Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 15/04/2020 08:56:23
Rubrique : Actualités, lu 615 fois. Pas de commentaires
Partager

COVID-19 la lettre du Président de la FFE aux propriétaires


 

 

 

 

                                                                                         Lamotte, le 14 avril 2020

 

Madame, Monsieur,

Je tiens à m’adresser tout particulièrement aux propriétaires de chevaux confiés à un établissement équestre.

Vous avez été très nombreux à interpeller la Fédération sur la possibilité de pouvoir continuer à vous rendre dans l’écurie où se trouve votre cheval.

Vous avez mis en avant les mesures spécifiques prises par d’autres pays pour ces cas de propriétaires de chevaux privés du droit de visite !

Vous ne pouvez plus aller tranquillement avec toutes les précautions nécessaires vous occuper de votre cheval.

C'est une source de désarroi bien compréhensible.

J’use d’arguments sans cesse renouvelés suite à vos sollicitations pour démontrer le bien-fondé de dérogations nécessaires à votre situation.

Jusqu’à présent, il faut bien reconnaître que cette situation n'a pas été jugée valable pour constituer une dérogation spécifique.

Il n’est pas non plus retenu les obligations d’apporter des soins nécessaires aux animaux de compagnie, compte-tenu de l’environnement professionnel dont bénéficient les chevaux.

Cette situation imposée à tous, suite à la décision de l'Etat de fermer tous les Etablissements Recevant du Public, nous impacte lourdement.

La Fédération Française d'Équitation défend sans relâche la situation particulière des propriétaires de chevaux mais se doit d’accompagner les décisions gouvernementales pour la santé de chacun d’entre nous.

Soyez assuré que la Fédération fait tout pour faire valoir vos arguments pertinents afin d’obtenir un assouplissement des restrictions, dès que les premières mesures de dé-confinement seront prises.

Nous nous préoccupons aussi de la situation des gardiens de vos équidés qui doivent s'occuper de vos poneys et chevaux dans des conditions devenues plus difficiles.

Nous vous invitons à les soutenir et à les encourager dans ces efforts si particuliers auxquels ils doivent faire face.

Je compte sur vous, pour que tous, nous restions solidaires de tous ceux qui sont touchés par cette situation et que nous apportions notre meilleur soutien à ceux qui en sont le plus pénalisés.

Cette solidarité est garante de la bonne poursuite de nos activités équestres qui concerne tous les cavaliers pour les prochaines années.

Nous vous informerons des évolutions de cette situation aussitôt que les mesures gouvernementales le permettront.

J’aspire vraiment au moment où ce fléau sanitaire sera un lointain souvenir et où chacun retrouvera les joies de sa passion.

Bien sincèrement,

Serge Lecomte,

Président de la FFE.

 


  Commentaires