Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 03/07/2014 08:15:06
Rubrique : Culture générale, lu 1908 fois. Pas de commentaires
Partager

Des attelages timbrés !


 

        

 

         Il ne faut pas passer à côté de cette article datant de 1992, dont le texte parfois "engagé" en marge  du sujet peut faire sourire. Une histoire du transport hippomobile international à travers les timbres. JCG  

 

:-:-:-:-:-:

 

 

TIMBRES et EQUIPAGES

 

         La philatélie restera, dans quelques décennies, la seule référence de ce qu'était la géographie d'aujourd'hui, défaite par l'Histoire.

 

         De nombreux bouleversements ont fait exploser des pays, des blocs. Inversement, certaines nations divisées jusqu'alors se voient réunifiées après la disparition de cette ligne de partage.

 

         Déjà, le Mutawakelite Kingdom of Yémen et la République Démocratique du Sud Yémen sont redevenus un seul Yémen et ce timbre "sang de bœuf" de l'ex-Sud Démocratique nous montre une voiture postale à deux chevaux sur un fond de matériel de télécommunication. Le facteur est sans doute égaré  dans ce pays plutôt moyenâgeux.

 

 

         La Pologne maintient la tradition équestre au plus haut niveau et le cheval reste une réalité économique et écologique. Les attelages sont nombreux dans les villes et les campagnes. Une très jolie série de sept timbres célèbres toutes sortes de voitures depuis le magnifique et important break anglais attelé à 6 chevaux...

 

 

 jusqu'au "gig"  voiture sportive par excellence...

 

 

 en passant par ce coupé du XIX' siècle, ce vis-à-vis, ce cab ou cette charmante voiture de dames "koczyk damski".

 

 

 

 

        

Certains détails sur la façon d'atteler ou sur le harnachement n'échapperont pas aux nombreux spécialistes.

 

        

         Cet autre timbre polonais édité à l'occasion de la journée du timbre 1964 représente un tableau de J. Brodowski où un cocher trompettant mène une diligence à grande allure.

 

 

         La Deutsche Bundespost imprime pour célébrer le centenaire du poète allemand, le baron Joseph Von Eichendorff, une silhouette de diligence avec un seul cheval. Peut-être le timbre est-il trop petit pour la totalité de l'attelage ?

 

 

         La très célèbre "Carriole du Père Juniet" peinte par le douanier Rousseau apporte un peu de calme...

 

 

...  à côté de la fougue des chevaux des pays d'obédience idéologique dépassée. Les attelages du Viet- Nam, de Chine ou d'URSS galopent sur le bon-pied... peut-être vers la liberté.

 

 

 

 

 

 

 

         Les traîneaux à cheval sont américains, hongrois, russes mais aussi suédois avec ce "60 cts" consacré au débardage du bois l'hiver.

 

 

 

 

 

         La Mongolie présente un cocher attelant une troïka à une voiture des postes sur un fond de globe terrestre où des anges se transmettent le courrier.

 

 

         Dans la série "Monaco d'autrefois" le peintre Hubert Clerissi nous a fait découvrir le rocher avec, au détour d'une route, une diligence.

 

 

         Pour terminer royalement cette promenade, nous vous proposons un bloc édité par la République de la Côte d'Ivoire à l'occasion du mariage du Prince Charles et de Lady Diana le 19 juillet 1981.

 

 

Roger Levalleur Equus octobre 1992


  Commentaires