Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 03/09/2018 12:43:36
Rubrique : Reportages, lu 1760 fois. 4 commentaires
Partager

KRONENBERG CdM 2018 MARION VIGNAUD et l'EQUIPE sur le podium


 

 

 

 


 

* Mardi défilé des nations, mercredi visite vétérinaire. attelage.org se rendra à Kronenberg mercredi pour vous relater les premiers dressages dès jeudi. Je serai accompagné par Hélène Leclerc comme à Lipica l'année dernière pour vous faire vivre cet évènement.

            Edito 23 nations annoncées, 84 concurrents: un vrai Championnat du Monde.  La compétition est très ouverte. Il y a bien sûr des favoris, mais ils sont trop nombreux pour se risquer à faire des pronostics. Il faudra donc être très fort mais aussi n'avoir aussi aucune malchance sur ces 4 journées pour jouer le  podium en individuel ; avantage tout de même à Saskia Siebers qui est  ici chez elle.

         Par équipe on y voit un peu plus clair. Les chances françaises sont certaines, quelque soit le choix final des sélectionneurs. Choix qui dépendra aussi  de la vétérinaire de l'Equipe de France. Un poste discret et à risque, qui selon la tournure des évènements peut servir de fusible... Les stratégies de la saison pour parvenir au mieux des performances sur ces 4 jours de compétition  ont été limpides et différentes pour 4 des sélectionnés (Brisou, Olive, Vignaud, Vinck). Ils partaient avec une avance de confiance sur les autres prétendants au demeurant peu nombreux. Mathieu Ory Degomme a levé le bras assez tôt dans la saison pour des problèmes de santé de Rituel de Ceuze. Claire Lefort complète l'équipe. C'est son premier Championnat du Monde chez les chevaux.

 Coup dur pour Marlen Fallak (Ger), l'une des grandes favorite pour ce Championnat. Sa jument Tessa FST s'est blessée lors de l'entrainement de lundi. Marlen fut Championne du Monde par équipe pour l'Allemagne, et elle avait remporté l'épreuve de dressage sur le dernier Championnat du Monde.  C'est Jens Chladik qui est le remplaçant.

        Mercredi : arrivés sur le site, les mauvaises nouvelles nous accueillent:

        Don Camillo (Renaud Vinck) et Sinnamari ( Jean Michel Olive)ont passé 2 fois la visite vétérinaire . La seconde chance a été bonne pour Sinnamari, mais Don Camillo a été refusé par 4 voix contre 3; abasourdi par la nouvelle, l'entourage ne souhaite pas s'exprimer.

         Franz Schiltz  (Lux) a du déclarer forfait il y a quelques jours. Voilà qui éclairci les chances de l'équipe hollandaise pour un bon podium par équipe. 

         Pour Renaud Vinck et Sébastien Goyeneix, "c'est l'occasion de mettre Lanzaro le second cheval de Renaud Vinck dans le grand bain, nous donnant comme objectif de lui faire acquérir l'expérience  d'un dressage, d'une maniabilité et d'un marathon qui sera géré au mieux pour le cheval, sur un Championnat du Monde. Rentrer dans les 20 premiers au classement serait bien. "              

Le staff a décidé de la composition de l'équipe: Marion Vignaud, Jean Michel Olive et Anne Violaine Brisou. Renaud Vinck et Claire Lefort courront en individuel.

Concernant le site nous sommes très agréablement surpris à la fois par l'organisation et la disposition des lieux. Les espaces de travail sont immenses, la carrière de dressage et celle des 10 mn en herbe sont exceptionnelles. Les obstacles sont très groupés et proches du centre de vie, restaurants, buvettes, exposants...

panoramique du dressage photos HL

* Une retransmission payante du dressage est proposée ici

         * Jeudi : c'est parti ! le beau temps est là et devrait rester présent tout le week end. Il faut attendre 10h35 pour le passage d'Anne Violaine. Des infos pendant la pause mais pas avant, la salle de presse n'est pas à proximité du terrain.       

         Une première partie de dressage maussade c’est le moins que l’on puisse dire. Bon d’accord, la plupart des meneurs vus ce matin ne font pas partie des équipes, donc ils ne sont pas les meilleurs par définition. Les additions sont salées, mais j’ai trouvé les juges justes dans leurs notes. Les Scandinaves Wenche Johannensen et Catharina Eneroth encadrent Philippe Faiss (Ger) entre 55 et 51 points. Ce sont pour le moment les meilleurs scores.

         Zerro Attack (Anne Violaine Brisou), de plus en plus stressé au fur et à mesure du déroulement de la reprise, avec une instabilité constante de la tête, a logiquement déplu aux juges. En conséquence la note de 74,14 pts s’affiche au tableau : " je ne suis pas déçue, le cheval n'est pas bien. Je ne voulais pas venir à Kronenberg. J'ai fait ce que j'ai pu. (AVB) "

         Première journée terminée. Jean Michel Olive a rempli son contrat avec 55,69 pts. Voilà un risque majeur d’écarté pour l’équipe. Nous avons vécu une après-midi aussi peu enthousiasmante que la matinée. Rendez-vous compte, 88 % des concurrents ont une note supérieure à 55% et ils sont encore 58,5 % à avoir une note supérieure à 60% ! Demain sera certainement d’une qualité supérieure.    

La règle des 70 points  dans le test de dressage: le règlement FEI attelage art  914- 4, indique que le jury de terrain aura la décision finale après délibération,  de savoir si un concurrent peut continuer sur  le marathon et   la maniabilité, en tenant compte de tous facteurs contributif (sécurité, bien être du cheval). Il n’y aura pas d’appel. 

Les principaux défauts que l’on a pu observer sur les dressages du jour, sont le manque de stabilité, et les fautes de rythme. Deux populations de chevaux : ceux qui veulent exprimer du brillant et qui ne sont pas près pour cela, et d’autre part ceux qui manque  d’activité.  

Jean Michel Olive                                       Anne Violaine Brisou

         Ambiance: on ne vit pas très bien semble-t-il ici : «  c’est Alcatraz ou bien encore on est chez les grippe-sous ». C’est un peu le sentiment que j’avais eu au mois de juin. On regrette aussi le concert des tronçonneuses du stand des sculptures sur bois. Un point très positif est le camping pour supporters à proximité du concours, toilettes et douches propres pour 20 € par jour.

* Vendredi 2ème journée de dressage. Le futur champion du Monde est très probablement dans le lot d'aujourd'hui. La température va monter dans les tribunes.

Succès tricolore ce matin avec la très belle reprise de Lanzaro et Renaud Vinck. On y a trouvé de la pureté proche des chevaux de Dressage dans les  mouvements, notamment dans les allongements, les transitions, un joli trot rebondissant, une grande stabilité et un bel équilibre en toutes situations. Renaud Vinck prend la tête du classement provisoire avec la note de 47,58 pts.

Renaud Vinck Lanzaro photo Hélène Leclerc

Claire Lefort fait l’apprentissage du haut niveau avec un cheval appartenant à Mr Jacques Lou qu’elle découvre depuis peu : 68,70 pts

Marion Vignaud fait la reprise attendue. Au coude à coude avec la canadienne Houstapel Bruder toute la saison, les deux meneuses terminent avec 16/10 ème d’écart. Avantage à la canadienne, Marion est 9 ème. L’essentiel est fait pour un bon classement d’équipe avant le marathon.  

Marion Vignaud                                     Claire Lefort  

         Suspens jusqu’à la fin de l’épreuve pour savoir qui en sera le gagnant. C’est d’abord le polonais Batlemiej Kwiatek qui vient titiller le haut du podium. Il passe sous la barre des 50 et termine 5 ème. La Pologne prend une option pour un podium.  Vient ensuite Laure Philippot (Bel). On la sait très affutée avec son excellente saison, elle améliore le résultat du polonais mais Renaud est toujours en tête.

         Saskia Siebers (Ned) entre en piste, elle porte tous les espoirs de la Hollande. La tribune parfois bruyante derrière nous devient soudain silencieuse. Un œil sur l’écran de la caméra et l’autre sur le tableau d’affichage qui donne la moyenne figure après figure me rassure. Ce ne sera pas suffisant pour passer à la première place, d’autant que deux petites hésitations viennent ponctuer la fin de sa reprise : 47,63

         autricheOn pensait le plus dur passé. Jean Pierre Brisou avec qui nous échangeons régulièrement sur les dressages, en refaisant le monde, est lui très prudent, craignant que Rudolph Pirhofer (Aut) ne vienne gâcher notre espoir. Il avait malheureusement raison. Jusqu’aux dernières notes c’était du kif kif avec Renaud. Il me semble que le notes d’ensemble ont été déterminantes. Il faudra analyser : 46,73 pour le nouveau vainqueur.

         Amusant : les haras jouent et gagnent : Rudolph Pirhofer est au haras de Piber (Aut), Barthlomiej Kwiatek est au haras de Ksiaz (Pologne), et Renaud au haras du Pin. Ce dernier affiche sur les 3 derniers championnats 2 deuxième places au dressage et une 4 ème place.

         L’Autriche prend la tête par équipe, devant la Hollande et la Pologne. La France est 4ème à 10 points de l’Autriche. L’Allemagne nous talonne d’un point. Les équipes sont très  proches les unes des autres jusqu’à la 10 ème place.

         Le marathon va être déterminant et le classement peut être grandement bouleversé demain soir. Notre équipe est forte sur le marathon,  mais l’Autriche et la Hollande pour ne nommer que ces 2 nations sont redoutables.  Les erreurs vont se payer « cash », tout comme les éliminations, qui ne l’oublions pas, suppriment le résultat du dressage du meneur pour son équipe. A ce jeu, Anne Violaine peut prendre tous les risques, son cheval est fabuleux au marathon,  on lui souhaite, pourquoi pas de remporter l’épreuve, et apporter ainsi de précieux points à l’équipe de France.    

Au total des dressages :

- 17 % des meneurs ont obtenu une note inférieure à 50 pts

- 94 % des meneurs ont obtenu une note supérieure à 50 pts

- 78 %  des meneurs ont obtenu une note supérieure à 55 pts

- 55% des meneurs ont obtenu une note supérieure à 60 pts

- 34% des meneurs ont obtenu une note supérieure à 65 pts

- 13,5 % des meneurs ont obtenu une note supérieure à 70 pts

- 2% des meneurs ont obtenu une note supérieure à 75 pts 

Il est intéressant de se pencher sur les origines des meilleurs chevaux sur le test de dressage de Kronenberg. Contrairement aux idées reçues sur la prédominance de certaines races, on constate les qualités demandées à l’attelage en dressage sont largement partagées. Notons la performance de Lukas, cheval non inscrit sur un stud book termine avec un score de 59 points.

 

1 er BAMBUCCA mené par Rudolph Pirhoffer (Aut) est un cheval inscrit au stud book AWÖ (Arbeitsgemeinschaft für Warmblutzucht in Österreich). C’est un cheval de selle autrichien. Il a 10 ans. Il a   été un cheval de Dressage avant de devenir un cheval d’attelage.

         2 ème LANZARO ENE HN mené par Renaud Vinck est un hongre hanovrien de 8 ans

         3 ème AXEL mené par Saskia Siebers (Ned) à 13 ans est un hongre KWPN 

Bambucca (AWO)                                  Lanzaro (HAN )                                   Axel (KWPN)

4 ème GALEN V est un hongre hanovrien de 10 ans mené par Laure Philippot 

5 ème SONET mené par Barlemiej Kwiatek (Pol) est un étalon de 10 ans de race  konik polski (PZHK - Polish Horse Breeders Association)  

33 ème LUKAS ce cheval particulier pour le haut niveau d’attelage, est hongre suédois de 14 ans, inscrit dans aucun stud book. Il est mené par Karin Söderqvist (Swe). Il termine avec un score de 59,31 pts

GalenV  (HAN)                                 Sonet (PZHK )                                 Lukas (sans stud book)

* Samedi marathon. Il fera beau toute la journée.  

 france  C'est un beau jour pour nos marathoniens.  Le marathon était physique par la longueur des obstacles et technique à la fois. De très beaux obstacles superbement décorés. Nos meneurs ont tous fait le job, à commencer par Jean Michel  Olive qui s’adjuge la première place. Portés par un public tricolore déchainé, au point de rivaliser sur le terrain avec les supporters hollandais ! Eux même conquis par la ferveur tricolore, un groupe s’est mis à chanter la Marseillaise à la sortie de Jean Michel Olive de l’obstacle 7 !

Marion Vignaud se fait une belle 8 ème place, tout comme Anne Violaine Brisou 15 ème et Claire Lefort 22 ème juste un peu derrière aux points. Elle s’est montrée très satisfaite du comportement d’Alvin. Renaud Vink a roulé suffisamment pour ne pas mettre Lanzaro dans le rouge pour son premier gros marathon; il termine 46 ème et 18 ème au classement A+B. Son objectif est de terminer dans les 20 premiers du concours.

Le polonais Bartlemiej Kwiatek nous a fait trembler, mais l’obstacle 8 lui a été fatal. Il prend la seconde place du marathon et la tête du concours.

Trois concurrents ont été éliminés, dont Luca Cassottana membre de l’équipe italienne. On attendait Rudolph Pirhofer (Aut), mais il n’a été que l’ombre de lui-même, tout comme Laure Philippot (Bel). Saskia Siebers (Ned) devait rêver mieux que sa 8 ème place, elle peut encore devenir championne du monde demain, 18/100 ème la séparent du polonais au général.

Jean Michel Olive 3 ème au A+B, Marion 4 ème mais les suivants sont sur leurs talons.Par équipe: Hollande, France et Allemagne sont sur le podium avec de faibles écarts. Rien n’est joué !!!

Dans le même temps, se déroulait le Championnat du monde Para-Equestre. Impressionnant !! on vous a rapporter des vidéos et des photos.

Message à l'attention des organisateurs: les voitures et grooms, étaient pourvus de numéros énormes, les meneurs étaient donc facilement identifiables de loin par les juges, les commissaires aux obstacles et les spectateurs. Une bonne idée à reprendre.

 

 

         Dimanche, maniabilité et jour de gloire pour certains. Le jour se lève sur la plaine hollandaise, et pointe … le soleil d’Austerlitz, vous savez celui qui fait gagner les batailles. On y croit et on y sera.  Des informations à venir en fin de journée. 

         * 12 h : une bonne nouvelle à notre arrivée sur le terrain, c'est le sans faute d'Anne Violaine Brisou. C'est "pile-poil" ce qu'il fallait pour mettre la pression sur les équipes étrangères. Elle fait une remontée spectaculaire à la 31 ème place.  Elle nous annoncera un peu plus tard, la retraite de Zerro Attack  dès lundi.

         * Claire Lefort 9,71. La meneuse du sud ouest a fait un bon championnat avec Alvin. L'avenir passe par un gros travail sur le dressage du cheval. Ils sont 5 sur 54 partants à faire le sans faute à la pause. Avec les meilleurs meneurs à venir, la maniabilité va peut-être manquer de sélectivité. 

         La suite de la maniabilité ...

* Lanzaro (R. Vinck)  a montré sur la maniabilité comme sur le marathon hier, qu'il n'avait pas encore la maturité nécessaire pour aborder les difficultés technique. 15 pts sur le parcours. 29 ème au général. L'objectif n'est pas atteint mais ce n'était pas loin.

* Marissa Rössler (Aut) maintient son équipe à flot avec 0,31 pts.  3 pts pour Sébastian Bogaz (Pol). Jovanca Kessler (Ger) 4,41 pts,  9pts pour Eline Houtermann (Ned), ou Mario Gandolfo (Sui) à 3 pts, ça fait nos affaires...

* Pirohfer pour l’Autriche augmente le score de l’équipe de 5,4 pts. Nous voilà, sauf accident, à l’abri d’un retour de l’Autriche. Un peu plus tard, Katarzina Kurys pour la Pologne, manque sa maniabilité avec un score de 20,53 pts. On grimpe vers le haut du classement… Dieter Lauterbach (Ger) inscrit 3 points de plus pour l’Allemagne et Philippe Faisst (Ger) 6 points de plus… on respire mieux dans la tribune française.

* Jean Michel Olive en termine avec un score de 6 points. Il a fait lui aussi un excellent championnat il termine 7 ème.

france* On attend Marion Vignaud… elle ne doit pas faire de faute et  les scores à venir de Saskia Siebers (Ned) et de Barthelomiej Kwiatek (Pol) seront déterminants pour obtenir la médaille d’or en individuel et par équipe.  Le début de la maniabilité de Marion est très encourageant, très rapide, Winston est bien tendu, on sent que la main de Marion ne tremble pas. C’est le sans faute ! Ca hurle dans la tribune française, Marion est debout sur la voiture… magnifique maniabilité, on saura un peu plus tard que son temps est le meilleur.

Saskia Siebers (Ned) porte  les espoirs d’un titre par équipe et individuel. Elle assure son parcours et remplit son contrat avec 0,41pts. Barthelomiej Kwiatek (Pol) est serein sur son parcours, juste une petite frayeur sur la porte 19. Sans faute c’est le Champion du Monde 2018, Saskia est seconde et Marion 3 ème.

On a vécu un grand moment de sport sur cette maniabilité.

hollandePar équipe, première la Hollande, la France à la seconde place, et la Pologne qui coiffe l’Allemagne en 3 ème position.

         Observations sur ce Championnat

         * Kronenberg a été magnifiquement organisé. Chapeau la Hollande qui peut offrir 5 concours de grande facture comme Breda, Beekbergen, Horst, Valkenswaard, Kronenberg !   Notez que les 5 premiers du concours ont une note de dressage sous les 55 pts. Ils sont en dessous de la 10 ème place au marathon, et réalisent des maniabilité sans faute ou presque. Les chevaux dans le top : 1 er unKonik polski, 2 un KWPN, 3 un KWPN, 4 un  AES Anglo-European, 5 un Hanovrien.

 

 

JCG et HL    

 


  Commentaires
-Bravo et Merci par Country53 (03/09/2018 14:33:27)
Quel bonheur j'ai vecu ce week-end meme a distance , dans l'attente des resultats et a chaque fois le bonheur,grand merci a attelage.org pour son excellent reportage.la ont touche le haut vice champion de dressage avec Renaud Vinck et son super cheval de qui on reparlera surment.champion du monde de marathon avec Jean-Michel Olive et son exceptionnel cheval quel equipe ces trois la car etre le groom de Jean-Michel il faut etre là.championne du monde de maniabilité avec Marion Vignaud et un cheval de grande classe Marion le calme et la sereinité sous la pression pour une medaille de bronze.je voudrai parler de l'esprit d'equipe avec Anne-Violaine Brisou qui malgré une note de dressage mauvaise ne lache rien au marathon et fait une superbe maniabilité qui permet a l'equipe de France d'etre vice champion du monde.bravo et merci pour tout cela.
-l'attelage oublié ? par Picotin (11/09/2018 09:57:45)
Il a fallu attendre mercredi pour que la fédération se fende d'un article sur le résultat de Kronenberg. A ma connaissance rien sur les autres médias spécialisés équitation . Pourquoi ce désintérêt ?
-Commentaire sur une remarque: les Haras par Toto (19/09/2018 12:34:38)
'les haras jouent et gagnent : Rudolph Pirhofer est au haras de Piber (Aut), Barthlomiej Kwiatek est au haras de Ksiaz (Pologne), et Renaud au haras du Pin'
Je ne sais pas ce qu'il en est des étrangers, mais le Haras du Pin est aujourd'hui un établissement touristique, qui n'a plus de haras que le nom; Renaud est formateur à L'École des Haras, située en un lieu différent (de l'autre côté de la route), qui est un centre de formation: les élèves de la section Attelage y apprennent l'Attelage, mais aucun élevage n'y est plus pratiqué.
-pinaillage pour pinaillage ... par JeanClaudeGrognet (20/09/2018 08:10:34)
Renaud Vinck, Rudolph Pirhofer et Barlomiej Kwiatek portaient la tenue officielle de leur haras. Ils ont tous les 3 salués le jury selon les règles nationales: salut français, main à plat doigts fermés au niveau de la tempe, le salut autrichien qui me semble ressembler au salut français (la main peut être plus inclinée ?) , et le salut à 2 doigts caractéristique du salut polonais.