Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 13/09/2009 18:02:29
Rubrique : Technique, lu 2112 fois. 3 commentaires
Partager

Etude comparative sur les 3 tests dressage/marathon/maniabilité


 

 

         A chaque concours sa différence ? Le poids de chacun des tests dans le classement final est il immuable? Le temps passé à l'entraînement sur la carrière de dressage est il justifié ? Y a-t-il  des différences notables selon le pays organisateur ? quel est le poids réel de la  maniabilité si redoutée ?  

         Autant de questions pour lesquelles des tableaux comparatifs sur les concours les plus importants de l'année apportent un début de réponses.

         6 concours ont été analysés : le CAI de Saumur, le CAI du Haras du Pin, le CdM à 2 chevaux de Kecskemet, le CAIO d'Aix la Chapelle, le CAI de Beekbergen, et le CAIO de Breda, avec selon les concours une analyse sur les catégories 1,2, et 4 chevaux.

         Protocole de l'analyse : l'écart de point entre les points du meilleur concurrent  et les points du concurrent ayant obtenu la place correspondant à la moitié des partants de chacun des tests  ont été rapportés  dans un tableau. En rouge et entre parenthèse figure le % d'influence du test dans le classement final. Selon ces informations,  l'addition de l'écart  des points cumulés sur l'ensemble des 3 tests  figure également en fin de tableau. Ce cumul permet d'évaluer le niveau de sélectivité du concours.  

         Bien entendu il ne faut  pas attacher une importance excessive à cette analyse qui ne porte que sur 6 concours, avec des concurrents différents, des jurys différents et des chefs de piste différents. Néanmoins un regard sur les résultats obtenus est amusant à défaut d'apporter  des certitudes.

 

CAI de SAUMUR

En noir l'écart de point entre le meilleur meneur du test et le meneur du milieu de classement

Conclusions: à 1 cheval  le dressage  fait la différence, marathon et maniabilité ont été peu significatifs. A 2 chevaux  on constate l'inverse sans avoir toutefois un concours pour cette catégorie qui soit très sélectif. A 4 chevaux  le concours est plus sélectif mais l'influence de la maniabilité est notablement très faible.

 

CAI du HARAS du PIN

En noir l'écart de point entre le meilleur meneur du test et le meneur du milieu de classement

 

Conclusions : à 1 cheval  dressage et marathon sont sélectifs, la maniabilité sans grande influence. Il en est de même pour les catégories 2 et 4 chevaux. On peut constater  que sur ce concours le marathon creuse l'écart et que la maniabilité n'a eu que peu d'influence sur le résultat final.

 

Championnat du Monde KECSKEMET à 2 chevaux

En noir l'écart de point entre le meilleur meneur du test et le meneur du milieu de classement

 

Conclusions : le concours a été très sélectif sur les 3 tests qui affichent  un "poids" sensiblement  égal. 

 

CAIO AIX la CHAPELLE

En noir l'écart de point entre le meilleur meneur du test et le meneur du milieu de classement

 

 

 

Conclusions : concours sélectif, mais ici aussi  l'influence de la maniabilité est très discrète

 

CAI de BEEKBERGEN

En noir l'écart de point entre le meilleur meneur du test et le meneur du milieu de classement

Conclusions: le concours est très sélectif pour les 2 catégories et plus spécialement pour les 4 chevaux.  Dressage et maniabilité ont creusé les écarts chez les 2 chevaux (rappel  marathon avec 6 obstacles,  1 obstacle a été supprimé en raison des intempéries).

 

CAIO de BREDA

En noir l'écart de point entre le meilleur meneur du test et le meneur du milieu de classement

Conclusion: concours très sélectif et plus particulièrement sur les tests dressage et maniabilité.

 

Conclusion générale:   cette  petite analyse, avec toute la prudence qui s'impose,  paraît indiquer 3 tendances.

·         Une première est celle du poids du dressage. L'importance du test est à peu près unanimement réparti, avec toutefois un poids moins significatif  sur les concours français que sur les concours étrangers.

·          Une seconde constatation peut être observable sur l'épreuve du marathon, épreuve qui semble un peu moins significative sur les résultats à l'étranger qu'en France.

·         Excepté sur le CAI d'Aix la Chapelle, il y a forte présomption que les CAI étrangers offrent des maniabilités bien plus sélectives qu'en France

 

Cette étude ne se veut qu'un sujet de réflexion et devrait s'accompagner d'une étude plus élargie. Quoi qu'il en soit, on devrait sans doute s' interroger,  et éventuellement  se rapprocher des observations faites sur les CAI étrangers. Peut être que certaines désillusions sont pour partie imputables à un rapport inversé sur les importances respectives des 3 tests.

JCG

 

 

 

 


  Commentaires
-au niveau amateur ? par Olivier29 (14/09/2009 22:29:49)
pourrait on faire cette étude pour le niveau national
par exemple le championnat de FRANCE amateur ??
il est possible , le niveau étant beaucoup plus hétérogène qu'on ait des surprises
Merci Olivier Blonz
-Intelligent par Heliosness (16/10/2016 22:30:03)
Très intéressant Y a-t-il une suite ?
-merci .. par JeanClaudeGrognet (17/10/2016 08:15:56)
.... pour le qualificatif mais je doute que cette analyse ait pu susciter une réflexion au Château :-)))