Article proposé par Renata, paru le 04/04/2012 13:57:13
Rubrique : Culture générale, lu 2796 fois. 4 commentaires
Partager

L'histoire des 143,5 cm


 

Voilà une étude dont je n'ai pas vérifié la véracité, mais elle  a l'air crédible, et elle est rigolote (cliquez sur l'image!

 

 


  Commentaires
-cliquer par Arba (10/04/2012 09:03:03)
Je clique, je clique ...rien ne se passe? Arba
-et pourtant par JeanClaudeGrognet (10/04/2012 12:00:26)
ça fonctionne, je viens de vérifier
-comme chacun sait.... par Morinj (10/04/2012 12:40:35)
Le système métrique romain du cul de cheval avait déjà prédit les yards, feet, inches et quarter of inches de nos amis anglosaxons...!
Sans vouloir perturber cette théorie qui lie la largeur de voies ferrées à celle du cul de cheval, il semble que la cote du cul de cheval puisse être variable en Europe où les voies de chemin de fer ne n'ont pas encore fait l'objet d'une standardisation...! Peut être parceque le KWPN, le selle français, le trakener ou l'hannovrien comparés aux percherons, franche montagne, ou autres chevaux traits n'ont pas réussis à imprimer leur supprématie
Y a t'il une grosse différence entre le cul du boeuf et le cul de cheval? La traction bovine étant elle aussi très utilisée par les romains, elle aurait pu inspirer la largeur des voies romaines? Enfin de quel cul de cheval s'agit il? je ne suis pas sur qu'il y ait une identité entre le cul d'un cheval de trait et le cul d'un cheval de sang qui pourtant pratiquent leur traction sur les mêmes chemins entre diligences et chariots
La construction des voies ferrées était très manuelle, il fallait manipuler beaucoup de pièces de bois pour ces voies ferrées reposant sur les traverses.
Ce lien avec la largeur du cul de cheval est bien amusant, l'idée est intéressante, voire séduisante, mais....
-Mesure des chevaux: hands et inches ; le Pouce Français par Toto (12/05/2017 16:54:43)
L'énumération en première ligne du commentaire de Monrinj est incomplète:
Si les anglo-saxons utilisent beaucoup les pieds et pouces (feet et inches) et sont réputés pour cela, ils mesurent toujours leurs chevaux en mains (hands) et pouces !
La main vaut 4 pouces (un chouia de plus que 10 cm), et il faut donc 3 mains pour faire un pied.
Les français utilisaient des mesures similaires au dix-neuvème siècle, mais pas tout à fait identiques: alors que le pouce anglais représente 2,54 cm, le pouce français ne mesurait que 2,18 cm. A l'heure actuelle, la graduation des mesures pour les coutures de harnais est issue du pouce français: la graduation '7' (la plus utilisée) correspond à 7 trous par pouce français.
Pour en revenir au sujet principal: de quel cul les francais avaient-ils tiré leur pouce ?