Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 24/01/2019 09:58:21
Rubrique : Interviews, lu 1040 fois. Un commentaire
Partager

CARINE POENTIS: à cheval et en voiture


 

Carine Poentis et Sophie Clanet

 

         Pour une surprise, c'est (une bonne) surprise! La meneuse d'Occitanie prépare sa saison 2019 et le Championnat du monde poneys, en 4x4 Jeep Wranggler Rubicon dans les sables marocains! Engagée sur le Rallye des Gazelles (*)avec une collègue Sophie Clanet (équipage 179), Carine nous dévoile ses motivations:

         " Suite aux derniers championnats du monde où je n'ai pas fait la performance attendue, on a réfléchi avec Mickaël (Freund) ce qui devait être amélioré. Il m'a suggéré d'entreprendre une préparation mentale. Je me suis donc mis en quête d'un coach mental pour m'accompagner et j'ai rencontré Maxime Châtaignier de MF solution. Maxime m'accompagne maintenant depuis 18 mois, et les résultats sont déjà visibles sur l'année 2018. C'était un maillon qui me manquait.

         Maxime a identifié le fait qu'il serait intéressant pour ma préparation, de faire autre chose que " poney-travail". C'est apparemment ce qui se fait beaucoup dans d'autres sports. Il fallait quelque chose de très fort, demandant entre autre du courage et du risque. On a trouvé que le Rallye des Gazelles répondait bien au profil recherché. Nous sommes un peu juste avec trois mois de préparation, les concurrents se préparent 18 mois à deux ans avant cette compétition. C'est beaucoup d'investissement de travail mais c'est ce que l'on voulait ! Participer à un autre grand événement plonge dans d'autres situations émotionnelles que le championnat du monde. On se rend compte que les situations émotionnelles changent d'un championnat du monde à l'autre, il y a toujours des événements que l'on ne maîtrise pas. A travers ce rallye il faudra gérer et maîtriser des situations émotionnelles chaque jour différentes. Il faut apprendre à gérer les aléas des situations. Être capable de s'adapter à tout et rapidement, c'est le but de cette expérience. C'est une pratique très connue dans d'autres sports. J'ai eu la chance d'échanger la semaine dernière avec des pilotes de rallye du prochain Monte-Carlo. Il y a également une préparation physique et diététique indispensable pour participer au  Rallye des Gazelles dont le timing est particulièrement exigeant : lever à quatre heures du matin, briefing à cinq heures, départ de la course à six heures, neuf jours de compétition, 20 jours de déplacement. Couchage en bivouac sous la tente, ça veut dire ranger tout le matériel entre quatre et cinq heures du matin. Il y a je crois 160 participantes et une catégorie spéciale pour les nouvelles Gazelles (première participation). Nous espérons gagner cette catégorie ou à tout le moins terminer dans les 10 premiers.

         Cette année c'est le trentenaire de notre entreprise familiale EXM. C'est aussi l'occasion de marquer l'événement, notre 4x4 sera aux couleurs de la société. Sophie qui travaille à EXM sera ma coéquipière. Je fais des déplacements assez régulièrement au Maroc pour notre société, c'est aussi un clin d'œil pour nos partenaires marocains".

         Surprenant ? pas tant que ça. On a parfois lu dans les colonnes sportives des équipes se retrouver en situations extrêmes, comme sur un raid en montagne pour préparer un grand évènement. Le préparateur mental a certainement vu juste, on souhaite à Caroline de terminer ce Rallye des Gazelles et cerise sur le gâteau de terminer en bonne place. Mais quand bien même l'aventure s'arrêtait quelque part dans le désert marocain, la démarche a déjà fait son œuvre. Pour preuve la photo de Carine, n'a-t-elle jamais été aussi rayonnante ? Aussi rayonnante qu'elle l'était dans cet interview. JCG

© JCG/ attelage.org

(*) Unique en son genre et depuis 1990, le Rallye des Gazelles rassemble chaque année des femmes de 18 à 71 ans et de nationalités différentes dans le désert Marocain.

 

 


  Commentaires
-Les gazelles par Aviateur (24/01/2019 13:18:11)
Bonnes chances et plein de succès avec les chevaux vapeur .