Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 11/11/2006 18:04:44
Rubrique : Technique, lu 2635 fois. 24 commentaires
Partager

Réflexions sur les premiers pas en attelage


 

  Commentaires
- par JACKY (12/11/2006 17:39:45)
Bonsoir !
Sans vouloir aucunement m'arroger le droit de conclure, je pense qu'il
conviendrait de cesser le debat en s'arrêtant aux "règles" suivantes:

- "l'attelage est technique et dangereux. Il convient donc de maitriser la
technique pour limiter le(s) danger(s)". C'est notre credo (copyright ;-))) )
- Tout "particulier" a le droit de faire ce qu'il veut mais pour atteler "en
securité" il convient qu'il connaisse "un minimum " les chevaux et se rapproche
au minimum d'un meneur averti et developpant un miniumum de pédagogie.
- Pour quelqu'un qui souhaite "atteler" et ne connaitrait pas de meneur
"averti", le plus simple -et le moins onéreux à terme- est de faire confiance a
une ecole d'attelage reconnue.
- Ensuite, il y a des evidences... mais qui ont dû etre apprises ci-dessus (ex.:
on ne part JAMAIS seul en attelage, on ne laisse pas un attelage en "station" sans un groom devant les chevaux...etc...)
Je crois qu'avec ces points "la messe est dite".
Cordialement
Jacques ANDRE (dit JACKY ou EVC sur les forums)
-Non ! par JeanClaudeGrognet (12/11/2006 17:59:39)
Certainement pas ! trop facile d'absoudre ces comprortements. Il faut dénoncer et combatre la banalisation de l'attelage et son enseignement ! Ce n'est pas nouveau chez moi ...
- par JACKY (12/11/2006 20:51:44)
J'aimais bien m'adresser à vous sous votre pseudo de TONTON, mais j'ai remarqué que depuis peu vous etiez le seul sur attelage.org a "signer" de votre ceritable identité. Est-ce une tendance que nous devons ou pouvons suivre ? Cela ne me generais pas.
Je sais bien que votre "lutte" (?) n'est pas nouvelle et nous savons bien que nous sommes en accord sur le fond pour en avoir souvent debattu ici ou par mails privés. Ceci etant, il vous est trop facile d'écrire premptoirement "NON" a ce que je viens d'écrire pour "reprendre la main". Pouvez vous développer face à mon "article" les points precis que vous contestez . Je pense que cela vous sera difficile si vous restez objectif car je n'ai strictement rien ecrit de contraire a la necessité d'apprendre (correctement et au bon endroit avec les bons pedagogues) pour atteler !!!
Votre "croisade" est louable et comprehensible, mais point trop n'en faut dans un pays ou les libertés sont restreintes chaque jour au nom de la securité. Il est très dangereux de "faire du velo". Aucun cycliste professionnel ne tiendrait le discours que vous tenez (et s'il vous plait, ne nous parlez pas de dopage, ce n'est pas le sujet ;-))) ) sur l'obligation d'apprendre à en faire !!!
Allons jusqu'au bout: preconisez vous un "permis de conduire un attelage" ?
Merci par avance.
Cordialement
-re-non par JeanClaudeGrognet (12/11/2006 21:33:40)
non il n'est pas nécessaire de s'identifier. Des raisons personnelles m'ont incités à le faire.
Je vous ai dit "non" en titre , car votre texte invitait à suspendre le sujet.
Permis de conduire un attelage ? je vais y réfléchir !!!

Le sujet donc: vous en déviez et je vous rappelle la teneur de l'article: il convient de réagir sur les forums ou de jeunes cavaliers interrogent souvent sur la manière d'atteler et ou d'autres cavaliers ou meneurs les renseignent sans forcément y connaitre grand chose et en tous cas oublient de dire qu'il faut passer par la "case départ" c'est à dire se former auprès d'enseignants connaissant et ayant une bonne pratique de l'attelage comme de la pédagogie, comme tout bon BEES qui se doit ... ou se devrait d'être.

Pour parodier Baucher qui disait " les éperons sont comme des rasoirs dans les mains d'un singe ", donner des recettes sur internet à des personnes que l'on ne connait pas et dont on ne sait comment elles peuvent interpêter et utiliser ces conseils, c'est de l'irresponsabilité. Etes vous sûr de ne pas être vous même parfois l'un de ces conseilleurs?



-les survivants de l'attelage par Louis14 (13/11/2006 08:13:10)
Evidement vous avez raison, effectivement ceux qui attele encore ce sont:- soit des miraculés, - soit des personnes conseillées. Mais reste tous les inconnus qui ont attelés dans des situations impossibles a racconter a des connaisseurs, de plus, bien souvant ils ont honte car en analyse ils savent qu'ils ont fait une connerie. Ne disons pas la messe est dite, mais venez prendre du plaisir avec nous.Louis Basty-Vial
-. par Renata (13/11/2006 09:24:45)
Jacky, si il y a quelqu'un de péremptoire ici, c'est vous ! Vous n'avez pas le monopole de la raison, de ce qu'il faut et de ce qu'il ne faut pas... Je vous ai souvent "défendu", car on sent bien que vous être, comme nous tous, un passionné, c'est ce qui explique vos écrits sentencieux ! Mais puisque vous avez une école d'attelage, je ne comprends pas pourquoi vous ne défendez pas bec et ongle votre chapelle.... l'enseignement, sans diplôme (contre rémunération certes, mais le "black" existe partout) est INTERDIT par la loi. Trop de gens l'ignorent, comme trop de gens ignorent que l'attelage est une discipline sportive fédérale qui plus que toutes autres nécessite un encadrement pointu.
Alors faisons passer ce message à chaque occasion !
Allez, sans rancune, et bonne semaine !
- par JACKY (13/11/2006 11:57:01)
Bonjour !
Le hasard fait que les trois précédents intervenants ont un rapport entre eux pour moi et je vais essayer de m'expliquer.
Mais avant tout, je perçois une fois de plus la difficulté et le risque d'echanger sur des forums sur internet, media qui est perçu comme une conversation... mais ou il n'y a d'evidence ni le contact ni l'intonation. ...d'ou le risque d'interpretations qui ne vont pas forcement dans le sens de celui qui s'exprime......Merci donc à RENATA au nom de ma "passion" (effective). Si je ne fais pas la promotion des "ecoles" -et de celle que je préside en particulier sur ce forum-, c'est pour m'eviter de remarques qui risqueraient -j'en suis certain- d'etre desobligeantes et aussi pour garder mon independance d'expression.
Pour ce qui est de "l'ecole d'attelage", je dois preciser avoir été annonceur (les petits logos carrés en tête du site avec renvoi sur notre site) fin 2005, mais qu'il m'a été signifié par les responsables du site qu'il ne m'était pas possible de renouveller cette parution (payante et payée, bien sûr).
Pour avoir un dialogue constructif et sans équivoque, guidé par l'idée d'un echange entre deux passionnés, j'ai proposé à TONTON de le recevoir ou d'aller le visiter afin de confronter nos points de vue (qui doivent d'ailleurs se recouper pleinement malgré les apparences... sauf peut-etre sur le point de l'elitisme que je perçois parfois...). A ce jour mon invitation est restée lettre morte. Par contre il m'a proposé de publier des articles "techniques" sur attelage.org, ce que je prepare... avec un petit delai, car "mes" 7 equidés (2 Comtoises, 4 Haflingers et une shet) a s'occuper c'est beaucoup de temps.
Jeanclaudegrognet (ex: TONTON): oui je m'exprime sur ce forum (et d'autres car je ne suis pas adepte du sectarisme mais vous aurez remarqué que sur "l'autre", je fais le tri...et je sais que vous le lisez aussi puisque vous y avez repris une photo), y compris en répondant a des "débutants ou novices ou profanes ou neophytes... comme vous préférez, mais c'est TOUJOURS avec des avrtissements liminaires de prudence et exclusivement sur des points techniques que l'on peut parfaitement traiter par le net. Jamais vous ne trouverez de réponse de ma part sur la "manière de" qui ne peut elle se transmettre que "sur place" et avec un "homme de l'art".
Vous aurez remarqué aussi que je n'ai jamais tenu de propos incitant à "être autodidacte", j'ai seulement écrit -lapalissade- qu'il était impossible d'interdire (Tiens cela me rappelle Mai 68 avec un slogan célébre "il est interdit d'interdire"... non, excusez-moi, je divague...). Dans ma reponse qui a justifié votre "NON", j'ai pris soin de défendre les voies orthodoxes. Relisez bien, objectivement.
Et puis, pour me justifier (!!!) encore sur mes "principes" je vais vous raconter un épisode symptomatique de ma propre progression et modestie (oui Gilbert !): bien qu'ayant mes voitures et mes chevaux et n'engageant ainsi que ma propre securité, je n'ai jamais osé et il ne me serait même pas venu à l'idée d'atteler "à 4" bien que connaissant la theorie sur le bout des doigts ou plus exactement par des lectures... donc precisement pas "avec les doigts" !
J'ai donc postulé à un stage "à 4" avec "Louis14" (qui a signé sa contribution de son nom: Louis BASTY... on ne peut donc trouver meilleur instructeur).
Au retour (preuve d'un enseignement de qualité;, pedagogique et...assimilé), j'ai alors et sans aucune apprehension, comme si je l'avais toujours fait, attelé à 4...tout naturellement... en respectant bien entendu toutes les consignes et methodologie apprise et depuis, ça va bien, pas de problème, en campagne, en concours et même dans Paris !
J'ai ainsi progressé (I hope so !) avec les guides tenues exclusivement en main gauche, par respect pour l'attelage de tradition... et ce n'est que depuis peu que je goûte à la facilité des "grenouilles" et des "poignées" !
Donc, ne vous méprenez pas, je l'écrit à nouveau (pour ceux qui n'auraient pas bien lu ma (mes)contribution(s) precedente(s) !):
"L'attelage est technique et dangereux, pour limiter le danger, il faut maitriser la technique".
C'est donc -une fois pour toute et "sentencieusement", Renata ;-)) )- la meilleure preuve que je suis pour la necessité d'un apprentissage de qualité... et donc avec des enseignants qualifiés, reconnus, diplômés.
C'est clair et net, sans équivoque ?
Cordialement
-concernant la Pub par JeanClaudeGrognet (13/11/2006 12:29:04)
Je réserve les publicités aux seules Ecoles d'Attelage pourvues d'un moniteur dipômé et ayant des connaissances vérifiées de la discipline de l'attelage, et répondant à des critères de qualité plus exigeants que ceux des Ecoles Française d'Equitation envers les Clubs et Poneys Club.
Concernant l'élitisme non je ne suis pas comme ça, mais à l'inverse de nos dirigeants je pense qu'il faut s'appuyer sur l'élite et ne pas faire l'inverse.
Ce qui ne veut pas dire se désintéresser des besoins de la majorité.
Effectivement établir les réglements pour loger le max de poneys dans un transport afin de pouvoir faire le max de tours avec ces poneys, avec le max de jeunes meneurs pour récupérer le max d'argent ce n'est pas ma tasse de thé.
-Vous avez dit "sécurité" ? par Roanne (13/11/2006 12:42:59)
sans vouloir envenimer un débat déjà bien lancé, je touve cet article assez bizarre pour promotionner la sécurité en attelage.
Si j'ai bien compris, on y fustige une personne souhaitant équiper de freins sa voiture à deux roues. Et de prendre pour prétexte que cette personne n'imagine pas la force de traction d'un poney et que le placement de freins "maison" donnerait un "faux sentiment de sécurité".
Il m'avait pourtant toujours semblé que les freins devaient être adaptés au poid de la voiture et non à la force de traction du poney ! J'avais cru comprendre lors des nombreuses leçons d'attelage que j'ai prises et que je continue à prendre auprès d'un enseignant confirmé pratiquant la compétition de haut niveau que les freins ne servaient nullement à arrêter l'attelage (on dispose pour cela de guides et d'un mors) mais qu'ils étaient essentiellement utiles pour retenir la voiture dans les descentes afin de soulager l'animal. Voir, qu'il était généralement déconseillé de freiner pour s'arrêter (sauf cas particuliers), la résistance accrue de la voiture lors du freinage incitant le cheval ou poney à tirer d'avantage, ce qui est assez incompatible avec l'arrêt !
Mais il est possible que je me trompe.
Par contre, la fin de l'article est assez consternante!
Pour illustrer la dangerosité de l'attelage, même pour des pratiquants de longue date, on y cite en exemple un "meneur expérimenté" menant quatre chevaux et qui "arrivé au village, abandonne son attelage pour aller acheter une bouteille d'eau " .
Dans ce cas précis, ce n'est pas l'attelage qui est dangereus mais l'irresponsabilité du meneur ! Laisser seul un attelage à quatre chevaux, aussi bien mis et dressés soient-ils, est un comportement CRIMINEL.
Le meneur "expérimenté", mais à mon avis totalement irresponsable l'a appris à ses dépens. Sa situation est à présent dramatique, mais ne l'avait-il pas cherché ?
Pour ma part, je serais tenté de dire "heureusement qu'il a été le seul impliqué". Car son comportement mettait gravement en danger la vie d'autrui ! Son attelage aurait aussi bien pu passer sur le corps de passants ou d'enfants dont le seul tort aurait été de se trouver là au mauvais moment !
La sécurité en attelage est un vaste débat. Certes, la première chose à faire avant de mener est de se former auprès d'un enseignant compétant. La seconde est d'atteler des chevaux en rapport avec ses compétences. Mais n'est-il pas tout aussi important d'apprendre les règes élémentaire de prudence !
Peut-être serait-il bon de publier une sorte de "vade-mecum" des comportements dangereux.
Tonton, on compte sur vous !
-tous d'accord par JeanClaudeGrognet (13/11/2006 12:52:58)
Vous en venez aussi à l'enseignement indispensable, nous sommes d'accords c'est le fond de la question. Il faut donc se dire que nos dirigeants n'ont pas la même approche devant une situation totalement anarchique qui ne semble pas les émouvoir ?

Un recueil ? pourquoi pas mais d'autres chantiers sont en cours ...
- par JACKY (13/11/2006 14:40:27)
ROANNE, bonjour!
OUI, Oui, Bravo pour vos remarques, mais je ne vois pas -à le relire- que notre ami belge dans son article ait dit le contraire de ce que vous exprimez... simplement dit d'une autre façon...

Jeanclaudgrognet, bonjour !
Je suis totalement en accord avec vous sur la necessité de "s'appuyer sur une élite" mais vous êtes trop fin polémiste pour feindre d'ignorer que c'est différent dans l'acception courante que "faire de l'elitisme", ce qui etait mon propos (et je crois connaître assez le sens des mots) !
Il est dans votre réponse un point qui pourrait être equivoque et je vous demanderais d'avoir l'obligeance de bien vouloir clarifier vos propos en precisant bien que votre phrase: "Etablir des reglements pour loger le max de poneys...ce n'est pas ma tasse de thé" ne me concerne nullement, pas plus que la structure que je preside. En effet sa juxtaposition en fin de votre reponse pourrait laisser planer un doute que je considererais comme au minimum prejudiciable. Je suis persuadé que ce n'est pas votre intention, mais les lecteurs de attelage.org pourrait faire une mauvaise interpretation entrainant une grave confusion. Nous ne sommes pas du tout "poneys-club" et sommes donc étrangers à la pratique que vous dénoncez !
Dans le même esprit, je ne peux laisser passer votre "explication" relative au refus de la continuation de notre publicité ( ce qui est assimilable à un "refus de vente" mais nous n'en sommes pas là entre meneurs, n'est-ce pas !) qui laisserait à penser que l'enseignement dans notre ecole est faite sans "moniteur diplômé etc.". Nous avons déjà eu l'opportunité d'echanger sur ce point: il n'est pas obligatoire d'avoir un moniteur diplomé salarié et a plein temps, il peut tres bien être vacataire, rémunéré ou non par ailleurs (Quelle ecole d'attelage a un moniteur specialisé a plein temps ????? A plein temps: c'est a dire avec des eleves 35 heures par semaine... pour rester dans la loi)). Quant à la "verification des connaissances", je ne savais pas que vous (ou un delegué d'attelage.org") etait delegué pour ce faire... et en tout etat de cause nous n'en avons pas reçu la visite. Cette affirmation et cette "démarche" me paraitrait tout de même assez tendancieuse car se substituant aux organismes officiels (FFE/EFE) quand bien même je peux comprendre et approuve (bis repetita) vos exigences de qualité.
Cordialement
- par JeanClaudeGrognet (13/11/2006 15:14:06)
Mes propos concernant les "max" ne vous concerne pas, ni votre structure attelage. Je pensais que c'était clair.
Pour le reste je signe.
-usant ces dialogues du dernier mot... par Gilbert (13/11/2006 15:26:59)
- par JACKY (13/11/2006 16:25:14)
L'expression (encore libre) n'oblige pas la lecture.
Cordialement
-ok par JeanClaudeGrognet (13/11/2006 18:17:06)
Tout à fait d'accord d'autant qu'il ne faut pas faire cas personnel de tout
-??? par Gilbert (13/11/2006 18:50:12)
pas sûr d'avoir bien compris ? voulez vous un site pour vous seul ? en ce qui me concerne, gérer ce genre de communication 'moderne' où le jeu consiste à surenchérir et parler le dernier sans même prendre le temps d'écouter ou de lire ce qui précède ne m'intéresse absolument pas. Souhaitez maintenant que a.o. puisse se gérer tout seul.
-Permis de mener par JeanClaudeGrognet (13/11/2006 19:08:43)
Le brevet d'attelage, permis de mener un attelage en Suisse, est le minimum pour pratiquer l'attelage en dehors d'un terrain privé.

Daniel Decleyre
Président de la Société Hippique du Chablais
Responsable presse des cavaliers valaisans
Président du concours d'attelage du Valais
Attelage.ch
- par JACKY (14/11/2006 09:09:05)
Et dans les terrains privés les accidents sont "autorisés" ??? ;-)))
-1 er galop en attelage par Duchesse (14/11/2006 10:05:38)
tout a fais d'accord avec jacky
pour repondre a mr grognet en france il faut au minimum le galop 5 pour circuler en exterieur .
quand a ce referer a des BEES pour l'attelage peu sont les centres equestres qui ont des bees competent en majorite ils ne savent et n'ont aucune connaissances de la discipline . pour ce qui est du brevet de meneur j 'ai ete presente sur la validation de cet examen Mr tamalet etait aussi present ; une veritable catastrophe quand on pense que ce sont des personnes qui vont promener des personnes ou donner " des cours" veritable danger d'ailleurs nous n'avons valide aucun brevet ce jour la . donc pour en revenir aux conversations precedentes mieux vaut parfois se referer a de tres bons meneurs reconnues bien sur qu'a des bees qui ne comprennent rien . peut etre cela va t'il changer avec les brevets specifiques. j'ai ete en contact avec un certains nombre de ces personnes eh bien il y a du travail a faire!!!
- par JeanClaudeGrognet (14/11/2006 10:12:04)
Galop 5 pour circuler en extérieur ? Jamais entendu parler de ça .
-Galop 5 par Leo99 (14/11/2006 10:23:59)
avec un galop 5 on doit être capable de "circuler en sécurité" en extérieur .ça ne signifie pas que le galop 5 est obligatoire pour sortir en extérieur.
- par JeanClaudeGrognet (14/11/2006 11:14:30)
merci !
-galop par Duchesse (14/11/2006 13:38:21)
je n'ai jamais dis que c'etait obligatoire mais comme le dit leo pour sortir avec un minimum de securite ou en cas de pepin.il est aussi evident qu'il y a de bons meneurs sans galop mais point de vue assurance c'est conseille.mais le debat est intarrissable bons ou moins bons meneurs avec ou sans galop bees competents ou non etc... la responsabilite appartient a chacun d'etre conscient de la securite pour eux meme et autrui.
- par JACKY (14/11/2006 11:27:32)
Bon, c'est "reparti" pour les regles de circulation en attelage en exterieur.
Aucun texte "general" n'existe.
Ceci etant pour etre en regle en cas (fort improbable..pour ma part, y compris dans Paris, je n'ai jamais été "controlé") de controle par les autorités de police ou de gendarmerie (mais aussi pourquoi pas les douanes et le services veterinaires) il faut (un attelage est un vehicule hippomobile au lieu d'être automobile, rappelons-le).
- une assurance RC (la licence FFE ou son assurance "habitation" si extension prevue ou non annulée pour les chevaux et l'attelage...attention, à verifier et vous faire confirmer !!!)
- un ou des equidés "pucés"
- leur livret d'identification avec les vaccins a jour
- une voiture avec les eclairages et/ou cataphotes/dioptres reglementaires
- les papiers d'identité du meneur (et des passagers)
- respecter le code de la route (aucune priorité particulière !)

Aucun "diplome ou brevet" n'est exigible en France...ceci etant en cas d'accident grave, vis a vis de son assurance, a mon humble avis il vaudra mieux pouvoir faire preuve d'une qualification minimale (selon moi: Meneur de bronze et/ou galop 4/5... je sais, je vous vois venir, ce n'est pas une preuve de competence etc....).
J'ajouterais: un telephone portable, un couteau, etc....
Pour les sorties remunerées, c'est exactement pareil SAUF AU NIVEAU DE L'ASSURANCE ! (si besoin de renseignements -fiables- vous pouvez me joindre jacques.andre@wanadoo.fr ou 0678022517).
Cordialement