour les uns, 3 étapes pour les autres , choix des organisateurs pour le contenu de la compétition... et pour conclure le top 6 à la finale de Bordeaux. Le top 5 du départ peut il échapper à l'ultime sélection pour Bordeaux ? On verra.
-7 Legs par Heliosness (23/10/2017 10:40:48)
Avec 7 étapes il n'est pas possible que les 10 participent 4 fois car ils ne peuvent pas être plus de 5 à chaque étape. Il n'est pas impossible que des wild cards leur soient attribuées ultérieurement. Quand je vois que Voutaz n'est pas engagé à Genève, ce sera sûrement le cas. À suivre...
-sans doute par JeanClaudeGrognet (23/10/2017 10:46:17)
j'avais bien compris mais ce n'est pas très juste.
-Justice... par Heliosness (23/10/2017 11:13:47)
Voulez-vous vraiment avancer sur ce terrain-là ?
La Wild card sera utilisée à mon avis pour que Simonet et Geerts fassent Mechelen, Voutaz Genève et Georg von Stein Stuttgart ou Leipzig. Ce qui rétablira l'égalité des mises en situation mais pas celle des chances d'aller en finale puisqu'une Wild card ne permet pas de gagner des points. J'attends de voir si son usage est dévoyé comme l'an passé ou non. Il est clair que l'esprit de la World Cup devrait permettre d'inviter des outsiders à la fois pour la beauté du sport et parce que les indoors sont très formateurs et riches d'enseignements.
Patience...
-les dates et les partants par CHANTILLYATTELAGE (23/10/2017 18:21:50)
Stuttgart (GER)
15-19.11.2017
Boyd EXELL (AUS)
Chester WEBER (USA)
Benjamin AILLAUD (FRA)
Edouard SIMONET (BEL)
IJsbrand CHARDON (NED)
Stockholm (SWE)
01-03.12.2017
Boyd EXELL (AUS)
Edouard SIMONET (BEL)
Chester WEBER (USA)
Glenn GEERTS (BEL)
Georg VON STEIN (GER)
Budapest (HUN)
02-03.12.2017
Koos DE RONDE (NED)
IJsbrand CHARDON (NED)
Bram CHARDON (NED)
Benjamin AILLAUD (FRA)
Jérôme VOUTAZ (SUI)
Geneva (SUI)
07-10.12.2017
Georg VON STEIN (GER)
Edouard SIMONET (BEL)
Boyd EXELL (AUS)
Bram CHARDON (NED)
Chester WEBER (USA)
London (GBR)
12-18.12.2017
Koos DE RONDE (NED)
IJsbrand CHARDON (NED)
Chester WEBER (USA)
Glenn GEERTS (BEL)
Benjamin AILLAUD (FRA)
Mechelen (BEL)
26-30.12.2017
Benjamin AILLAUD (FRA)
Jérôme VOUTAZ (SUI)
Bram CHARDON (NED)
Georg VON STEIN (GER)
Koos DE RONDE (NED)
Leipzig (GER)
18-21.01.2018
Koos DE RONDE (NED)
IJsbrand CHARDON (NED)
Jérôme VOUTAZ (SUI)
Glenn GEERTS (BEL)
Boyd EXELL (AUS)
FINAL - Bordeaux (FRA)
02-04.02.2018
The Top 6
-LONDRES par Heliosness (25/10/2017 14:10:33)
vient d'être publié : dates les 15 et 16 décembre 2017, chef de piste comme l'an dernier et comme à Genève Johan Jacobs.
Compétition 1 à 1 seul tour
Compétition 2 avec remise à zéro des compteurs.
Le circuit et tous les renseignements sont dans le tableau synthétique encadré mais pour celles et ceux qui préfèrent les listes, voyez le commentaire de Chantillyattelage.
-Wild cards par Heliosness (30/10/2017 13:19:42)
Sans surprise, les cartons d'invitation ont été attribués à :
Georg von Stein pour Stuttgart
Edouard Simonet et Glenn Geerts pour Mechelen le choix externe a été porté sur Chester Weber !
Les deux hongrois Dobrovitz père et fils à Budapest.
Et le Suédois Persson à Stockholm.
Genève n'est pas encore sorti mais je pense qu'il n'y a pas de place pour le doute.
-LEIPZIG par Heliosness (03/11/2017 10:23:09)
Wild Cards accordées à Georg von Stein et Chester Weber
Je ferai un nouvel article quand Londres et Genève auront pris leur décision
-GENEVE ET LONDRES par Heliosness (06/11/2017 21:02:06)
Toujours aucune surprise concernant l'attribution des Wild Cards :
Genève : Jérôme Voutaz, il reste 1 invitation qui doit bien tenter Benjamin Aillaud, choix logique à mon sens, et Isjbrand Chardon.
Londres, comme l'an dernier le britannique Daniel Naprous et Boyd Exell, toujours plébiscité.
Stuttgart, Budapest, Genève et Leipzig peuvent encore attribuer des invitations.