Article proposé par Peps, paru le 23/07/2018 08:32:17
Rubrique : Reportages, lu 761 fois. Pas de commentaires
Partager

LUCON, sous le signe de la bonne humeur


 

       en direct de LUCON  par Arnaud Pépin

 

            Edito :  8ème  édition du concours national de Luçon, ouvert au SHF, Club et Amateur. Cette année, ce concours réunit 90 équipages (dont 8 team).  Les organisateurs sont satisfaits de cette fidélité et tout est prêt pour offrir aux meneurs un agréable week-end.

Comme l’an passé, Jean-Louis Heyberger préside le jury ; Thierry Merlet chef de piste ; Michel Naulet délégué technique et Joël Chandavoine au bureau des calculs. A noter cette année la présence d'Anne-Marie Turbé dans la composition du jury.

Au programme :

             Epreuves jeunes chevaux : Luçon n’échappe pas à la tendance nationale : baisse des concurrents dans cette catégorie. Ils étaient 24 attelages il y a 5 ans. Ils seront seulement 10 cette année (uniquement 5 meneurs avec plusieurs attelages).

             Épreuves de dressage et de maniabilité pour les clubs et amateurs (80 attelages). Comme sur de nombreux concours, le nombre de concurrents est très hétérogène selon les catégories ; comme souvent la catégorie 1 cheval est celle qui réunit le plus de meneurs (ici 24). Notons parmi eux la présence de Pierre Benon champion de France en titre et Fabrice Guespin, 3ème de ce même championnat. Les champions de France à 4 poneys, Mickaël Thibaud (amateur) et Mélanie Bailliache (Elite) sont en préparation de nouveaux team. Nous les retrouverons à Luçon respectivement en paire poneys et paire chevaux.

Comme chaque année, le concours attire quelques meneurs élite qui se déclasse en amateur : Françoise Dubos (1 cheval), Bernard Pouvreau (2 chevaux) et cette année, notons la présence de Sébastien Vincent à 4 chevaux. 

             Marathon : Les 6 obstacles regroupés au milieu de l’hippodrome permettront aux spectateurs de suivre les attelages sur l’ensemble du parcours. Un nouvel obstacle fait son apparition «Ville de Luçon». 

             Vendredi : la météo du week-end devrait être moins chaude que les années passées. Début des épreuves SHF à 14h30. Au programme, 6 chevaux de trait présentés par 2 éleveurs : Mickaël Durand en cob et Eric Abrassart en breton. Nous retrouverons également 3 chevaux de sang et un poney français de selle.

 

 Vue aérienne des obstacles et Sébastien Vincent au travail  

Parmi les belles prestations de la journée : 

en SHF 2eme année : Mickaël Durand (72%) et Françoise Dubos (74%) mais une balle la prive de la victoire.

En SHF 3eme année : Éric Abrassart remporte l'épreuve avec une reprise notée à 75,5%.  

Samedi: début des épreuves à 8h30 avec les amateurs 1cheval - Les belles reprises de la matinée en amateur 1 cheval, Dylan Bouhier (avec une cob en chevaux de sang, 48pts), Françoise Dubos (50 pts), Pierre Benon et Yves Gibon (53 pts). Mania qui joue pleinement sont rôle avec seulement 4 sans faute sur 24 passages. 

Quelques questions posées à Anne Marie Turbé.

Vos impressions sur le concours de Luçon ?

"On m'en parlait depuis plusieurs années mais la date identique à celle d'Aix La Chapelle faisait que je ne pouvais pas venir. En raison de la rotation des juges tous les 3 ans à Aix, j'étais disponible cette année. Le concours se déroule dans une très bonne ambiance, l'équipe est rodée, tout se passe pour le mieux".  

 

Vos impressions sur les dressages de ce matin ?

" Je jugeais ce matin l'épreuve 1 cheval. Je ne connaissais aucun concurrent, ce qui m'a permis d'avoir un œil neuf et objectif. J'ai vu de belles choses mais beaucoup de meneurs trop tendus et stressés en rentrant sur le dressage, un travail sur le mental est nécessaire. Ma place en lettre C m'a permis de constater parfois des soucis de rectitude, incurvation et contact. J'ai vu passer de très beaux chevaux, et il y a une pépinière de jeunes meneurs en devenir."

Parmi les bons dressages de l'après midi : Mathieu Toublanc en 2 poneys (42), Xavier Pinel 2 chevaux (46) et Bernard Pouvreau (49), Pierrig Abrassart, 2 traits et François Delpech (49) et Sébastien Vincent à 44. Aucune maniabilité sans faute.

Samedi soir, la soirée festive fut très agréable dans la bonne humeur avec les Pyrénéens à l'animation.

Dimanche consacré au marathon. Premier départ à 9h30.

Un premier obstacle plus technique et les autres plus roulants qui devraient permettre aux meneurs de prendre de la vitesse et offrir un beau spectacle aux spectateurs.

A mi-journée, aucun incident à signaler.  

Le marathon s'est terminé sans encombres. Parmi les plus beaux parcours, Maëva Larue (1 poney), Pierre Benon (1 cheval), Christelle Fremaux (2 poneys), Xavier Pinel (2 chevaux) et Pierrig Abrassart (2 traits) se sont distingués par la vitesse et la fluidité de leur parcours. La journée s'est terminée par une très belle démonstration de Sébastien Vincent.  

Photos à venir dans la semaine.

Félicitations et merci à toutes les personnes ayant contribué à la réussite de ce concours (Officiels, meneurs, sponsors, élus et les bénévoles).

 


  Commentaires