Article proposé par JUJU, paru le 14/07/2019 07:59:50
Rubrique : Informations générales, lu 288 fois. Pas de commentaires
Partager

PETITION voitures des haras Nationaux: ma réponse au Ministère de la Culture


 

    Julie Wasselin-Degrange

    Juge « élite » attelage de la Fédération Française d’Équitation à la retraite

    Rue de l’ancien presbytère

    71960 Prissé

 

    Ref :19/D/16273

 

Monsieur Jean-Michel Loyer-Ascoët

Chef de service en charge du Patrimoine

Ministère de la Culture

 

Le  13 juillet 2019

 

 

 

Monsieur,

 

    votre réponse apporte un espoir à tous ceux qui ont signé la « Pétition pour la sauvegarde des voitures hippomobiles des haras nationaux ». 

La vie de ces merveilleuses voitures, dont certaines remontent aux années 1850, s’achève dans un quasi silence absolument irrecevable pour ceux qui les aiment et s’inquiètent… à présent que la presque totalité des haras nationaux ont perdu leur raison d’être.

 

    Leur avenir est fragile, et peu d’entre elles, depuis vingt ans que le processus est en marche, effectivement, ont été classées.

Nous voulons donc croire que l’on va de nouveau s’intéresser officiellement au sort de ces voitures qui sont le témoignage d’un passé encore très récent, et celui d’artisans que l’Europe nous a enviés, d’hommes de grand talent dont le savoir-faire est en passe de disparaître.

   Elles font partie de notre Histoire.

  Sans elles, que montrerons, qu’expliquerons-nous à nos enfants ?

 

 Ces voitures souffrent car, à de rares exceptions près, elles n’ont jamais été entretenues. Je ne dirai rien de celles qui se sont « égarées » ou de celles qui ont été « déconstruites » en oubliant que ce ne sont pas des voitures de série…

 

 Il est plus que temps de se pencher sérieusement sur leur sort, de les protéger toutes, car même les plus modestes peuvent vivre et servir encore, et ont quelque chose à nous raconter.

 

En vous remerciant de l’intérêt que vous portez à ce Patrimoine en danger, recevez, Monsieur, mes très respectueuses salutations.

 

JWD

 

 

 

 


  Commentaires