Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 16/09/2021 11:27:32
Rubrique : Interviews, lu 1007 fois. 2 commentaires
Partager

CHPT de FRANCE Trait MESLAY du MAINE, ils en parlent


 

          Le Championnat de France des chevaux de trait 2021 a livré son verdict au Meslay du Maine. attelage.org fait le point avec quelques acteurs du concours.

          Madame Catherine Lecerf, membre de l'organisation du concours et speaker pour l'occasion:

          « Nous n'avons pas encore débriefé du concours, mais nous allons avoir prochainement une réunion de l'association. Le fonctionnement du concours s'est très bien déroulé, mais il y a toujours des petits points d'amélioration que nous allons prendre en compte. Nous avons eu un temps merveilleux pour le concours, après quelques angoisses, la météo ayant été peu clémente les jours précédents  avec de nombreuses pluies, mais le terrain a parfaitement tenu.

          Avec 61 engagés nous sommes satisfaits, même si la proportion des chevaux de trait est défavorable (20 partants). Ce n'était pas gagné au départ de rassembler 60 attelages, compte tenu bien sûr, de la situation sanitaire, et du peu de concours cette année. Situation ne permettant pas aux meneurs, d'entraîner leurs chevaux comme ils l'auraient souhaité.

          Il n'y a pas de concours s'il y n'y a pas de bénévoles. Nous avons la chance d'avoir au Meslay du Maine un responsable des bénévoles, un retraité, Monsieur Gérald Bayet qui fait un boulot incroyable, remarquable et inestimable. Il faut savoir que nous venons de toutes les régions pour organiser ce concours, moi-même et mon époux venons de Saint Malo qui n'est pas la porte à côté. Nos réunions se sont faites via les réseaux sociaux, et Gérald étant sur place, a répondu à toutes nos demandes. Gérald a un réseau incroyable, il recrute les bénévoles à la MFR de Craon. Nous avons eu  des jeunes qui sont venus avec leurs professeurs. Gérald a aussi sollicité les écoles maternelles de la région, demandant aux élèves de faire des dessins sur l'attelage… Une merveilleuse idée que nous avons ponctuée au Meslay en affichant les dessins des écoles. Voilà une bonne façon de recruter des meneurs pour le futur !

          Évidemment comme dans tous les concours d'aujourd'hui les spectateurs sont rares, et parmi ceux qui pourraient être là, beaucoup sont découragés par les règles du pass  sanitaire.Il y a manifestement des freins dus à la situation d'aujourd'hui. Cependant de mon expérience de speaker sur ce concours, les spectateurs qui pouvaient parfaitement m'entendre de loin étaient groupés autour de moi pour me poser des questions sur l'attelage. J'ai même eu la question amusante d'un tout jeune spectateur qui m'a demandé quelle était la différence entre le foin et la paille !

          C'est Marie Agnès Jeanjean notre ex présidente qui a fait la remise des prix. Marie Agnès a souhaité prendre du recul sur un concours qu'elle a fait naître, elle a passé la main à Pascale Delusseau qui est maintenant Présidente de l'association.  

 

          Jean-François Trangosi nous livre ses impressions du point de vue du juge.

          « Le concours se situe depuis plusieurs année sur le très bel hippodrome de la Bretonnière du Meslay du Maine, mis à la disposition tous les ans pour la discipline de l'attelage et des chevaux de trait en particulier, grâce à Monsieur Jean Baptiste Bossuet le Directeur de cet hippodrome. Le site est magnifique, bien adapté à l'attelage. Cet hippodrome est plus "vert" que la plupart des hippodromes avec sa piste de steeple-chase et une pelouse. L'équipe de jeunes bénévoles a été omniprésente et efficace. L'organisation du concours a été parfaite sous la nouvelle présidente de l'association Maine Attelage Compétition 53 , Madame Pascale Delusseau.

          Il y a de grandes inquiétudes sur la continuité de ce championnat, Madame Delusseau t'en parlera certainement. Il y a moins de concurrents chez les chevaux de trait, la fédération va-t-elle souhaiter maintenir un championnat de France ? L'attelage dépend en partie de l'argent public, et les régions ont des priorités. Plus largement, peut-être l'une des conséquences du Covid les échanges avec les meneurs, les organisateurs, ou la fédération sont plus rares. Ces échanges passent maintenant par Whats'App, ce n'est pas inutile mais insatisfaisant pour parler organisation, règlement, nouvelles reprises.

               Le jury a apprécié quelques belles reprises chez les chevaux de trait, il y a eu du travail c'est un fait. Il est vrai que nombre de franches montagnes, chevaux de trait légers, sont maintenant très présents sur les concours de chevaux de trait. Mais il y avait aussi par exemple, une paire de cobs et des postiers bretons qui ont fait un très beau Championnat. Les meneurs ont reçu beaucoup de cadeaux.

          L'avenir des concours pour les chevaux de trait trouvera un nouvel élan avec la Route du Poisson qui a voulu être relancée cette année. La mobilisation que l'organisateur a suscitée dans les régions prouve que cette épreuve est la passerelle vers la compétition. J'en ai eu des échos de la part du syndicat des chevaux boulonnais, de meneurs et de spectateurs présents au  concours de Samer ».

La parole à Madame Delusseau Présidente de Maine Attelage Compétition 53

          « Je suis Présidente depuis 2020, mais une présidente frustrée, car comme vous le savez l'édition 2020 a été annulée. Mon baptême du feu a donc eu lieu cette année, et je suis ravie de la manière dont les choses se sont déroulées. L'équipe autour de moi a été vraiment exceptionnelle d'efficacité dans la préparation, ils se sont investis toute l'année et ils ont assurés la vie du concours au quotidien pendant tout le week-end. Comme l'a dit Catherine, l'apport de Gérald Bayet qui fait un travail extraordinaire auprès de beaucoup d'organismes est incalculable. Nous avons eu cette année l'apport de la MFR de Craon, en 2019 celle du Lycée agricole de Laval  qui n'a pas pu venir cette année en raison des questions sanitaires du moment.

          C'est en fait que la part des chevaux de trait se réduit, mais le site étant exceptionnel et offrant toutes les commodités, on peut imaginer ici, de proposer aux meneurs un Championnat Régional pour les attelages amateurs. C'est probablement ce qu'il faut envisager, passer la main à un autre organisateur d'une autre région apparaît logique après quatre années de Championnat de France trait au Meslay du Maine. Cela pourrait donner un nouveau souffle aux chevaux de trait. Mais Meslay reste toujours prêt à accueillir les chevaux de trait et leur championnat.

          Nous avons une grande chance grâce à Jean-Baptiste Bossuet de bénéficier de ce site et de ses infrastructures, mais qui n'en reste pas moins, nous sommes également aidés par la Région, le département, la Fédération, la Communauté de communes du pays de Meslay Grez. Nous avons aussi des partenaires qu'il faut citer, ils ont apporté soutien à l'organisation et cadeaux aux meneurs :

          - Ets Leclerc de Château Gontier et Leclerc Animaux

          - Sophia Graphic de La flèche (72)

          - Crédit Agricole de Meslay du Maine

          - Invidia au Meslay du Maine

          - Château Haut Meyrau de Menil

          - Gamm Vert de Meslay du Maine

          - Reaute Chocolat de Laval

          - La Fromagerie Vaubernier de Martigné sur Mayenne

          - Ouest France

                Comme tous les organisateurs, boucler le budget du concours est un souci. La fédération a de grands partenaires, on aimerait  pour les Championnats être introduits auprès d'eux pour des lots, des subventions...

          Encore un grand merci à toute l'équipe, et je voudrais citer Annie notre cuisinière, qui a assuré tous les repas (137 plus les petits déjeuners), le tout fait sur place. Les juges ont apprécié la cuisine ! Annie a un savoir-faire et elle nous gâte ! Merci également à Catherin, sa présence au micro a été très appréciée par tout le monde et les spectateurs en particulier ».

L'avis de Malo Miossec

"Un régal ! Quelle équipe !

Tous les ingrédients étaient là pour nous construire un week-end somptueux. L’organisation ne s’invente pas et ne se bricole pas : Meslay s’inscrit dans le respect du poste de chacun (donc, dans le respect des personnes elles-mêmes) et devient un événement important sans heurt à l’efficacité optimale. Belle mécanique bien huilée.

Un plaisir de faire partie de ce jury! "

 

© JCG/ attelage.org

         

 Et vous  meneurs au Meslay du Maine ?  on publiera vos commentaires (écrire à contact @attelage.org ou sur la partie réservée aux commentaires de l'article) .

 


  Commentaires
-meslay par Dnalor (16/09/2021 12:02:06)
comment commenter un tel évènement ??? il suffit seulement de ne pas commenter!!! tant ce concours est une réussite --- pour moi meneur club standard
depuis que meslay existe j'ai participé à tous (sauf le premier) et je me suis dit en repartant "vivement l'année prochaine"
voila !!! si mes chevaux le veullent bien et l'envie à 100% je vous dis à 2022
concurent n° 53
-Meslay par Attelgest (16/09/2021 13:59:03)
Très belle et bonne organisation, un super site.
Une équipe formidable.
Des installations propres.
Par contre au niveau de lots pour les concurrents du Championnat de France trait ça laisse à désiré !!!
Un lot pour les 4 premiers et pour les autres juste un flot !!!!
Alors que pour les engagés au concours amateur tous les concurrents ont eu un lot même les éliminé !!!
Et ce n'est pas la première année que c'est comme cela !