Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 30/12/2012 15:44:26
Rubrique : Culture générale, lu 1890 fois. 8 commentaires
Partager

Le Quiz du dimanche de JCG (et la réponse): la pipe


 

Il était jadis conseillé aux hommes de la cavalerie militaire de fumer la pipe.

Pourquoi ?

Qui a fait cette recommandation dans un passé récent ?

Edouard Detaille
(1848 Paris - 1912 Paris)

 REPONSES

Le Général de Brack dans " Avant postes de cavalerie légère"

 

 

 


  Commentaires
-pas vu ! par Fauch (30/12/2012 11:09:00)
pour ne pas être vu ?
-non par JeanClaudeGrognet (30/12/2012 12:10:54)
ce n'est pas ça.
-? par Pivoine (30/12/2012 12:25:34)
Avant-postes de cavalerie légère
Brack, Antoine Fortune de (1789-1850)
La pipe est une distraction secondaire qui loin d'éloigner le cavalier de son service, l'y attache et le lui rend moins pénible. Elle endort, elle use l'inutilité du temps, et retient l'homme au bivouac près de son cheval. Pendant qu'on y fume sa pipe, assis sur une botte de foin ou d'herbe, personne ne s'avisera d'ôter la nourriture de ce cheval pour la donner à un autre; on est sûr qu'il mange, qu'il ne reçoit pas de coups de pied, les provisions de sa besace ne sont pas volées, puis on s'aperçoit des réparations à faire à son harnachement, de la mauvaise assiette de son paquetage etc.... L'heure de relever la grand garde arrive, vous partez. Là le sommeil vous est interdit. De quelle ressource n'est pas alors la pipe, qui chasse le sommeil, hâte les heures, rend la pluie moins froide, la faim, la soif moins poignantes etc.! La pipe nous force à porter un briquet et de l'amadou; avec ce briquet et cet amadou, nous allumons aussi un feu de bivouac. La pipe est un moyen d'échange, de jouissance et de service, dans notre vie de relation fraternelle; prêtée dans certains cas, elle devient un secours. Quoi qu'en dise Aristote et sa docte cabale, fumez et faites fumer vos chasseurs.
-Bravo Pivoine par JeanClaudeGrognet (30/12/2012 15:39:36)
En effet il s'agit bien du Gal de Brack qui faisait cette recommandation, "fumer la pipe afin de rester éveillé" . Avant postes de cavalerie légère était encore édité en 1912.
-autre histoire de pipe par JeanClaudeGrognet (03/01/2013 08:03:01)
d'où vient l'expression ''casser sa pipe '' ?
-la guerre, encore... par Pivoine (03/01/2013 10:38:15)
Mourir (France).
L'expression date des guerres napoléoniennes. Lors d'opérations sans anesthésie, une pipe de terre placée entre les dents évitait aux patients de se mordre. Elle tombait, et se cassait quand l'amputé ouvrait la bouche en mourant.
-oui par JeanClaudeGrognet (03/01/2013 11:59:31)
Tout à fait exact.
-çà fume par Sutansalsa (03/01/2013 20:28:07)
bravo pour la culture !