Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 18/04/2022 21:24:52
Rubrique : Reportages, lu 955 fois. Pas de commentaires
Partager

KRONENBERG: doublé français et une révélation!


 

       CAI KRONENBERG    

 

          Jeudi :les teams 3*et les solos 3* feront le spectacle à Kronenberg, une belle concurrence y est annoncée... A peu près tous les meilleurs mondiaux à 4 chevaux sont en Hollande...23 partants c'est plutôt bien, notons toutefois le faible effectif des  attelages allemands représentés par Mareik Harm et René Poensgen. Côté France, le sélectionneur national a fait appel aux 3 piliers de l'équipe de France ainsi qu'à Sébastien Mourier et Maxime Maricourt, une révision générale des effectifs en quelque sorte.

          Revue d'effectif également chez les solos français. Ils nous manque Jean Michel Olive et Claire Lefort, il est vrai que Montauban est à  plus de 1000km. Beaucoup de frais kilométriques et de frais hôteliers (350 € pour l'attelage solo), pour peu de retour c'est un problème qui risque bien de s'installer pour un moment. Un petit point sur la situation budgétaire d'un concours international ne peut donc pas faire de mal.

          Le budget pour Kronenberg

          A la louche, les gains et les dépenses:  pour les solos: au 1er  650€, au  2 eme 500€, au  3 ème 350€, au  4 ème 200€, au  5 ème 100€, et  du  6ème au 9€: 50 € . Pas de quoi, même pour le vainqueur, équilibrer les frais du week end. Un total de  2000€ pour l'ensemble de la catégorie solo, et même chose pour les pairs. Les teams sont mieux dotés, 8500 € répartis sur les 3 tests. Le vainqueur des 3 tests empocherait 1950 €... moins 975€ pour l'hébergement des chevaux, voilà la situation.

          La compétition

          Marion Vignaud retrouve Saskia Siebers, sur le papier c'est le grand duel, mais attention à Rudolf Pestman, il a été 3 ème ici même il y a un an avec Fair Play D derrière Saskia et Marion . Axel le cheval de Saskia a 17 ans, First Quality le cheval de Marion à 12 ans, Fair Play D a 12 ans également. La tenue de Lanzaro, 12 ans lui aussi, le cheval de Fabrice Martin, sera bien entendu scrutée avec intérêt sur le  dressage et plus encore sur le marathon. En effet, depuis 2019, année de la prise en main du cheval par le meneur normand,  le couple n'a jamais été vu sur un concours à l'étranger. Anne Violaine Brisou et Haronica (10 ans)  ont l'occasion ici de s'imposer comme membre titulaire de la future équipe de France. Autre regard, celui qui sera porté sur la nouvelle génération des solos français,  plongée ici dans le grand bain international.

          Je note le retour à la compétition de la suédoise Cécilia Qvarnström avec un nouveau cheval Joe Joe un kwpn âgé de 8 ans. Dans un passé maintenant lointain, la meneuse suédoise s'est particulièrement illustrée lors des épreuves de dressage.

          La catégorie 2 chevaux 3* ne devrait pas échapper à Franck Grimonprez. Dans cette catégorie les attelages allemands sont absents, ils sont seulement 2 chez les solos et 2 chez les teams.... étrange!

          Visite vétérinaire jeudi après midi

          Dressage : Il y  a beaucoup à dire sur cette journée de dressage pour les solo 3* ! en premier lieu du côté des (mauvaises) surprises la note d'Anne Violaine Brisou, 63 pts n'est pas dans le standard de la meneuse de Chantilly. Un petit message interrogatif à Jean Pierre Brisou, et hop la réponse est venue avec un échange sur cette première journée. La parole donc à JPB:

        JPB:   " il n'y a pas à rechercher d'excuses, le cheval a fait des fautes inhabituelles, nous payons comme beaucoup de meneurs ici un manque de compétition de haut niveau. Voilà qui nous conforte pour sortir maintenant dans toutes les occasions qui vont s'offrir cette année.

           Il y  tout de même des attelages qui ont bien entamé la compétition, à commencer par Fabrice Martin et Lanzaro qui ont déroulé une très belle reprise, dégageant une émotion certaine chez les spectateurs. De mon avis il aurait pu atteindre les 35 pts sans que cela ne soit choquant. Oui l'impression générale, tant pour les solos que chez les autres catégories, c'est ce côté "fébrile" que l'on trouve chez beaucoup d'attelages, le manque de compétition sans doute. Même Boyd Exell n'a pas été sans reproches, il y a eu quelques fautes inhabituelles dans sa reprise. Demain, le marathon s'annonce  très technique, l'obstacle 1 va nous mettre de suite dans l'ambiance !"  JPB

           Chez les teams , Benjamin Aillaud n'a manifestement pas fait plaisir au juge hollandais qui le classe 12 ème  à l'inverse des autres juges... Boyd Exell Isjbrand Chardon et Mareik Harm sont sur le podium.  A 60 pts Sébastien Mourier doit être logiquement satisfait de sa prestation.

           Un beau podium français chez les pairs, François Dutilloy et Franck Grimonprez sont aux premières places. C'était attendu, mais c'est encore mieux quand c'est confirmé!     

          Comment ont ils été notés ?

          Ce matin entre le café et le croissant, la différence de classement de Benjamin Aillaud m'a plongé sur les notes par figure. 

          Comme à l'habitude j'ai regardé la cohérence du jugement sur les notes de quelques concurrents selon le critère que vous connaissez: en relevant tout écart par figure , de plus de 1.5 pts entre les juges. Ce qui soit dit en passant n'est pas très rigoureux, si l'on veut bien admettre par exemple qu'entre les notes 6 ou 7  il y a déjà une belle différence dans la qualité d'un mouvement. En voici les résultats pour un écart > 1.5 pt:          

          Boyd Exell cohérence 91 %, Benjamin Aillaud 75 % (50% pour un écart >1 pt) , Fabrice Martin 96%, Marion Vignaud 100%, Saskia Siebers 100%. 

 

          Marathon: le classement des solos plus incertain que jamais.

          La hiérarchie internationale est elle en train de se modifier ? Peut être, il y a en tous cas des signes prémonitoires, et après tout rien d'extraordinaire aux changements qui s'annoncent peut être après 2 années où l'attelage international a cherché à subsister pour cause d'épidémie.

          Marion Vignaud réalise la bonne opération, régulière elle ne concède que 2 points au vainqueur de l'épreuve Pieter-Jan Brynaert qui surgit de nul part, tandis que sa rivale Saskia en concède 4. Fabrice Martin et Lanzaro affichent + 15 points à l'arrivée, un gouffre qui rétrograde le meneur de l'IFCE à la 4 ème place du général. C'était une crainte annoncée dans l'édito qui malheureusement se confirme encore une fois. Le trio de tête s'en trouve modifié: 1 Marion, 2 Saskia à 2 points, et 3 ème Linnéa Kristiansen, une suédoise  dont il faudra certainement tenir compte à l'avenir (49 en dressage et 6 ème du marathon). Ne la cherchez pas non plus, c'est une jeune meneuse qui vient des poneys et des classements en junior. Elle était première au Chpt d'EU en 2018 à Kisber. On reparlera certainement de Linnéa dans l'avenir.

          Rudolf Pestman fait un bon marathon (5 ème à 2 pts). Le classement d'Anne Violaine Brisou 10 ème sur l'épreuve du marathon de doit pas occulter tout de même la bonne performance, elle ne concède elle aussi que 4 points au vainqueur. Les résultats sont  très serrés comme on le voit pour les meilleurs.

          Je ne conclurai pas les évènements du marathon solo, sans citer la très bonne performance d'Edouard Morichon 2 ème, à seulement une poignée de dixièmes de seconde du hollandais vainqueur. On parlait de la monté en puissance d'une nouvelle génération, voilà un exemple probant pour les couleurs françaises. Notons que les passages des français ont été limpides dans les obstacles, aucune pénalité n'est relevée dans cette catégorie.

          Les teams n'ont pas eu les mêmes fortunes sur les pénalités dans les obstacles. Koos de Ronde le vainqueur de cette catégorie, tout comme Isjbrand Chardon, Théo Timmerman, Benjamin Aillaud, Maxime Maricourt, Sébastien Mourier, Sébastien Vincent, pour ne citer qu'eux sont pénalisés. Mareike Harm, va jusqu'à son élimination pour ne pas avoir corrigé une erreur de trajectoire... Le meilleur français Anthony Horde est 7 ème (+ 11 pts), Benjamin Aillaud 8 ème (+11pts), tandis que Sébastien Vincent et Sébastien Mourier encadrent Isjbrand Chardon 10 ème (+13pts). Au classement A+B, Aillaud et Horde sont dans le top ten. Notons le bon classement de Sébastien Mourier, 11 ème dans la catégorie. Son périple en 2021 sur les concours de l'Europe de l'Est lui a certainement été profitable. Enfin, Jérome Voutaz surprend  avec une 2 ème place au marathon, devant Boyd Exell. 

          Pendant ce temps les pairs 3* bataillaient sur la maniabilité, avant de se retrouver demain sur le marathon. Avoir la maniabilité avant le marathon dimanche, à ce niveau de compétition 3*, c'est nul. Mais ce n'est que mon avis. 

          La journée de dimanche, maniabilité pour les teams et les solos, marathon pour les pairs.

           Marion Vignaud et François Dutilloy, tous 2 à la première place,  ont réalisé un concours parfaitement équilibré sur les 3 tests. On le dit souvent, il n'est pas obligatoire de gagner toutes les épreuves pour terminer en haut du podium, il faut être régulier et comptabiliser  les bonnes performances sur les 3 journées. Fabrice Martin (4 ème), Franck Grimonprez (5 ème) et Anne Violaine Brisou (16 ème) ne diront pas le contraire, tout n'a pas été sans une déception quelque part.

          Saskia Siebers n'était pas au départ de la maniabilité. On n'en saura pas plus sur les raison de cet abandon, mais après tout c'est sans importance. C'est le mauvais grain de sable qui arrive toujours au pire moment, on souhaite à Saskia cette grande championne, de retrouver des jours plus heureux avec Axel. Saskia a seulement déclaré à notre confère Hoefnet:  " Axel n'est pas en forme.  Le bien-être de mon cheval passe avant tout.  C'est pourquoi j'ai décidé de ne pas participer à la maniabilité ".

           La régularité durant le week end, c'est aussi le marqueur que l'on fait pour Benjamin Aillaud, qui s'offre une 5 ème place chez les teams. La catégorie "appartient" toujours à Boyd Exell. Nul doute que Koos de Ronde 2 ème, à pêché par son dressage (59.23 pts). Les autres français de la catégorie obtiennent leur place  dans la première moitié des 22 partants: A.Horde 8 ème, S.Vincent 10 ème, S.Mourier 11 ème.

          La révélation du week end revient incontestablement l'attelage d'Edouard Morichon avec Cwmmeudwy Taliesin son cheval au nom imprononçable de 10 ans. 8 ème au général, mais sur les podiums du marathon et de la maniabilité, rien que de descendre sa note de dressage de 10 points aurait amené le meneur normand sur le podium du classement général.... C'est sans doute l'information la plus importante du week end.... un avenir à suivre donc.

          © JCG/attelage.org

 


  Commentaires