Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 09/07/2021 13:24:08
Rubrique : Les chevaux de trait, lu 454 fois. 3 commentaires
Partager

Le cheval de trait dans la presse: les ''pour'' et les ''contre''


 

De l'utilisation du cheval de trait et de l'opposition antispéciste. Un article très complet qui présente 2 points de vue  et qui se termine par cette question: " sommes nous autorisés à tirer profit du cheval de trait pour nos loisirs et nos professions? 

 


  Commentaires
-cheval utile par Zebulon (09/07/2021 18:19:00)
si l'on veut conserver les races il faut leur trouver un intérêt économique, tout le monde sera d'accord avec ça. Le tout est de trouver une utilisation du cheval de trait acceptable par la population et ce point devient crucial.
-Portée plus large par Toto (10/07/2021 10:04:00)
A terme, l'opposition antispéciste peut conduire, non seulement à la disparition des races de chevaux de trait, mais même aussi à celle de toutes les autres races de chevaux, car l'utilisation du cheval comme monture est tout aussi contestée par certains que son utilisation comme animal de trait.
Du fait de son incapacité à contrôler ses sphincters, le cheval n'a aucun avenir en tant qu'animal de compagnie proprement dit, à la différence du chat ou du chien.
-un avis parmi d'autres par JeanClaudeGrognet (10/07/2021 17:32:15)
Sujet difficile et sujet de riches.
Le cheval nous a permis d'être ce que nous sommes devenus... demandez aux pays pour lesquels les animaux et le cheval en particulier sont un moyen de survie ... la réponse est toute faite. Dans les pays riches, effectivement l'usage du cheval de trait peut être accepté par une majorité de la population.... à la condition que l'usage que l'on en fait soit tolérable: dans les vignes, le débardage ou pour le transport des touristes sous conditions pourquoi pas. Le Trait Trac a été rejeté, et perso je m'en félicite.
Il est clair que les mentalités changent, à nous de faire attention à l'image que nous donnons de l'utilisation du cheval de trait, mais aussi des chevaux de sang et des poneys.
Hippophagie:on ne mange plus de viande de cheval, mais on cache sous le tapis l'élevage de nos chevaux de trait pour les exporter en Italie, au Japon ou en Chine ou encore en Roumanie pour faire des lasagnes ...