Article proposé par IFCE, paru le 13/03/2019 08:31:35
Rubrique : Documents officiels, lu 201 fois. Un commentaire
Partager

Un nouvel indice pour les poneys de sport : Le BPO


 

L’indice génétique des poneys a été calculé pour la première fois cette année ! Répondant à une demande de la filière équine, et notamment de l’Association nationale des Poneys Français de Selle (ANPFS), il permet d’aider les éleveurs à produire des poneys adaptés au saut d’obstacle. Ces indices sont désormais disponibles dans l’outil Infos Chevaux de l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE).

         Cet indice appelé BPO, a été calculé d’après la méthode BLUP en prenant en compte les performances du poney et de ses apparentés depuis 1996 (ascendants, descendants, collatéraux) sortant sur les épreuves poneys en CSO.

         L’indice génétique poney pour le saut d’obstacles (ou BPO) est l’estimation de la valeur génétique d’un animal. Cette valeur génétique ne peut pas être connue avec certitude. Ainsi, on attribue à l’indice un Coefficient de Détermination (CD = degré de fiabilité que l’on peut accorder à l’indice). Le CD est compris entre 0 et 1 (100% de fiabilité). Il progressera chaque année au fil des informations enregistrées.

Le BPO évoluera tous les ans, en négatif ou en positif.

Cet indice génétique sera utile pour :

Comparer les poneys les uns par rapport aux autres

Raisonner les accouplements

Sélectionner les reproducteurs : approbation des étalons, encouragement à l’élevage…

Quelques points de repère :

La moitié des poneys ont un BPO positif : ils sont améliorateurs pour l’élevage

Le seuil de +20 correspond à 2% seulement des juments et à une soixantaine d’étalons

On considère qu’un indice génétique n’a une bonne précision qu’avec un coefficient de détermination d’au moins 0,40 et une fiabilité élevée à partir d’un CD de 0,70.

Les « étalons référence » des dernières années sont ceux avec le potentiel le mieux connu : LINARO : BPO +18, CD 0,98 ; THUNDER DU BLIN : BPO +8, CD 0,98.

Parmi les étalons prometteurs se dégagent : le champion d’Europe QUABAR DES MONCEAUX (BPO +27 (0,87)), ou les jeunes ALTO DE FOUGNARD (BPO +34 (0,56) et TRICKY CHOICE DU PENA (BPO +33 (0,70).   

L'indice génétique a été calculé pour tous les équidés apparentés à un poney sortant en compétition. 167.000 individus possèdent ainsi désormais un BPO avec un CD d'au moins 0,20. Parmi eux une majorité de poneys Français de selle, Connemara, New-Forest ou Welsh mais aussi quelques selle-français eux-mêmes géniteurs de poneys. Les indices sont désormais accessibles gratuitement sur https://infochevaux.ifce.fr/ dans l’onglet aptitude, sous-onglet « sport-poney ».


  Commentaires
-Axe unique par Toto (13/03/2019 14:39:27)
Ne pas oublier que cet indice ne repose actuellement que sur un seul critère et un seul axe: le CSO en compétition.
Il n'est donc pas valable pour d'autres disciplines, et ne tient pas vraiment compte d'éventuelles tares légères que peuvent transmettre des champions (rusticité, résistance à diverses maladies et accidents, ...).
L'IFCE s'est probablement basé sur les indices de production de lait ou de viande chez les bovins, mais le cheval, au vu de ses utilisations variées et de la faible production de certains étalons, est plus complexe.