Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 05/11/2018 07:54:11
Rubrique : Reportages, lu 398 fois. Pas de commentaires
Partager

COUPE du MONDE FEI EQUITA LYON minute par minute


 

 

 

         EQUITA LYON première des 10 étapes de la Coupe du Monde indoor 2018-2019. Sont au départ :

Jérome VOUTAZ (SUI), Koos DE RONDE (NED), Bram CHARDON (NED), József DOBROVITZ (HUN), Ijsbrand CHARDON (NED), Benjamin AILLAUD (FRA) – wild card et Chester WEBER (USA) – wild card

         1 ère manche samedi 3/11 à 8h30 - seconde manche dimanche 4/11  à 17h

         Tous les chevaux sont admis à la visite vétérinaire. C'est Chester Weber qui débutera la compétition, suivi de Benjamin Aillaud les 2 wild card. Selon le règlement ces derniers ne peuvent capitaliser de points, mais participent au classement et aux gains de cette compétition.

         Samedi warm up : peu de monde dans les tribunes en cette heure matinale. Bram Chardon donne une leçon de menage en épreuve indoor: fluide, régulier, rapide, calme pour un sans faute. L'autre sans faute du warm up sera aussi néerlandais avec Koos de Ronde. Isjbrand Chardon avec 1 faute et une erreur de parcours assure un podium provisoire complètement hollandais !  Ils seront tous 3 au barrage de cette 1 ère épreuve. Jérome Voutaz a pris  tous les risques sur un parcours très rapide. Malgré 5 fautes il prend le 4 ème temps du warm up après rectification du jury sur les pénalités d'Isjbrand Chardon. Benjamin Aillaud pénalisé de 4 fautes sur un parcours très rapide lui aussi,  mais peut être un peu heurté. 

         Barrage: Bram Chardon confirme son talent et sa suprématie. La suite de la saison s'annonce intéressante avec la confrontation du très jeune hollandais et de Boyd Exell. On attend la confirmation dimanche de ses 2 beaux parcours d'aujourd'hui.

         Dimanche 2 ème manche: Benjamin Aillaud est le premier à s'élancer. Il est plus rapide que samedi et moins fautif aussi avec 2 fautes contre 4 la veille. Ce ne sera toutefois pas suffisant pour se qualifier pour le second tour. Jozsef Dobrowitz (Hun) un peu transparent hier, explose son temps avec 16 secondes de moins et un sans faute au final. Il peut expérer rentrer au barrage. 

         Chester Weber fait un début de parcours époustouflant, mais déjà sur l'obstacle 1 un avertissement dans le technique avec le renversement de l'obstacle. La suite sera en enchainement de renversements sur le 2 ème obstacle avec 5 balles renversées.

         Jérome Voutaz (Sui) en piste. Ca va très vite et les enseignements de samedi portent leurs fruits. Un très bon temps et une seule balle, la pression est sur les 3 hollandais à suivre.

         Isjbrand Chardon n'est pas au mieux, 2 fautes, Jérome Voutaz est devant il sera donc au barrage. Koos de Ronde réalise un tour parfait, un temps meilleur que celui du suisse et sans faute de surcroit. Bram Chardon moins assuré que samedi et prend le second temps malgré une hésitation sur l'obstacle 1.

         Tout ce petit monde rentre au paddock, on souffle un peu. Autour de l'attelage de Jérome Voutaz ses amis sont là , Pierre Emonet et Pierre Krieger le constructeur de la voiture. Les 3 qualifiés sont à moins de 4 secondes, c'est dire qu'ils vont jouer le tout pour le tout, la moindre erreur sera fatale.     

         Jérome Voutaz est le premier à partir, le public suisse venu nombreux est debout les drapeaux flottent.. le métronome et la précision suisse fonctionne à merveille, 163,52 c'est le temps à battre. 

         A suivre Bram Chardon; il est plus rapide que Jérome Voutaz, mais l'attelage se dérègle sur l'obstacle 1, il en termine avec 3 balles, le jeune meneur très déçu à la fin de son parcours n'en terminera pas moins 3 ème de cette étape de Lyon. 

         Koos de Ronde va conclure cette journée. A égalité de temps ou même légèrement mieux que le suisse, il a tenu en haleine les spectateurs jusqu'à la porte 13 et pour une balle tombée ... la victoire revient à l'équipage de ces étonnants Franches Montagnes aussi véloces que les lipizzans sur ce parcours indoor. L'émotion de Jérome Voutaz est perceptible, il demande au public d'applaudir ses demoiselles... une séquence émotion bien naturelle. Cette équipe est vraiment particulière et son meneur un authentique champion.

         Les 2 journées ont été retransmises sur TV Longines avec les commentaires techniques appréciés de jean Michel Olive. JCG

Jérome Voutaz (Sui)

          

 


  Commentaires