Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 23/12/2018 08:55:28
Rubrique : Reportages, lu 406 fois. Un commentaire
Partager

CAI-W LONDON: BOYD EXELL au sommet, GLEEN GEERTS fait peur !


 

                           CAI-W LONDRES

 

         Les participants de  la  7 ème étape de la Coupe du Monde FEI: Glenn GEERTS (BEL),Chester WEBER (USA), Edouard SIMONET (BEL), Koos DE RONDE (NED), Benjamin AILLAUD (FRA), Boyd EXELL (AUS) – wild card - Daniel NAPROUS (GBR) – wild card

         A suivre le duel Chester Wéber 8è au Clt général provisoire / Edouard Simonet  9è  qui jouent la sélection pour la finale de Bordeaux, les 8 meilleurs seront qualifiés.  Il y a 3 points d'avance pour l'américain avant ce week end. A suivre également Gleen Geerts qui joue ici sa dernière participation, il n'est pas tiré d'affaire pour la sélection. 

Tableau récapitulatif proposé par Jean Pierre Brisou

Au programme, jeudi hors compétition '' l'Extreme Driving Top score '' à 13h50 - Vendredi 1 ère manche 13h45 - Samedi 2ème manche 19h40.  Pour ceux qui disposent de RMC Sport, la compétition sera retransmise et commentée par JP Brisou. 

            Vendredi : Un bon tour de Daniel Naprous que l'on n'attendait pas  en si bonne position. Il terminera 4 ème de cette première manche.  A suivre Boyd Exell, la seconde wild card du week end.  L'australien n'a-t-il jamais été aussi rapide ? le temps de Naprous est explosé  de 15 secondes: total 118,04 pts.   

         A t il été impressionné par l'australien ? Chester Weber n'est pas resté longtemps sur la piste. Une erreur de parcours dès le début de son passage, et c'est l'élimination. C'est sans conséquence sur le résultat comptant pour la sélection. Il lui conviendra d'ouvrir le concours demain.

         Benjamin Aillaud débute rapidement et aborde l'obstacle 1 prudemment, obstacle passé sans encombre. Un peu plus loin une erreur de direction rectifiée et  8 points de pénalité dans la foulée. L'obstacle 2 sera abordé lui aussi prudemment: total 149,91 pts.

         Gleen Gerts sans histoire. Une faute suffira à le qualifier pour le barrage. Koos de Ronde chope 8 points dans le début du parcours. Il en restera heureusement là  et son temps suffira pour le qualifier aussi. Edouard Simonet était dans un temps intéressant, mais 2 pénalités lui ferment la porte du barrage. Je le vois bien poser problème à l'américain demain et prendre une option pour la qualification de Bordeaux.

         Le barrage: Koos de Ronde y va de bon cœur , mais les points s'accumulent avec une volte devant l'obstacle 2. Gleen Geerts profite de l'espace pour passer devant. Boyd Exell... il n'y a plus de mots, c'est merveilleux à regarder ... il explose son temps du premier tour avec 8 secondes de moins. Ses chevaux sont remarquables d'obéissance et de vitesse.  

            Samedi : C'est Chester Weber éliminé hier qui est le premier au départ. L'américain très concentré prend de l'assurance et réalise un tour sans faute avec  un temps de 137,40 sec. A-t-il été conseillé par Boyd Exell ? les 2 hommes se sont brièvement parlé lors du retour au paddock. Benjamin Aillaud  en termine avec 2 balles renversées dont une nouvelle fois  une porte bousculée dans l'obstacle 2...

         Edouard Simonet joue une grosse partie face à l'américain pour la sélection. Malgré une grosse erreur sur le pont et un total de 2 fautes lui aussi, il fait mieux que Chester Wéber, sans toutefois se qualifier pour le barrage. Daniel Naprous porté par son public fait grosse impression avec seulement 1 pénalité. Il cède la 4 ème place du concours à Edouard Simonet pour 9/100 e de temps. Le britannique n'était pas attendu à ce niveau, il a bien préparé l'étape de Londres.

         Koos de Ronde à suivre... on sent bien que le rythme est différent des précédents meneurs. 1 pénalité et un temps de 128,22 sec qui l'assure de participer au barrage.  Gleen Geerts a une volée droite bien contrariante, mais il se qualifie lui aussi pour le barrage en accédant au second temps provisoire avant le passage de Boyd Exell. L'australien fait soulever une exclamation d'admiration au public en  s'échappant d'une situation difficile dans une porte de l'obstacle 1, mais le temps perdu est insignifiant . Total 117,68 sec

         Le barrage:  Gleen Geerts n'aura pas été bien loin dans ce barrage. Ses chevaux de volée glissent et chutent à la sortie du pont. Les lumière s'éteignent rapidement alors que l'on s'occupe des chevaux. La caméra passe dans le paddock, puis soudain l'on entend le public qui applaudit chaudement. Tout va donc bien sur la piste. Les lumières se rallument, les chevaux sont debout, fringants, ramenés au paddock. Ouf plus de peur que de mal !

         Koos de Ronde 125,91 sec dont une pénalité sur la dernière porte. Boyd Exell égal à lui même, sans faute et un temps record de 114,88 sec ! Il faudra bien un jour connaitre les secrets de ce meneur exceptionnel. Secret du dressage de ses chevaux, secret de sa technique et de son entrainement personnel.

         Vidéos sur le site.

Boyd Exell à la remise des prix avec ses 4 rennes  

 


  Commentaires
-Erreurs par JeanClaudeGrognet (25/12/2018 08:59:38)
Comme annoncé dans mes précédents articles, les sélectionnés pour la finale ne seront pas les 8 meilleurs meneurs mais les 6 meilleurs après la dernière étape (Leipzig)