Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 09/04/2021 17:56:41
Rubrique : Communiqués, lu 901 fois. Un commentaire
Partager

FEI: Le PRINCE PHILIP nous laisse un grand héritage


 

FEI PRESS RELEASE

Lausanne (SUI), 9 April 2021

 

In Memoriam: FEI pays tribute to longest serving FEI President Prince Philip

 

 

 

          Le prince Philip, duc d’Édimbourg, est décédé paisiblement ce matin au château de Windsor en Angleterre. Sa mort, à l’âge de 99 ans, a été annoncée par Buckingham Palace.

          Il a été  président de la FEI (1964-1986) et a été remplacé dans ce rôle par sa fille la princesse Anne, la princesse royale, pour les huit années suivantes.

          Certaines des plus grandes réalisations sportives du prince Philip sont le sport d'attelage qu’il a présenté comme une nouvelle discipline à la FEI et a contribué à se développer au cours de sa présidence FEI. Il a aidé à normaliser les règles internationales et est devenu lui-même un concurrent très talentueux, remportant l’or par équipe au Championnat du monde de conduite de 1980 et le bronze en 1978, 1982 et 1984. Il s’est également classé sixième individuellement en 1982.

          Le prince Philip a fortement soutenu la série FEI Jumping Nations Cup™ qui est aujourd’hui l’un des joyaux de la couronne dans le calendrier jumping, et a été extrêmement favorable au lancement de la Coupe du Monde FEI jumping™ dans les années 1970. Il a également joué un rôle déterminant dans la création des Jeux Équestres Mondiaux FEI™, après avoir fait pression pour une telle compétition pendant de nombreuses années avant qu’elle ne soit finalement organisée pour la première fois à Stockholm (SWE) en 1990.

          Cavalier de tous les temps, il a joué au polo pendant son temps dans la Royal Navy dans les années 1940 et est devenu l’un des 10 meilleurs joueurs de Grande-Bretagne. Sa passion pour toutes les choses équestres a été partagée par sa femme et transmise à leurs enfants, en particulier le prince Charles qui était aussi un joueur de polo passionné, et la princesse Anne, qui a remporté l’or individuel aux Championnats d’Europe FEI CCE en 1971, et l’argent individuel et par équipe quatre ans plus tard, avant de devenir le premier Royal britannique à participer à des Jeux olympiques quand elle a participé à Montréal  en 1976.

          Les petits-enfants du prince Philip ont également hérité de l’amour du sport hippique. Zara Tindall, la fille de la princesse Anne, a remporté le titre mondial CCE en 2006 et a été membre de la médaille d’argent britannique aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Les princes William et Harry sont également régulièrement repérés sur le terrain de polo.

          Né à Corfou en Grèce et formé en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne, il n’avait que 18 ans lorsqu’il a rejoint la Royal Navy en 1939. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il servit dans les flottes méditerranéenne et pacifique et, au moment où il quitta  le service en 1952, il avait atteint le grade de commandant. À l’âge de 26 ans, il épouse la princesse Elizabeth (reine Elizabeth ll) en novembre 1947.

          « Le décès du prince Philip est une perte énorme pour le sport équestre et son héritage, en particulier à la FEI, perdura pendant de nombreuses décennies », a déclaré Ingmar De Vos, président de la FEI. « Je l’ai rencontré pour la première fois à Londres à l’Assemblée générale de la FEI en 2005, puis aux Championnats d’Europe FEI CCE au château de Blair en 2015. C’était un homme d’une énergie incroyable et d’un grand sens de l’humour et la FEI a eu l’honneur de l’avoir comme président.

« Son dévouement aux sports équestres ne peut être sous-estimé et ne sera jamais oublié, surtout dans la communauté de l'attelage. Il est né la même année que la FEI a été fondée et malheureusement il ne sera pas avec nous pour célébrer le sien et le centenaire de la FEI cette année. Nous célébrerons sa vie et nous nous souviendrons de lui comme d’un grand ambassadeur de notre sport.

          La FEI exprime sa plus profonde sympathie à la famille royale britannique et se joint à la communauté équestre pour pleurer la perte de cet homme remarquable.

          Légende de la photo: Le prince Philip, duc d’Édimbourg, le président de la FEI le plus ancien (1964 - 1986) est décédé paisiblement ce matin au château de Windsor en Angleterre. Il avait 99 ans.

 

:-:-:-:-:-:

 

Prince Philip, the Duke of Edinburgh, passed away peacefully this morning at Windsor Castle in England. His death, at the age of 99, was announced by Buckingham Palace.

 

He was the longest serving FEI President (1964-1986) and was succeeded in this role by his daughter Princess Anne, the Princess Royal, for the following eight years.

 

Some of Prince Philip’s own greatest sporting achievements came in the sport of Driving which he introduced as a new discipline in the FEI and helped to develop during his FEI Presidency. He helped standardise international rules and became a hugely successful competitor himself, winning team gold at the 1980 World Driving Championship and bronze in 1978, 1982 and 1984. He also placed sixth individually in 1982.

 

Prince Philip strongly supported the FEI Jumping Nations Cup™ series, which is now one of the crown jewels in the Jumping calendar, and was hugely supportive of the launch of the FEI Jumping World Cup™ in the 1970s. He was also instrumental in the creation of the FEI World Equestrian Games™, having lobbied for such a competition for many years before it was finally staged for the first time in Stockholm (SWE) in 1990.

 

An all-round horseman, he played polo during his time in the Royal Navy in the 1940s and became one of Britain’s top-10 players. His passion for all things equestrian was shared by his wife and passed on to their children, particularly Prince Charles who was also a keen polo player, and Princess Anne, who claimed individual gold at the FEI European Eventing Championships in 1971, and individual and team silver four years later, before becoming the first British Royal to compete at an Olympic Games when she rode in Montreal 1976.

 

Prince Philip’s grandchildren have also inherited a love of horse sport. Princess Anne’s daughter Zara Tindall took the Eventing world title in 2006 and was a member of the British silver medal at the London 2012 Olympic Games. Princes William and Harry are also regularly spotted on the polo field.

 

Born in Corfu, Greece and educated in France, Germany and Great Britain, he was just 18 years old when he joined the Royal Navy in 1939. During World War ll he served with the Mediterranean and Pacific fleets, and by the time he left the service in 1952 he had reached the rank of Commander. At the age 26 years, he married the then Princess Elizabeth (Queen Elizabeth ll) in November 1947.

 

“The passing of Prince Philip is a huge loss for equestrian sport and his legacy, particularly at the FEI, will live on for many many decades to come”, FEI President Ingmar De Vos said. “I first met him in London at the FEI General Assembly in 2005, and again at the FEI Eventing European Championships in Blair Castle in 2015. He was a man of incredible energy and a great sense of humour and the FEI was honoured to have him as our longest serving President.

 

“His dedication to equestrian sports cannot be underestimated and will never be forgotten, especially in the Driving community. He was born in the same year the FEI was founded and sadly he will not be with us to celebrate his own and the FEI’s centenary this year. We will celebrate his life and remember him as a great ambassador of our sport.”

 

The FEI extends its deepest sympathy to the British Royal Family and joins the equestrian community in mourning the loss of this remarkable man.

 

Photo caption: Prince Philip, the Duke of Edinburgh, the longest serving FEI President (1964 – 1986) has passed away peacefully this morning at Windsor Castle in England. He was 99.

 

 


  Commentaires
-petit complément par JeanClaudeGrognet (11/04/2021 11:44:44)
C'est à l'age de 50 ans que le Prince Philip cesse de pratiquer le polo pour se consacrer à l'attelage.