Article proposé par AOCAF, paru le 19/10/2021 09:05:21
Rubrique : Interviews, lu 813 fois. 2 commentaires
Partager

REPONSE au commentaire de VALEGRO (Organisation des concours)


 

Association des organisateurs de concours d’attelage Français

641, Rue de Paris

60170, Ribécourt Dreslincourt   Le 18 octobre 2021

 

 

Demande  de  Valegro  sur  attelage.org  :  Quel  est  le  budget  minimum  dun  concours  de qualité ? 

Vaste question dont la réponse dépend dun nombre de paramètre considérable 

 

Dans  l'absolu  le  premier  paramètre  me  parait  être  de  savoir  quelle  est  la  clientèle recherchée en fonction des terrains dont va disposer l'organisateur et à partir de la quel est le nombre de concurrents espéré. L'organisateur dispose dune large palette d'épreuves  à  partir  du  moment  ou  il  sait  pouvoir  faire  un  concours dressage  et maniabilité  ou  s'il  peut  y  ajouter  un  marathon d' concours  sur  une  ou  deux  ou même  trois  journées.  En  découle  le  choix  des  épreuves :  club  1,  2,  élite  ou  élite grand prix, amateur 2, 1 ou élite, jeunes chevaux. Une fois ces paramètres définis il est  indispensable  d'essayer  détablir  un  budget  prévisionnel  pour  vérifier  la  validité du projet. 

 

 

A partir de là on va pouvoir essayer de décliner les recettes et les dépenses. 

 

 

Pour les recettes le premier poste concerne les engagements. Il faut savoir que sur un engagement amateur la FFE prend une commission de 4,80 et sur un engagement club une commission de 3,30 €. Pour les concours de jeunes chevaux le prix de lengagement est fixé par la SHF 

 

 

Ensuite quelles sont les recettes complémentaires possibles : subventions des collectivités  locales  et  territoriales,  sponsoring  ou  mécénat,  prestations  en  nature, billetterie si entrées payantes, restauration et buvette. Tous ces postes sont à évalués car ils ont une importance très variable suivant les concours. 

 

 

Pour les dépenses le premier poste est ladhésion à la FFE. En effet si la structure organisatrice délivre plus de 30 licences la cotisation à la FFE est de 780 (or REF).

 

 

Elle est couverte par les recettes liées aux 30 licences que la FFE ne facture pas. A l'inverse s'il s'agit d'une petite structure la cotisation est de 250 € (or REF) et cette dépense sera à amortir sur l'ensemble des activités de ladite association donc sur le ou les concours qu'elle organisera. 

 

 

Second  poste : les terrains  qui  doivent être adaptés aux épreuves  proposées. Sont ils mis à disposition gratuitement ou y a-t-il des frais de locations ? des frais d'aménagement des terrains sont-ils à prendre en compte de même que des frais de remise en état après concours. 

 

 

Pas  de  concours  sans  locaux  pour  le  secrétariat,  la  restauration,  la  buvette,  les sanitaires et les boxes. Sont-ils existants et mis à disposition gratuitement ou loués?

 

 

Faut-il louer  des tentes ? Y a-t-il  une installation électrique et une amenée d' eau  àprévoir  et  qui  paye  ces  installations.  De  même  si  boxes  il  faut  prévoir  l' achat  de  la paille et l' évacuation du fumier 

 

 

Pas de concours sans matériel spécifique : lisse de dressage, quilles de maniabilité, obstacles de marathon. Sont ils mis à disposition gratuitement, loués ou à acquérir et dans ce cas faut-il compter un amortissement? 

 

 

Ne pas oublier les frais administratifs, téléphone, internet et de secrétariat. 

 

 

Bien  évidemment  il  faut  prévoir  les  frais  de  restauration  sans  oublier  de  définir  si celle-ci  sera  ou  non  ouverte  au  public.  Prévoit-on  un  déjeuner  ou  diner  gratuit  ou payant pour les meneurs ou simplement un pot daccueil. Ne pas oublier la restauration  pendant  la  préparation  du  concours  et  dans  l' après  concours  pour  les bénévoles,  le  chef  de  piste  et  le  délégué  technique.  Suivant  la localisation  des officiels du concours et des bénévoles il peut y avoir des frais dhôtellerie à prévoir. 

 

 

Au niveau des officiels de concours il faut prévoir au minimum trois juges, un chef de piste, un délégué technique et un bureau des calculs mais ce nombre monte rapidement  dès  que  le  concours  devient  important.  Reste  à  définir  avec  eux  si  ces personnes viennent à leur frais, s' il faut les indemniser ou si lassociation organisatrice  bénéficiant  du  récrit  fiscal  ils  acceptent  une  feuille  ce  dont, certains peuvent avoir d' autres frais dont ils demanderont le remboursement ou souhaiteront avoir une indemnité journalière. Tout cela doit être défini en amont du concours. 

 

 

Au  niveau  de  la  remise  des  prix  il  faut  prévoir  plaques,  flots,  coupes,  cadeaux  à acheter ou fournis par des partenaires. 

 

 

Les  bénévoles  doivent  être  en  nombre  correspondant  aux  besoins  du  concours.  A voir s' il faut les défrayer de leurs frais et les héberger si nécessaire. Ne pas oublier non plus si le niveau du concours l' exige le vétérinaire, le docteur et les secouristes. 

 

 

Certains  diront  à  juste  raison  qu' il  s' agit  dun  inventaire  à  la  Prévert  et  ils  auront raison mais chaque concours est un cas particulier avec ces spécificités. 

 

 

Par expérience le bilan financier dun concours sur une journée, dressage et maniabilité ouvert aux concurrents club 1, 2, élite, amateur 2, préparatoire et jeunes chevaux donne les chiffres suivants : 

35 engagés recette engagement 1 050

Aucune recette annexe 

Dépenses

Frais administratifs 100 €

Restauration 300 €

Location matériel de concours 200 €

Prix, cadeaux 150 €

Frais déplacement jurys 300 €

 

Total 1 050

 

Les terrains sont mis gracieusement à disposition. Les bénévoles font dons de leurs frais ce déplacement pour une somme estimée à 320 € suivant le barème fiscal. Il ny

a pas de service de secours sur place en permanence

 

Concernant le régime fiscal des associations.

Toute association loi 1901 peut déposer un dossier auprès des services fiscaux de son département pour demander l’autorisation d’avoir la capacité à délivrer des reçus fiscaux.

Suite  à  votre  demande  les  services  fiscaux  vous  demanderont  un  certain  nombre  de  pièces  à caractère administratifs, juridique et financiers. L’association doit prouver le caractère désintéressé de ses activités ce qui n’est pas toujours acquit.

A réception de ce document émanant des services fiscaux l’association sera autorisé à délivré des reçus  concernant  les  dons  dont  elle  est  bénéficiaire  que  ce  soit  financier,  matériel  ou  frais  de

déplacement.

Le 18 octobre 2021

J.F. Trangosi

 

 


 

 


  Commentaires
-Arrêtons le blabla par VALEGRO (19/10/2021 14:26:40)
Bonjour,
Votre réponse est fade. Tout projet a un budget en respectant les principes de bases, avec des impératifs de coûts fixes et ensuite des coûts variables selon la spécificité. Tout projet a son environnement socioéconomique avec ses règles, ses devoirs dans le respect de la loi et des institutions. Etablir un compte de résultats prévisionnels avec 3 schémas devrait être la règle de base. Et chaque scénarii apporte une vision.
Me Baillache parle d'un cahier des charges de l'organisateur. Où peut-on se le procurer pour s'imprégner de vos préoccupations ?
Merci de votre réponse
-Recettes connues trop tard par Toto (20/10/2021 11:06:02)
La plupart des dépenses sont à engager à l'avance.
Le nombre d'engagés n'est connu que la semaine précédente.
D'où l'impossibilité d'établir à l'avance un budget précis.